La mode

L’Amérique du Sud est vraiment une source d’inspiration sans fond, chaque heure représente une anecdote: l’Ambassadeur des Etats-Unis qui vient voir le Maire de Bogotà¡ car sa femme à  perdu son chien, le président Uribe qui réveille, à  2h du matin, toute la troupe de la garde présidentielle pour aller faire du cheval dans un parc de la ville, les histoires de séquestrations rocambolesques, etc. etc.

Une autre histoire fabuleuse est celle du Pérou, qui dans deux jours élit son nouveau président. Le choix doit être dur pour les Péruviens, je compatis sincèrement. Devoir élire soit un truand qui a déjà  montré sa capacité à  ruiner le pays à  la fin des années 80 soit un nationaliste à  moitié fou connu pour considérer les droits de l’homme comme superflus et les homosexuels de trop. Ollanta est un ex-militaire, paraît-il violent, qui veut suivre la vague bolivarienne et à  ce titre il est largement soutenu par Chavez.

La campagne péruvienne ne veut plus rien dire, tout le monde fait son petit commentaire: Chavez veut rompre ses relations avec le Pérou si le truand Garcia est élu; Fujimori, libéré sous caution, on ne sait pas pourquoi, fait sa politique depuis le Chili. Alan Garcia accuse Chavez d’envoyer des hommes pour perturber les élections, et bien sûr les uns accusent les autres de corruption et vice versa. à‡a ne s’annonce pas très joli.

On peut aussi parler de Chavez qui continue sa course à  l’armement. Il veut se défendre contre l’invasion des Etats-Unis, qui devrait entrer par le territoire colombien. Bien logiquement ça fait peur aux Colombiens, car même s’ils ont le meilleur armement de la région (directement fourni par les US à  travers le plan Colombie) on ne sait jamais ce qui peut se passer, peut-être que Chavez va craquer et lancer une attaque préventive….

Finalement à  Bogotà¡, c’est repos, on fait les comptes après les élections, et finalement tout le monde est content sauf les libéraux de Serpa, pour qui les résultats sont un peu durs à  avaler. La gauche festoie, elle n’a jamais eu autant de voix… Uribe prépare son nouveau gouvernement, ce qui ne va pas être très facile tellement de gens l’ont soutenu et il faut tous les remercier.

Mais, après cette petite mise en bouche politique, je me suis dit qu’il fallait que je parle d’autre chose, j’ai reçu des critiques: la politique, les conflits, les blabla et la vie alors? Ouais c’est vrai, surtout que les anecdotes sont tout aussi croustillantes, entre les entrées et sorties du Transmilleno qui ressemble plus au tournage de Godzilla qu’à  une scène de vie courante.

De plus je me suis souvenu que j’avais promis à  certains(es) suite à  la « dinde attitude » paru dans le Comet que je ferais une petite rubrique sur la mode à  Bogotà¡. La providence m’aidant, cette semaine était la semaine de la mode avec un certain nombre de défilés. Le temps de trouver 2 invitations (en VIP bien sûr!) et nous voilà  embarqués pour l’aventure des défilés. Les places VIP sont un échec, on voit bien mieux dans les normales mais bon on fait avec. Il y a une série de stylistes qui présentent leurs collections automne/hiver 2007. La première, Pepa Pombo est la plus intéressante, sa collection bien colorée, comme à  son habitude, est agréable à  regarder. Elle arrive à  combiner les couleurs d’une manière spectaculaire. La suite sera beaucoup plus triste le gris et le noir sont de rigueur, peu d’extravagance, certaines veste de Julieta Suà¡rez ont des coupes sympathiques mais rien de folichon.

Mais le plus triste de la soirée a été, pour moi, les mannequins. La mode européenne est arrivée jusqu’ici… les anorexiques, blondes, sans forme sont majoritaires. La musique est aussi top tendance, ambiance loundge, parfait pour s’endormir. Bref j’ai faim et je rêve d’une petite empanada pour me sauver de l’ennui. Après 2 heures on craque et on se sauve, la conclusion est que finalement la politique nous paraît plus divertissante, mais pour les motivées la semaine prochaine il y le fameux colombiamoda 2006 à  Medellin, sûrement magnifique, mais on n’ira pas…

6 réflexions sur « La mode »

  1. Tout à fait d’accord sur le Pérou et le chix entre la peste et le choléra qui s’impose aux malheureux Péruviens.

    Chavez est en effet un trublion de moins en moins drôle, si tant est qu’il le fut un jour. Je ne suis pas tres d’accord sur le déséquilibre de forces militaires en faveur de la Colombie que tu décris. Certes, le budget militaire de Colombie est plus élevé que celui de son voisin, mais l’armée colombienne est essentiellement équipée pour des tâches de police, au contraire de son homologue vénézuélienne, qui récupère un matériel franchement plus offensif.
    Sur le reste, tu es tout de même un gros veinard d’être en colombie.

  2. Ahhh, les dindes… Je serais tout de même curieux de savoir qui voudrait que tu parles plus de mode. Et pourquoi tu t’es retrouvé dans un défilé de mode.

    Cela dit, pour le Pérou, il n’y a pas trop à s’en faire : je crois savoir que la CIA est déjà sur le coup, et Ollanta s’est disqualifié en axant ses discours autour du nationalisme alors même que Chavez s’essaie à la plus belle des ingérances.

    Du « bon, la brute et le truand », il ne reste que les deux derniers pour assombrir le sentier lumineux (ouah, elle vient de loin, celle-là 🙂

  3. Ahhh, les dindes… Je serais tout de même curieux de savoir qui voudrait que tu parles plus de mode…..

    Et bin moi, je suis tout à fait pour qu ‘il parle plus de mode que de politique… faut pas déconner, il y a quand même des priorités dans la vie, et je pense que savoir comment seront habillés demain les trois quart de la population (parce que le dernier quart n’a pas de quoi s ‘en payer, des habits), et beaucoup plus important que de savoir si tel ou tel gugusse va être élus président de dieu sait quel pays. Il faut savoir penser aux autres et la mode, elle, concerne tout le monde.

    En plus, il est à la portée de tout le monde, pour peu qu ‘il lise les journaux ou qu ‘il regarde la tv, de savoir qu ‘il y a des armes, des armées, des nationalistes, des révolutionnaires et des espions US en amérique du sud, alors que très peu de monde sait (et je le tiens de source sûre, infiltrées sur le terrain) qu ‘il est relativement aisé de se faire confectionner à peu de frais un pantalon pattes d’ef blanc avec une jolie broderie en or sur le côté, le tout avec une petite surpiqure rouge sang au niveau des poches arrières…

    Alors voilà, moi je dit tout haut, arretez de vous renfermer sur la politique et ouvrez vous au monde, donc à la mode…

  4. Bon, psyko, je crois que je n’ai plus a rien à te répondre, suite au commentaire de « chaine en or qui brille », l’évidence de la vérité de ces paroles me laisse sans voix… je n’aurais pas mieux fait.
    Je tâcherai, dans le futur, de suivre tes conseils « chaine… » car tu m’ouvres les yeux sur un fait sans discussion possible. Je te suis infiniment reconnaissant.
    Finalement je crois que je vais essayer d’aller à Medellin.
    Et pour le pantalon pat’d’ef’blanc, il faut que tu me disent où je peux trouver cela, pour écrire un truc sur ce thème, et mener mon enquête.

    et Phiconvers pour le fait de vivre ici, venir c’est pas si dur,36h de queue à l’ambassade, 25h au DAS, 260h pour le reste des papiers, quelques millions de pesos et le tour est joué. Mais le plus dur est de ne pas tomber dans la dépression en lisant les journaux tous les matins ou en allant travailler dans les quartiers « pauvres », d’écouter les histoires horribles…
    Niveau confort, faudrait rester en taxi et en avion pour pas mourir ecrasé.
    La différence, par rapport aux vacances que j’ai pu venir passer ici c’est surtout que maintenant je ne vois pas le bout du tunnel …
    :aie:
    En étant tout aussi sérieux je dirais que ce qui est vraiment vraiment cool est qu’il y a mille trucs à faire et que les gens ont vraiment envie. Cette volonté à toute épreuve est super-motivante. 🙂

  5. Ouf! J’ai eu peur un instant! à te lire, l’horreur m’emparait à mesure de tes phrase…. My G. Toinou à succombé…. il assiste à des défilés maintenant! Catastrophe….

    Ouf… je lis les dernières lignes… tu t’es sauvés pour un morceau de viande avec ton épouse au bras. Ouf! L’honneur est sauf! T’es pas encore perdu.

    Par contre, pour le patte d’eph blanc à broderie dorée…. j’demande à voir la photo! =0) Si t’as besoin de tissus, ils en ont du très bon ici!

    Bye, Take care,

    Martin

  6. aie aie aie … j’ai aussi le droit de trouver la mode cool, maintenant que je mets des chemises Calvin et des fut’ dooker’s … le tout qui vient de New York bien sûr!
    Vous êtes d’un rabbat joie, c’est pas possible!!!
    mes prochains sujets seront sur les boites de nuit et les pantalons blancs…
    et j’espère que Shakira va donner un concert bientôt, comme ça j’aurais un nouveau sujet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *