Tensions entre les 3 pays frères: Venezuela, Colombie et Equateur

generales_imgarticulo_t1_41475_20061129_111949.jpgL’attaque de la part de l’armée colombienne en territoire équatorien qui termina avec la vie de Raul Reyes, membre du secrétariat de FARC a créé une série d’incidents qui petit à  petit sont susceptible de rendre la situation grave. L’opération a eu lieu dans la nuit de vendredi à  samedi et s’est fait sans l’accord du gouvernement équatorien. Ensuite Uribe a appelé Correa pour lui signaler que lors d’un combat les militaire colombien avait du passer quelque peu la frontière et avait finalement réussit à  abattre Reyes.

L’explication d’Uribe n’a au départ pas trop posé de problème. La crise a débuter lorsque que Correa s’est rendu compte qu’Uribe lui avait totalement menti. Que ce n’était pas du tout une action de défense sinon une attaque bien préparée et que l’armée colombienne avait complètement violé la souveraineté de l’Equateur, entrant à  plus de 10 km dans ses frontière.

Le fait le plus grave n’est pas forcément la violation de l’espace aérien, ce n’est pas la première fois que cela arrive et même si cela crée quelques tensions ce n’est jamais grave, le problèeme c’est le gros mensonge du président à  un autre président. C’est du foutage de gueule en direct ou comment prendre les autre pour des cons! Forcément Correa n’accepte pas les plate excuse du gouvernement colombien, ce qui est bien normal. Il rompt donc les relations diplomatiques, n’importe quel autre pays aurait fait la même chose.

Dans un même temps, Chavez, non trop content d’avoir un copain qu’il peut utiliser pour ses fins personnels fait la même chose, et monte d’un cran. Il envoie 10 bataillons à  la frontière. Ce qui en soit ne fait pas vraiment peur à  la Colombie, depuis 3 mois Chavez saute partout et insulte Uribe, mais la dépendance économique entre les 2 pays est tellement forte qu’une guerre parait totalement absurde.Chavez, Morales, Correa et uribe

Et là  le gouvernement colombien ne trouve rien de plus malin que de faire monter la tension. Il commence à  accuser le gouvernement de Correa d’avoir des relations avec les FARC. L’annonce faite par le chef de la police se fait une heure après le discours de Correa refusant les excuses de la Colombie. C’est exactement le type de thème qui sont secret et qui se parle entre diplomate pour éviter toute tension et avoir des explication… Non, Uribe attaque. Correa est un terroriste. (à  ce rythme il n’y a bientôt plus que Bush qui ne va pas être un terroriste).

Correa annonce qu’il envoie des troupes à  la frontière… Le problème est qu’autant Chavez peut passer pour un excentrique fou aux yeux de la communauté internationale autant Correa est un président tout à  fait respecté. C’est un économiste considéré comme brillant (il a un doctorat au US) et c’est un président tout à  fait légitime. Il est donc normal que le Chili, l’Italie, l’Argentine etc. demande des explications au gouvernement colombien.

L’attaque du gouvernement d’Uribe contre Correa est la 3e erreur en 24h. Je ne sais pas si Uribe prend les décision tout seul ou s’il est accompagné mais si c’est le cas ses assesseurs ne doivent pas être autre chose que des militaires…

Mais surtout on ne change pas une méthode qui ne fonctionne pas, il faut être sûr qu’elle ne fonctionne pas, alors le gouvernement colombien récidive et il accuse Chavez de financer les FARC. à‡a chauffe encore un peu plus et le Venezuela expulse l’ambassadeur colombien. Maintenant tout le monde est prêt pour attaquer les deux voisins. Super, on est tous content.

La question des relations avec les FARC est un peu plus délicate que simplement un soutient à  une bande terroriste. Il est peut être bien de rappeler quelque faits. Effectivement les FARC emploient des méthodes terroristes, ils attaquent les civils (bien que la majorité de leurs attaques soit contre des organisme de l’Etat et donc pas des actes terroristes), séquestrent des civils. Ce sont des monstres sanguinaires qui croient que la fins justifie les moyens et qui vivent dans un autre siècle. Mais n’oublions pas non plus qu’il y a à  peine 7 ans le gouvernement colombien considérait les FARC comme une force politique armée, qu’il a permis et encourager ce même Reyes à  aller faire des conférences en Europe etc. Les FARC ont même eu des ambassade au Mexique et dans un pays scandinave. Pour ces raisons nier que leur création s’est faite pour des raison politiques est une erreur stratégique, ceci n’empêche évidemment pas de condamner leurs actions.

On prétend maintenant que d’un jour à  l’autre tous les pays du monde comprennent le changement radical du gouvernement colombien. Ce changement est compréhensible et juste de la part du gouvernement colombien, simplement il est normal que plusieurs pays continuent à  avoir des relations avec les FARC, surtout les pays voisins qui ont aussi besoin de garantir le fait que le conflit ne débordera pas chez eux.

Rappelons nous aussi que Chirac a négocié en secret avec les FARC pour obtenir la libération d’Ingrid Bétancourt en 2005. Une opération qui fut un échec complet (juillet 2005) . La France est donc aussi un pays terroriste. Les USA ne serait-ils pas aussi en train de négocier la libération de leurs 3 mercenaires?

Pour finir et revenir à  nos moutons, ce ne sont plus des coqs car ils sont trois, et en étant un peu réaliste on peut se demander pourquoi il y aurait un intérêt à  faire une guerre alors que les 3 pays sont totalement interdépendant économiquement. Militairement la Colombie est largement supérieur au deux autres, de plus il est fort probable que les US les soutiennent contre Chavez, probablement pas en envoyant de militaire sur le terrain mais à  travers par exemple d’entreprise privée type Blackwater (qui a besoin de se refaire une image après les évènement d’Irak de septembre 2007 … où ils ont tuer 17 civil pour rien).

chavez-25-janvier.jpgC’est surement pour cette raison que la Colombie se permet de telle provocation, simplement Chavez peut vouloir une guerre pour sauver son honneur et s’il arrive à  compter sur l’appui de l’Équateur et bien sûr des FARC il arrivera tout de même à  faire quelques dégâts … surement pas jusqu’à  Bogotà¡ et c’est aussi surement pour ça que le gouvernement s’en fout. De plus Chavez peut peut-être espérer sauver sa place au pouvoir grâce à  un conflit et une bonne dose de nationalisme. Par contre l’Equateur à  tout à  perdre, mais l’honneur peut jouer un grand rôle et la population équatorienne à  l’air de suivre son président. En essayant d’être aussi con que les assesseurs d’Uribe on peut penser que le gouvernement colombien peut voir un intérêt un intérêt à  ce conflit pour pouvoir en finir avec tous ces terroristes. Avec un conflit ouvert les militaires colombien pourrait bombarder toutes les frontières et ainsi espérer tuer tous les membres des FARC… (en même temps que la moitié de la forêt amazonienne).

Je suis en général un optimiste, je ne crois pas trop que cela puisse arriver… mais avec les dernières bourdes du gouvernement colombien qui à  réussit à  transformer un coup militaire intéressant en la pire connerie de l’année on peut douter des capacités internationales de cette bande de guerriers. Un coup de téléphone honnête juste avant l’opération aurait tout changé… quelle bande de débiles, j’en reviens toujours pas.

5 réflexions sur « Tensions entre les 3 pays frères: Venezuela, Colombie et Equateur »

  1. Un pepqueno comentario: excelente, me encanto… pero segun lo que he leido en la prensa el gobierno de Colombia no esta tildando al ecuatoriano (al menos) de terrorista por negociar con las FARC sino mas bien (repito, por lo que he leido) el reproche es por negociar con terroristas y utilizar a los secuestrados como « moenda de cambio » para atraer la popularidad de la comunidad internacional, no? Bueno… eso igual no le quita la imbecilidad de sus acciones.
    Ya… pero me gusto
    Abrazo

  2. Es posible, aunque Correa no me parece que es de este estilo… El problema es que por el momento es bien difícil saber que es verdad y que no. Y finalmente la estupidez es de haber subido el tono cuando habían violado la soberanía. Mataron a Reyes, bien, y después piden disculpas y se quedan callado y punto. Asi esperan un tiempo y luego preguntan a Correa porque su gobierno tuvo contactos con Reyes, pero preguntan de forma secreta, vía los canales diplomáticos. Para esto sirven.

  3. N’empeche que les otages dans tout ca…Vu de loin on a vraiment l’impression d’un gachis infame.

    merci en tout cas pour tout ces billets super interessants.

  4. [quote post= »864″]Vu de loin on a vraiment l’impression d’un gachis infame.[/quote]

    C’est bien possible oui…

    Merci pour ton commentaire: 🙂

  5. Imbecil tu misma, tu presidente es un genocida, un paramilitar y un narcotraficante. ABRE TUS OJOS Y OIDOS Marcela, no puede ser posible que sigas alcahueteando la impunidad !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *