Stand up Paddle Board

Les retours dans mes alpes sont toujours sources de quelques trucs bien drôles. A part les classiques, comme le chocolat, le fromage, la famille et le potes, il y a aussi d’autres petites surprises, comme le miel ou cette année le Stand up Paddle Board… Je tente même pas la traduction française, ça tiendrait pas debout. Le truc est une grande planche où on se pose dessus (enfin debout) et on rame. Ballade pépère ou course… c’est bien sympathique, et peut être assez physique. La cerise étant quand tu attrape gentiment l’aspiration du bateau qui passe… plus facile pour gagner les courses :)
Le grand avantage (j’avoue) est qu’un de mes ami importe les plus belles planches du marché français … Rogue, une marque ricaines. Donc, bien sûr, j’ai tout testé et fait plouf 50 fois. Après plusieurs tentatives, la version « course » m’a bien plu… mais je crois que je recommanderais quand même la verte, plus rando et plus accessible – ou en d’autres mots, moins casse-gueule.

Une réflexion au sujet de « Stand up Paddle Board »

  1. Faîtes de phrsqes au lieu de chercher à tout traduire avec un mot: pagayer debout sur une planche est largement compréhensbile pour tout francophone alors que « stand up paddle board » non !….la langue c’est fait pour communiquer c’est-à-dire être compris par les autres et comprendre les autres, donc avoir un échange; alors mettez-vous au niveau de tout lecteur non-anglophone….d’autant que cette facon de pagayer n’a pas été inventée par les ricains qui encore une fois ont récupéré le concept pour en faire commerce donc dans d’autres langues, asiatiques,vous devez avoir des termes adéquates.

Laisser un commentaire