Les FARC se foutent de la gueule du monde!

Oui, voilà  un bon résumé de ce qui se passe en se moment. En tout cas c’est ma sensation. On peut accuser le gouvernement d’avoir voulu intervenir militairement en sachant éperdument le résultat d’une telle action, on peut aussi lui demander d’être plus intelligent et de se rendre compte qu’il ne perdra pas la face s’il accepte l’échange humanitaire. On peut compatir avec les familles des victimes, comprendre leur rage face aux actions gouvernementales.

Mais faire passer les FARC pour un groupe au bon coeur, qui envoie gentiment ses condoléances aux familles et, le comble, dire qu’ils feront leur « possible » pour ramener les corps aux familles, faut pas pousser.

Ce sont les FARC qui ne veulent pas libérer Emmanuel et qui osent sous-entendre que garder un enfants en otage peut améliorer la vie des autres enfants du monde. Ce sont eux aussi qui prennent en otages des civils. Et ce sont eux qui ont tué les 11 élus, directement ou indirectement, ce sont eux qui les ont privés de liberté il y a 5 ans.

Le gouvernement est borné et continue à  chercher une victoire impossible à  obtenir sur le terrain militaire, mais ce sont les FARC qui se foutent de la gueule du monde en disant qu’ils feront leur possible pour rendre les corps en fonction de la diminution des attaques militaires de la part du gouvernement et  envoient leurs condoléances aux familles.

Si ces temps on en entend plus parler, on prépare le terrain pour que la population puisse éventuellement accepter une négociation. Il ne faut pas non plus les prendre pour une guérilla romantique qui va sauver le monde…

5 réflexions au sujet de « Les FARC se foutent de la gueule du monde! »

  1. Je ne suis pas sûr qu’il me soit encore possible d’intervenir sur ce blog sans me faire insulter, mais il ne faut désespérer de rien, sauf peut-être des FARC, qui conditionnent maintenat le retour des 11 dépouilles à la diminution de la pression militaire.

    Je comprends mal, toño, que tu continues de militer pour une négociation selon les termes posés par les FARC. Tu sais manifestement avec quel cynisme procède ce groupe de bandits et tu dois bien imaginer qu’il est tout à fait dépourvu de considérations humanitaires. Ses conditions ne visent qu’à obtenir un avantage tactique susceptible de le faire rebondir après plusieurs années difficiles, voire critiques pour sa survie à moyen terme.

    Je reviendrai un de ces 4, sur mon blog, sur la justice colombienne, dont je refuse qu’on la compare avec celles des FARC, ce qui m’a valu l’ironie et l’anathème de quelques uns de tes lecteurs. Dommage.

  2. Je continue à militer pour des négociation de paix car à mon sens une victoire militaire est impossible, par contre je trouve indécent les condition posée par les FARC pour rendre les corps, je trouve aussi indécent que Reyes envoie ses condoléances.etc.

    Pour les insultes .. en général elle sont pas si méchante que ça et j’ai la fâcheuse impression que c’est ce que tu cherches… à bon entendeur!

  3. Dans le Golf de Guinée le 02 juillet007

    Bonjour a vous deux,

    Je n’ai pas eu la chance de vous ecrire ces derniers jours, alors comme je vous ai sous la main.

    Je me demande ce qui fait courrir les FARCs, sont-ils des Aliens, ont-ils une forme Humaine, comment ce reproduisent-ils?
    Ils doivent avoir une force qu’Uribe n’a pas, peut etre celle d’un sacrifice.
    Ils ont perdu la magie des premiers jours mais pour resister ils restent toujours bien motivés.

    Je n’ai pas eu le rendez-vous programmé, mais j’avance a petit pas de mon coté pour le dossier ADOPTION.
    J’embarquerai un jour sur un Liner,…, un Tonio ne baisse jamais les bras.

    A bientot

    N21xx007

  4. Le retour de vacances doit être dur. Providencia est peut être la plus belle île des Caraïbes qu’il m’ait été donné de connaître.

    Sur les insultes dont j’ai fait l’objet, je les trouve lamentables et n’en diminue pas la portée. Tu as parmi tes fidèles des excité intolérants et violents. Je le regrette.

    Sur le fond, je trouve tragique de faire l’impasse sur la majorité d’otages no canjeables, dont personne ne parle. S’obséder sur les 45 otages « politiques », c’est passer à côté de tous les autres, soumis à la loi de la rançon la plus ignoble :
    http://francelatine.over-blog.com/article-5550579.html

  5. Ping : Uribe rompt la médiation de Chavez sur Corto en Colombie ?

Laisser un commentaire