Les contacts français en colombie

 

ingrid.jpg

Alors que les jours d’Ingrid Betancourt sont compté, la France sort de derrière les fagots des vieux contacts moisit pour tenter de séduire les FARC… On a de quoi se poser des question sur les possibles effets.

Chez Mariane:

Incroyable : un ancien bourreau au service de Sarko ?

Sandoval, alias Churrasco (la grillade), soupçonné d’être un ancien tortionnaire, ferait partie de l’équipe chargée de négocier la libération d’Ingrid Betancourt.
Mario Alfredo Sandoval, alias «Churrasco» (la «Grillade»), est soupçonné d’avoir appartenu à  «l’école de la Marine» qui, en Argentine, constitue la façade officielle de la police politique du Général Videla, chef de la junte instaurée en 1976 dans le pays. Il aurait, ès qualité, participé aux exactions et tortures qui ont émaillé la «sale guerre» argentine des années 60 jusqu’en 1983. Sandoval figurerait d’ailleurs en Argentine dans les archives de la Commission nationale sur la disparition des personnes : il aurait fait séquestrer un étudiant en architecture, durant les années de dictature. C’est ce que révèle le quotidien de Buenos Aires Pagina 12, relayé par le site El Correo. Le problème, c’est que Sandoval aurait récemment intégré le «Conseil sur la défense» constitué par Nicolas Sarkozy en vue, notamment, de négocier la libération d’Ingrid Betancourt.
Même les « institutions françaises » se posent des questions
Mario Alfredo Sandoval aurait été contacté par la présidence de la République en raison de ses liens avec les groupes paramilitaires d’extrême droite colombiens, qui constituent une bonne base pour prendre contact avec le commando des Farc qui retient Ingrid Betancourt. C’est ce qu’on appelle du pragmatisme, et ceux qui n’ont jamais fait appel au moindre barbouze pour régler des questions
délicates n’ont qu’à  leur jeter la pierre. Sauf que Sandoval serait apparemment un peu plus qu’un barbouze. Contacté par Marianne2, le journal Pagina 12 a refusé de communiquer ses sources «pour des raisons de sécurité», l’affaire étant liée à  d’anciens membres de la police politique de la junte. Beaucoup de ces ex ont trouvé à  se recycler à  travers les réseaux de la CIA chargés de les former à  l’époque. Cependant, nous n’étions apparemment pas les premiers à  poser des questions au sujet de « Churrasco » : un proche du dossier nous a confié que des «institutions françaises» auraient tenté d’en savoir plus sur le fameux Mario Sandoval.

De la famille Betancourt à  l’Elysée : inconnu au bataillon
Un vrai mystère, ce Sandoval. Ainsi,à  l’Elysée, on assure que «ce nom ne figure nulle part.» Pas de trace de lui non plus à  l’université Paris III Sorbonne, où il est censé avoir donné plusieurs cours. Les membres du comité de soutien d’Ingrid Betancourt n’ont, pour leur part, jamais entendu parler de lui. L’ambassade d’Argentine n’a pas non plus eu vent de la présence de Sandoval dans le corps diplomatique français impliqué dans les négociations pour la libération d’Ingrid Betancourt. Bref, la « Grillade » est un fantôme. Mais un fantôme très actif.

Pour rappel Sandoval a aussi été le contact de l’ELN à  Paris il y a quelques années et a, parait-il, eu de bon contact avec Castaà±o (chef aujourd’hui soi disant mort des AUC (paramilitaires) soi disant démobilisée). Autant dire que ce brave homme mange à  tous les râtelier… saurait-il séduire les FARC???

5 réflexions sur « Les contacts français en colombie »

  1. Etrange équipier ce « Churasco »… merci pour les infos
    Et quel est ton point de vue sur ce crépitement d’informations venant de partout (nouvelle déclaration d’Uribe jeudi, valses des avions médicalisé, visites de dispensaires pour Ingrid) ?

  2. la fin politique justifie tous les moyens… et les tortionnaires d’hier se refont toujours une nouvelle virginité

  3. Phil: mon point de vue est qu’elle est en train de mourir et ça fait paniquer tout le monde.

    Sarita: bien d’accord, la fin a bien souvent justifier les moyens… mon doute que le moyen utilisé ne convienne pas forcément aux yeux des FARC, mais sachant que les FARC collaborent aussi avec les paramilitaires on peut s’attendre à tout.

  4. [quote comment= » »]Phil: mon point de vue est qu’elle est en train de mourir et ça fait paniquer tout le monde.

    Sarita: bien d’accord, la fin a bien souvent justifier les moyens… mon doute que le moyen utilisé ne convienne pas forcément aux yeux des FARC, mais sachant que les FARC collaborent aussi avec les paramilitaires on peut s’attendre à tout.[/quote]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *