L’échec de l’extrême droite en Suisse… enfin presque!

La Suisse voté hier, l’initiative d’extrême droite sur l’expulsion automatique de criminels étrangers a été acceptée. Journée triste pour
La réaction d’Amnesty International est assez « Des dispositions violant les droits humains n’ont rien à  faire dans notre Constitution. Les initiants ont une nouvelle fois abusé du droit d’initiative dans le but d’augmenter leur capital politique par des propos xénophobes »

Mais pour être franc je préfère l’analyse de mon ami JC:

Soyons cyniques : l’immigration n’est en rien stoppée. Pour des raisons structurelles et conjoncturelles, mais tel n’est pas l’objet du débat; le but avoué de l’extrême droite, c’est bel et bien de circonscrire l’immigration. L’immigration légale et illégale poursuit son bonhomme de chemin : l’extrême droite a échoué.

Soyons encore cyniques : qu’en est-il de la délinquance ? Aucun résultat, et c’est peut-être l’échec le plus visible de la politique de l’extrême droite. La délinquance progresse. Malgré le durcissement des lois pénales, les statistiques sont têtues. C’est à  se demander si faire preuve d’autant d’intransigeance était la bonne solution.

Soyons d’un cynisme sans bornes : l’Islam. L’extrême droite a-t-elle réussi à  « endiguer » le flot de croyants ? En rien. Des associations structurent les musulmans suisses et, même si aucun chiffre vérifiable sur le sujet n’existe, il est de coutume de parler de 300’000 musulmans habitant le territoire helvétique. Un petit 5%, mais qui semblerait plutôt en croissance. Issus de l’immigration, Suisses se convertissant au prophète Mahomet, il semble à  première vue que là  aussi, un échec de l’UDC se profile.

Image: © Chappatte . globecartoon.com

2 réflexions au sujet de « L’échec de l’extrême droite en Suisse… enfin presque! »

  1. Perso je ne pense même pas que le but des stratèges de l’UDC soit de stopper l’immigration. Bien trop utile pour gagner des voix. En entendant certains discours type « notre progression s’arrêtera quand nous aurons 100% des voix » ou « il n’existe plus que deux partis en Suisse: l’UDC et tous les autres » ou même le slogan UDC des prochaines élections « les Suisses votent UDC », je me surprends à penser que la volonté de moins en moins dissimulée de ces types, c’est la mise en place d’une société « forte aux valeurs claires », comprendre « dans laquelle tout le monde pense comme nous, et les autres sont des gauchistes ». L’immigration, c’est juste un tremplin pour la conquête du pouvoir et pour la construction d’une identité forte basée sur le rejet de la différence.

    Les attaques incessantes contre le pouvoir judiciaire (le laxisme des juges) et les droits humains, ridiculisés et traités de poèmes de gauchistes, sont des preuves encore plus tangibles de cette tendance.

    Pendant cette campagne, je me suis rendu compte qu’il était impossible d’expliquer aux gens en quoi le respect des droits fondamentaux d’un violeur étranger les concernait. En quoi ne pas les respecter, c’est ouvrir une brèche par laquelle pénètre une violence qui pourrait finir par concerner tout le monde, même les bons suisses. Mais ce sont des messages qui ne passent plus à l’heure où périssent les dernières personnes à avoir vu la société allemande et ses bons citoyens se transformer lentement mais irrésistiblement, à la fois humains et monstrueux, à la fois bourreaux et victimes. J’espère que c’est pas ce qui nous attend cette fois, sinon je boude.

  2. La tâche d’expliquer les incidences d’une loi ou d’expliquer la complexité d’un phénomène est toujours plus difficile que de faire des discours populistes, racistes, simpliste et simplificateur.

    Quant à l’immigration… bien sur que l’UDC n’est pas contre, ça rapporte trop…. j’ai souvenir d’un rapport qui avait été demandé par l’UDC au DFAE (ou un autre département) sur l’impact des sans papier sur l’économie suisse, et si mes souvenirs sont bon il n’a pas été mené à bien (le rapport) car les effets était jugé trop positif …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *