Changement de décors


J’ai quitté Florence en avril dernier, c’était triste, en plus, j’ai manqué le show de Madonna.

Mais après avoir fait le plein de chocolat à  Genève je me suis installé à  Washington (DC), où à  priori je vais rester un petit moment.

C’est cool DC, et j’en avais vraiment marre d’être dans un musée permanent.
Depuis DC, j’ai été faire un petit tour (travail oblige) à  San Francisco. C’était la première fois, et je me demande encore si cette ville n’aurait pas détrôné mon top 1 (Rio). Cela me semble un terrain de jeu énorme…
Image de prévisualisation YouTube
Mais avant de revoir mon classement de ville où je veux aller vivre un moment, je vais voir ce que me dit Mexico DF. Le mois prochain (travail oblige) je vais 6 semaines au Mexique, il parait que c’est pas si mal, et « histoire de » parlait bien du Mexique à  l’époque, alors je me réjouis.

« TransAm » revit!

Marc Gibaud est reparti faire un petit tour avec sa fameuse bécane. Il alimente à  nouveau son blog et ses photos sont toujours aussi magnifique. En voici une, qu’il avait laissé sur mon ordi lors de son passage à  Bogotà¡.
TransAm

Blog Suisse

J’aime bien suivre ce qui se passe en suisse, étant moit-moit (franco-suisse) et vivant à  l’étranger j’ai toujours lu les journaux des 2 pays et encore plus ces temps car je fais des aller-retour vers Genève assez souvent. Boulot oblige. Le truc est que des fois un peu de fraîcheur fait pas de mal, et même si je suis assez fidèle au journal Letemps et à  mon ami JC, l’intellectualisme réflextionisme philolosociopolitique rencontre parfois les limites de mon cerveau. Je suis donc parti à  la recherche d’une autre source de lecture et j’ai trouvé un blog: Fondue, La Suisse?. Une journaliste française installée au pays de Guillaume Tell. Elle aborde un peu tout ce qui lui passe par la tête, dans un ton de blog, j’aime bien le coté « étranger » qui regarde (l’inverse serait un comble venant de ma part) et j’aime encore plus voir les réactions des gens qui se définisse comme des « vrais suisses » et l’attaque sur ses analyses ou impressions. L’exemple le plus flagrant est lorsqu’elle défini – à  très juste titre – l’UDC de partis d’extrême droite et que certain lui « explique » l’origine paysanne du parti (par exemple ici). Je me marre, j’en pensais pas qu’ils niaient leur étiquette d’extrême droite. L’Europe ou la neutralité sont d’autres sujets polémiques… exemple.
J’y vais dix jours … respirer l’air de la montagne, et profiter du printemps depuis un joli bureau genevois… l’évitage de l’Utruc-machin est devenu un véritable art pour ne pas pourrir mon séjour!

Blog d’Haiti

Recommencer à  bloguer n’est pas chose facile, il faut retrouver ses marques, imaginer quoi écrire … et surtout le faire. Cette rigueur est partie comme elle est venue… alors en attendant je visite d’autre blog, en voila un, et pas des moindre:

Débris d’Haïti

« Au début, on ne sent presque rien.
Mais quand la pluie commence à  gronder, l’odeur monte, piti piti. L’odeur de la terre.
La mangue sent la mangue. L’ananas sent l’ananas. Le cachiman sent le cachiman.
La terre sent la terre. » la suite…

Rencontre blogueuse

Le temps court, si vite qu’après mon voyage d’homme pressé il était temps de le prendre, le temps, pour voir si plus loin il faisait le même temps. Plus loin ce fut d’abord la jungle amazonienne, les bercements d’un bateau, puis les plages brésiliennes, puis encore les plages, et toujours les plages, les pieds dans l’eau, la tête au soleil, une caipirinha à  la main… mais ce sont d’autres histoires, d’amour et d’eau fraîche.
Nous retrouvons le froid à  Curitiba, il fait à  peine 20 degrés, on sort les doudounes… Ipanema est loin, mais une autre surprise nous attends. Nous sommes accueillis par le célèbre Maikon, blogueur ici, là  ou encore là . Le week-end est partagé entre des visites d’une ville hallucinament organisée et des fêtes où les bombes brésiliennes se trémoussent. On partage deux trois bonnes bouffes et des longues discussions: Maikon prépare son tour du monde, avec son ami Camilo, à  suivre ici.
Pour finir le week-end en beauté, avant de partir pour Iguazu, je prends la patée de ma vie en jouant à  Fifa sur playstation 2, 9:0 ca ne laisse pas indifférent, je m’entraine grave depuis.[singlepic id=258 w=320 h=240 float=right]

Le temps passe et la route, enfin le bus, nous amène jusqu’à  Buenos Aires!!

J’avais quelques craintes en arrivant à  BA, je devais rencontrer toutes une comunauté, une mafia, en décrépitude certes, mais quand même. Les temps des délires guerreux n’étais pas si loin, les rencontres diplomatiques non plus…
[singlepic id=259 w=320 h=240 float=left]Mais rien d’aggressif, au contraire, une première rencontre avec papa Dul, qui refusa très sechement mon invitation au Mc Do (jajaja j’en ris encore en pensant à  sa tête, se demandant si j’étais sérieux)…. Ensuite un apéro qui dure avec Guillaume, puis Clément, Dul… Et finalment le repas, dimanche, jour du seigneur, chez le parrain, Patrick. [singlepic id=260 w=320 h=240 float=right]
Des grands moments d’émotion, sans rire, c’est vachement drôle de rencontrer des gens qu’on connait un peu mais sans jamais s’être vu. La magie du blog. La magie du voyage. La magie des rencontres surprenantes et inattendues qui m’ont fait voir des facettes très différentes d’une ville qui m’avait presque parue sans surprise: belle et mélancolique, vivante et festive, énorme, latine. Elle fut aussi blogueuse… merci à  eux!

C’est reparti

Voilà , le blog en soi remarche, wordPress est actualisé, les pluggins sont à  jour et fonctionnent (en tout cas apparement). Je n’ai pas encore tout vérifié mais presque.
Il me reste à  modifier toutes les catégories, je voudrais tout simplifier, trois me semble suffissante mais je ne suis pas sûr que ce soit malin, une « politique » et une deuxième « songes et voyages »….
Sinon j’ai changé de titre, « Corto en Colombie? » n’avait plus vraiment de sens, je ne vis plus en Colombie. Par contre je suis toujours à  la recherche d’éventuelles traces de Corto où qu’elles soient.
Alors pour commencer je crois bien que je vais essayer de traverser l’Amazonie.
[singlepic id=12 w=320 h=240 float=center]

en travaux

Ce blog est en travaux … après plus d’une année de pause il devrait refonctionner. Un nouveau concept bien logiquement car je ne vis plus en Colombie… Elle restera forcément un grand centre d’attention, avec l’Amérique du Sud et bien sûr Corto.

je me rends

Voilà  un mois que je n’ai pas écrit… et j’avais vaguement dis à  Vlad qu’en un mois j’aurai fini mes réserve de rhum!
Le fait est qu’en un mois j’y ai même pas touché, pas eu le temps, les fêtes autant en nombre qu’en temps ont été divisée par 4 en 2 mois. C’est probablement bon pour moi, pour ma carrière ou je ne sais quoi… en tout cas les choses empirent, le travail s’accumule, de nouvelles choses apparaissent toutes les semaines. Je ne m’en plains pas, c’est plutôt cool, je rencontre des nouveaux gens, je vais voyager, je travaille dans des sphères complètement différentes les unes des autres, bref je découvre mille trucs.
Mais voilà  ça a forcément des implications sur mes autres activités, la fête (mais ça, ça changera vite) et mon blog.
Après une longue réflexion j’ai finalement décidé de me rendre et d’arrêter d’y penser, car chaque jour est un dilemme, il se passe tellement de choses par ici que je pourrai écrire tout le temps, les idées me trottent dans la tête et je me retiens, je dois me centrer sur le reste… donc c’est plus simple d’en finir.
J’abandonne mon « devoir citoyen » de raconter « ma » Colombie.

Patxi en parle de temps en temps et j’espère qu’elle augmentera le rythme malgré ses futurs nouveaux devoir de mère. Nathalie et Jean-Jacques Seymour en parle aussi. La matière existe… Et la Colombie vit en ce moment de grandes choses, ou plutôt d’importantes choses. Uribe l’omniprésent, l’Unique gouverneur de ce pays modifie, en bien ET en mal la construction de la Colombie. Il est de plus en plus difficile de ne pas être uribiste, non pas parce que Uribe est devenu bon mais simplement parce que l’option alternative est de plus en plus impossible. Pour certain être contre le gouvernement est devenu un cauchemar… mais même à  ça les uribiste ont une réponse: « au moins le cauchemar tu peux le vivre, il y a 15 ans on te tuait pour être dans l’opposition ».
Oui, c’est vrai mais est-il vraiment sain de voir de marionnette /statuette du président à  tous les coins rue??… des fois je me demande si ce mal est nécessaire et si le résultat dans quelques années ne va pas être encore pire: la mafia au pouvoir et le pays sombrant dans un chaos général…
Du coup je continue à  penser, comme certain intello de par ici, que la Colombie n’a pas besoin de héros sinon d’un État de droit, et ça ici c’est déjà  être dans l’opposition.
Bref la Colombie m’émotionne toujours autant et j’espère continuer à  écrire sur ce sujet plus tard ici ou ailleurs. Il est d’ailleurs fort probable (j’espère avoir un peu de temps pour ça) que je reprenne mon clavier pour écrire non pas sur la politique du pays mais sur mes voyages sur le blog Histoire de Voyage qui ne cesse de grandir.

Merci à  vous Tous amis lecteurs et salutations à  tous mes collègues blogueurs, particulièrement mon ami Jean Claude qui m’a initié et Dul qui m’a souvent motivé! Sans oublier évidemment la clique des francophones en Amérique Latine tous chez rezolatino (merci Jean Luc) et en particulier la mafia argentine avec qui j’ai beaucoup beaucoup rigolé: Patrick le parrain, Clément le juge avocat (garant corrompu des lois), Guillaume le tueur, Dul le Rebelle, Marc Scavenger le diplomate vendu, Monie la fausse médiatrice qui utilise (aussi) des bannières du CICR. Et les indépendants, Roberto tonton Francis, Marc le motard et Patxi la future jeune maman.

Intermittence

Les intermittents sont relativement connu en France, c’est (ou c’était) un statut qui permettait aux artistes et gens du spectacle français de survivre malgré leur boulot irrégulier. Ayant bossé dans des trucs qui ressemble j’en ai côtoyé quelque uns, j’étais étudiant et je ne bénéficiais pas du statut, les tournées qui tombaient sur mes vacances n’étaient pas suffisante pour accomplir les heures nécessaires. Bref je suis resté (jaloux) en me disant qu’un jour, quand je serait grand, moi aussi je serais intermittent. J’ai toujours pas réussit à  être grand mais j’approche l’intermittence, j’ai décidé unanimement avec moi même de me proclamer blogueur intermittent, reste encore à  savoir si le gouvernement français va me filer des sous pour ça, … avec Sarko gros popo c’est pas gagner! mais ça coute rien de rêver.
Bref, donc vous l’aurez compris, c’est la rentrée la semaine prochaine, je dois m’occuper d’un livre et j’ai été embauché pour 4 mois à  l’Onu, j’ai une conférence à  Bogotà¡ fin aout et une autre début septembre ( d’ailleurs pour ceux qui sont à  Bogotà¡ et qui s’intéressent (doit pas y’en avoir beaucoup) aux mercenaires et aux compagnies militaires privées et qui veulent venir n’hésitez pas à  m’écrire), j’ai une autre conférence à  Moscou en Octobre, j’ai 25 litres de rhum à  boire, 12 d’aguardiente et 200 de vin, un foie à  soigner et un à  réparer (oui oui j’en ai deux, interchangeable chaque année)… donc voilà  mon blog va dormir un petit moment.
En plus je me fait traiter d’anti-uribiste à  tout va alors je me dis que vu la couleur du soleil et la glace qui fond vaut mieux que je prenne des vacances bloguestres, mes neurones me remercieront, mon ordinateur aussi.
Je reviendrais vous raconter 2-3 autres projets en cours, ma femme va reprendre (remonter) une ONG, avec des projets sur l’eau, et probablement l’agriculture urbaine… bref des trucs sympa tout plein.
Sinon je remplirai peut être les trous en écrivant des dépêches… la meilleure invention de ce nouveau thème car elle devrait permettre à  ce blog de pas mourir étouffé par la poussière.
une photo, au hasard, juste pour la couleur:

à  pouet!!!

Nouveau thème et geekisation

Une petite geekisation … Pour les non initiés, les geek sont les adeptes à  l’ordi, ceux qui ont tendance à  préférer leur machine à  leur amis ou leur femme. Bref, je fais un pas de plus dans cette direction, même si je ne l’atteindrais jamais, j’aime trop ma femme pour la remplacer par quoique ce soit!

Comme vous pouvez le voir j’ai installé un nouveau thème. Il est basé sur le célèbre K2 mais c’est plus qu’un style de K2. Dul a mis la main dans le cambouis, réalisant mes rêves. J’ai même eu droit à  des cours personnalisé de modification de CSS et PHP. Bon c’est pas encore ça, mais je progresse.
En gros c’est un thème fait sur mesure pour mon blog, vous en trouverez pas un pareil!!!
Et le petit détail qui tue est quand même l’entête qui change à  chaque chargement, pour l’instant il y a 4 photos différentes, il y aura peut-être plus dans le futur, enfin on verra…
L’idée est de garder dans la partie principale le même genre d’article qu’avant, peut être avec moins de fréquence mais en suivant le même modèle.
Ensuite dans la colonne du centre je vais mettre des dépêches, des nouvelles courtes. Au départ j’avais imaginé m’inscrire (je l’ai fait d’ailleurs) sur Twitter, pour mettre des liens sur les articles que je trouvais intéressant. Le problème de Twitter est qu’il me laissait aucune liberté pour dire des conneries, je pouvais mettre qu’un lien et c’est tout.
La petite colonne est bien mieux, je peut mettre des liens et même les commenter.
C’est mon amis Psykotyk qui va être triste, ça fait des mois qu’il fait pression pour que je m’inscrive à  ce truc con… Eh bien cette fois (c’est lui qui m’a forcé à  devenir blogger) il ne réussira pas à  me geekiser plus.
Enfin, si vraiment Psyko se sent triste, très triste, je ferais un effort.
Et pour terminer, en bon geek je vais installer un pluggin pour préparer mon blog à  lecture depuis les téléphone portable… Vu que je suis passé de l’antiquité au futurisme dans la matière, il va bien falloir que j’utilise ma nouvelle machine!