Le réalisme magique de la vie nocturne de Bogotá

Le dernier post en date pour Colombia travel:

Bogotà¡ est un monstre urbain, comme il y en a beaucoup sur cette planète. Mais Bogotà¡, à  la différence des autres mégapoles, est situé dans un pays qui a donné naissance a un des principal auteur du genre littéraire « réalisme magique » : Gabriel Garcia Marquez. Cette magie de 100 ans de solitude prend une autre dimension lorsque l’on vit en Colombie. Elle devient quotidienne sans jamais être routinière.

Les sorties nocturnes, jamais prévisibles, mais toujours au rendez-vous servent parfaitement cet argument. Mes habitudes sont plus situées au centre de la ville. L’ancienne pharmacie Escobar y Rosas avec toutes ses fioles a longtemps animé mes sorties, l’excellente salsa de Son Salome, accompagné d’une ou deux bouteilles de rhum, ont transformé ce lieu en mon QG. Il n’en faut pas beaucoup pour qu’une soirée toute tracée change sur un simple coup fil: « dans une demi heure on se retrouve pour aller à  Andrés Carne de Res ». Et c’est quoi ça? Une boîte, restau, bar… tout en un! La magie commence.

La suite par ici

3 réflexions au sujet de « Le réalisme magique de la vie nocturne de Bogotá »

  1. Bah quand je viens tu n’es pas là !!! hihihihihi 🙂 Mais on va y arriver 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *