Fin de Campagne

La campagne se termine, la semaine prochaine c’est les élections. A Bogotà¡ je me risquerai à  dire que la campagne s’est bien passée, pas toujours de manière très propre ni fair play mais rien de vraiment anormal. Certains leader locaux ont dénoncé à  plusieurs reprises l’achat massif de vote, une pratique qui tend à  disparaître dans la capitale, mais les choses ne changent pas du jour au lendemain. Un ou deux « pétard » sont aussi à  déplorer mais heureusement les conséquences ont été minimes à  Bogotà¡.

A la liste des deux candidats possibles, Samuel Moreno pour le Polo, alliance de gauche, et Enrique Peà±alosa, candidat indépendant soutenu par la droite, est venu s’ajouter un troisième homme qui monte dans les sondages. Il n’a aucune chance d’être élu (un seul tour) mais il vaut le coup d’oeil: ex commentateur de foot, déjà  candidat une fois mais n’a aucune expérience en politique et rêve de s’asseoir à  table avec Hitler … ça promet.

Peà±alosa était sûr de gagner facilement, il a déjà  été maire de Bogotà¡ et a largement participe au grand changement de la ville… c’est l’homme du Transmilenio, il est d’ailleurs devenu expert international en urbanisme. Un CV énorme mais qui ne suffit pas, Bogotà¡ a depuis 4 ans choisi la voie du social et les résultats sont absolument positif. Il est donc fort probable que Moreno l’emporte, non pas tant pour l’homme, bien qu’il ne soit pas né de la dernière pluie (Havard, congressiste etc…) mais pour toute son équipe et son parti. La gestion du Polo malgré quelques problèmes internes a passé avec brio grand nombres d’épreuves, notamment celle des médis qui majoritairement l’attaque sans trop d’hésitation, cela mérite un post entier sur le sujet, j’ai rarement vu des médias aussi partial, principalement les chaîne de télévision publique. Je suis resté assis plus qu’une fois… même El Tiempo a été petit joueur par rapport au canal RCN qui s’est lancé dans la campagne Peà±alosa a toda!

Il ne faut pas crier victoire avant l’heure, mais Moreno est passé en tête dans les sondages et l’équipe de Peà±alosa tire la gueule, le parti libéral s’est divisé en deux, le parti de la U n’est rien sans Uribe, les leader de Cambio Radical sont éteint et ceux des autres partis de droite sont en prison. il reste le parti conservateur qui devrait bientôt renaître de ces cendres… Le jour où tout le monde se rendrait compte qu’un parti « Uribiste » ne peut pas survivre sans son leader. Il est donc fort possible que le POlO garde la mairie de Bogotà¡, qui reste le deuxième poste politique du pays…

Dans le reste du pays les différentes campagnes électorales ont été bien plus tendue, plusieurs attentats sont à  déplorer et surtout on dénombre au minimum 20 candidats assassinés, sans parler des innombrables menaces en tout genre qui touche la grande majorité du territoire, faire de la politique en Colombie continue d’être un sport de combat risqué.

Roberto Sà¡enz et Samuel Moreno

3 réflexions au sujet de « Fin de Campagne »

  1. le probleme ce nest pas la reponse de Samuel.
    c’est plutot l’artillerie mediatique qui est aux aguets.
    mais bogotá est le peuple plus eduqué de la colombie, les uns ne vont pas changer d’idèes et les autres vont reagir au contraire … en faveur de samuEl, je veux dire.

    je suis d’acord avec luis noe ochoa . el tiempo, le samedi 28.
    salut!

  2. la réponse de Samuel. & l’artillerie médiatique … j’essayerai de revenir la dessus. Il y a matière à écrire un livre… Visiter la philosophie politique de Habermas pour expliquer non pas la réponse de Samuel mais la question de Mockus est très instructif.
    Quand à l’artillerie médiatique, ça vaudrait sûrement la peine de voir qu’est-ce que la liberté de la presse et quel rôle la presse devrait jouer, Tocqueville doit sûrement nous aider pas mal..
    J’avoue que ça m’impressionne toutes les attaques contre Samuel et contre le Polo en général… Autant le contenu que la manière…

  3. Ping : La course à la Mairie de Bogotá: c’est parti! | à la recherche de Corto...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *