Miss Univers

Difficile de passer à  coté … et tout aussi important que la fête nationale (j’avais le choix pour le sujet, mais je préfère les miss c’est dire…). La colombienne est la vice reine et la grande gagnante est la vénézuelienne. On s’en fout oui c’est vrai, c’est même sûr…
Image de prévisualisation YouTube

Uribe rend visite à Chavez

On est ravi de l’apprendre, Uribe est parti pour 7 heures au Venezuela, il va manger à  son copain Chavez. Après avoir voulu envoyer leur peuple respectif se battre et se tuer pour eux pour une crise de jalousie à  deux euros voilà  qu’ils se tapent une petite bouffe au palais.

dublog

Vite fait parce que c’est dimanche…

Marc, le gars avec la moto qui boit du rhum, est au Venezuela, et il a croisé Jean luc. Apparemment ils ont pas eu le temps de boire un autre rhum, du coup je suis sûr qu’ils se reverront, parce que le rhum vénézuelien est quand même vachement bon!

Sinon Roberto a organisé un concours, j’ai déjà  gagné, c’est pour ça que je vous l’annonce. Dul en fait de même, j’ai aussi gagné, bien qu’il ne l’admette pas encore, du coup je vous l’annonce aussi.

Bon demain c’est une nouvelle semaine… hum … je l’imagine bien comme ça celle là :

Chavez Uribe: le cirque continue

On est content, nous tous qui avons un billet pour le cirque.. il y a des prolongations gratuites, nos deux clowns favoris font du zèle: « t’es passé chez moi » « non c’est pas vrai » « si tes bonshommes ont franchi la ligne » « non c’est pas possible c’est une rivière alors si c’était vrai ils auraient les pieds mouillés » …

Oui oui je vous le jure, c’était le dialogue de deux présidents de la république. L’histoire a REcommencé lorsque Chavez a envoyé une protestation officielle pour « incursion illégale de troupes de l’armée colombienne sur le territoire vénézuélien »…

Uribe a aussitôt répondu: « S’il est vrai que nos troupes ont pénétré [au Venezuela], alors nous présenterons nos excuses. Dans le cas contraire, nous donnerons notre explication ».

Ensuite les ministres ont parlé de rivière à  la frontière que personne n’aurait pu rater et aujourd’hui la Colombie annonce qu’il n’y a pas eu de violation de souveraineté. C’est drôle parce que tout le monde a toujours dit que de toute façon les militaires comme la guérilla passaient la frontière très souvent et très facilement. Mais personne n’a jamais fait de scandale, tout le monde le sait et tout le monde s’en fout… Sauf que là  ça se passe juste après l’entrée d’un nouveau personnage dans le numéro: Interpol, qui cela dit en passant est très bon…

Aujourd’hui c’est repos, donc la suite lors de la prochaine représentation…

Interpol garanti la validité des documents de l’ordinateur de Reyes

Interpol a donné son verdict, les ordinateurs de Raul Reyes n’ont pas été trafiqué. Les documents qui en sortent sont donc considéré comme valide.

Article dans Le monde:

Le Monde a eu accès à  une centaine de courriels qui traitent du Venezuela. « Le président Chavez a accepté sans sourciller la demande de 300″, écrit Ivan Marquez, un autre chef des FARC, après avoir été reçu par M. Chavez à  Caracas le 8 novembre 2007. D’autres courriels laissent penser qu’il s’agit de 300 millions de dollars. « Il faudrait préciser si c’est un prêt ou si c’est de la solidarité », s’inquiète le dirigeant historique des FARC, Manuel Marulanda.

[…]

En février 2008, une rencontre secrète a lieu entre Ivan Marquez et le président vénézuélien. M. Chavez affirme qu’il dispose des « premiers 50 et d’un calendrier pour compléter les 200 sur l’année ». Il offre aux FARC un « quota de pétrole » et « des vieux lance-pierres qui marchent encore » (des fusils, selon Bogota) en provenance du Nicaragua. M. Marquez écrit : « L’ami de 348-6546-6447-6849-6471-6542 lui a suggéré de travailler le paquet par la voie du marché noir pour éviter des problèmes. » Ce chiffre serait le code pour la Biélorussie, fournisseur d’armes de Caracas. Révélés par le quotidien espagnol El Pais, ces documents ont provoqué la colère de M. Chavez, qui accuse la Colombie et les Etats-Unis d’ourdir un complot contre lui. Le rapport technique d’Interpol ne lèvera pas tous les doutes. « En filtrant les documents au compte-gouttes, Bogota prête le flanc aux suspicions de manipulation politique, note un diplomate latino-américain. On sait que la France a rencontré plusieurs fois les FARC pour obtenir la libération d’Ingrid Betancourt. Or, bizarrement, rien n’a encore paru sur le contenu de ces pourparlers. »

Les documents révélés sont une mine d’informations sur les FARC et leurs relations, émaillées d’incidents, avec le gouvernement vénézuélien. En 2000, M. Chavez reçoit officiellement une délégation des FARC, engagées dans des pourparlers de paix. Déjà , la guérilla fait savoir qu’elle veut de l’argent et des armes. Après la rupture du processus de paix, M. Chavez prend néanmoins ses distances avec les FARC, apparemment sur le conseil des Cubains. Aucune réunion « au sommet » n’aura lieu avant celle de novembre 2007.

Les faits validés sont plus ou moins les même autant chez El Tiempo comme chez El Espectador… Il nous reste à  attendre une réaction du Venezuela, peut être pas de son président, mais des autres…

Un seul truc me chagrine dans cette divulgation d’information, et j’attends avec impatience que cela sorte au grand jours, il n’y a rien sur l’Equateur et son président Correa, ni sur l’armement nucléaire, ni sur les relations française avec les FARC. Le doute restera-t-il complet?

Une (nouvelle) base militaire US en Colombie

Les États Unis s’installent, ils sont bien par ici, la Colombie est un pays confortable: la ville est sure et tranquille, parfait pour décompresser, les camps d’entrainement sont accessible et peu couteux. On arrive même a reproduire du réel facilement, et le top du top il existe une justification aux yeux du congrès US pour dépenser plein d’argent.

Ils supplantent déjà  la justice interne, ce qui leur permet de ne pas se préoccuper pour ce truc qu’on appelle la CPI (cour pénal international)… le paradis du soldat ricains c’est bien ici.

Alors pourquoi se gêner…

L’ambasadeur US William Brownfield l’a annoncé il y a deux jours, les USA vont surement déplacer leur base militaire équatorienne (Manta) en Colombie. Correa la veut plus… On le comprend, il parait qu’elle sert pour attaquer des bouts de territoire de son pays. Et c’est pas la première fois que cette base est mêlée à  des histoires louches, les premiers latinos envoyés en Irak par des entreprises militaire privée on été recruté depuis cette base. etc.

Cette base devrait être construite au nord, à  la Guajira… vers le Venezuela…. Tiens donc… le monde est rudement bien fait!

un paramonde

Le président Uribe a expliqué ce midi les raisons de sa décision d’extrader aux États Unis presque tous les chefs paramilitaires démobilisés dans le cadre de la loi de justice et paix.

La principale raison invoquée est le fait que ces messieurs continuaient leurs trafics depuis leurs prisons. c’est clair, ce ne sont pas des anges et cela fait longtemps, très longtemps que tout le monde le sait, même au temps où c’était des copains du président on le savait déjà . Et cela fait longtemps, très longtemps qu’on ne fait rien alors qu’il était possible de les enfermer dans d’autres prisons et avec d’autres conditions.

Le foutage de gueule est tel que personne n’y croit. Mais Uribe n’a peur de rien (sauf peut être de la vérité), alors il insiste, il est sûr que cela ne change rien, les victimes et les juges colombiens pourront aller écouter ces messieurs aux USA… par contre il ne parle pas des frais, c’est clair que les victimes, qui ont en général du mal à  se payer un bus pour aller en ville auront droit à  un visa pour les USA.

je rigole, jaune mais je rigole.

La loi de justice et paix continuera … oui bien sûr… sans les paramilitaires. Uribe et son gouvernement continueront à  nous les briser en disant que le monde est plus sûr avec eux. On se donne combien de temps pour croire encore ça? combien de syndicalistes assassinés??

Les « nouvelles » bandes ont commencé leur labeur… et étrangement il y a déjà  des dénonciations de collaboration de ces bandes avec l’armée.

Et ce président, qui a changé la constitution en utilisant la corruption, ose encore donner des leçons d’hisoire… « les paramilitaires sont des enfants de la guérilla » … oui oui hum oui humhum mais bien sûr. Les groupe d’autodéfense sont le résultat de l’existence de la guérilla. aucun doute la dessus, mais les paramilitaires aujourd’hui démobilisé n’ont pas grand chose à  voir avec la guérilla sinon qu’ils trafiquent ensemble depuis quelques années. Ils viennent tout droit des narcotrafiquants, les autodéfense ont été interdite en 89, les para se forme à  se moment et chose encore plus étrange ils n’affronte la guérrilla qu’en cas de dispute territoriale pour des terres fertiles… d’une manière générale ils tuent les paysans qui ne veulent pas leur laisser leurs terres. si ce n’était pas ils ne seraient pas demandés aux États Unis.

Les autodéfenses, Uribe les a vu dans ses rêves… j’en rigole encore.

Il conclut en disant que faut être ferme contre ces délinquants, et on voudrait bien, mais aux États Unis ils ont tous un visa (comme Macaco qui a bien faillit être libérer sous caution hier), et surtout on voudrait bien que les politiciens et businessman concernés soit aussi traité par la justice. Et là  on sait plus comment faire… les témoignages sont plus disponibles.

Demain Uribe demandera surement qu’on révise le cas de son cousin… pour voir si on est vraiment sûr d’avoir des preuves contre lui, ou si elles sont partie aussi aux US avec les autres.

Sinon c’est quand même dommage parce que la prochaine version de jorge 40 était sur ces liens avec les imprésario colombiens… ceux-là  même qui finance la campagne de président, faut croire qu’il la finance encore, elle n’est pas encore finie…. ah oui c’est juste, on prépare le référendum pour la 3e. mouaf mouaf mouaf, je rigole.

Et les USA dans tout ça? bien tranquille, on batifole, l’ambassadeur, qui est depuis quelques mois la nouvelle star de par ici (aller savoir pourquoi), nous raconte que les paras ne sont pas parti en vacances… merci de nous le préciser. C’est bien urbain.

On apprend aussi que les congressistes sont très content, qu’ils pourrait peut-être approuver le TLC du coup. Alors là  le lien est énorme… moins pour les victimes, moins pour la justice, plus de bénéfice économique pour les méchants qui virent les paysans de leurs terres et cultive de la palme africaine. Allez savoir qu’est-ce qui a été négocier derrière tout ça. Hier on apprenait, de la bouche de l’ambassadeur, que les USA pensaient installer une base militaire au nord du pays, pas très loin du Venezuela.

Le monde est beau. très beau.

Equateur et Venezuela: leurs rapports avec les FARC se précisent

Les fameux ordinateurs de Raul Reyes parlent beaucoup, ce sont des machines nouvelles générations parce qu’elles sont capable de produire de l’inédit chaque jours… C’est super bien en relation international parce que cela permets au chefs d’état, tous confondu, de s’adonner à  leur sport préféré: la blablate… et comme gouverner c’est fatiguant, ils préfèrent les ordinateur de Reyes. Pendant ce temps la population attends que le conflit s’arrête et les otages attendent la neige en Amazonie.

Si on revient un peu sur les détails on voit que ces temps on a de nouvelles (!!!) informations: Chavez a collaboré avec les FARC, les a aidé à  s’armer, les a financé… etc. Il leur a même demandé de former un peu les militaires venezueliens… Il faut aller lire les articles du journal Le monde et de El Pais. J’avoue que là  je ne suis pas septique. D’autres sources (de terrain comme on dit dans le jargon) le confirme. Et cela fait, parait-il, un moment que ça dure.

El Pais cite un mail daté du 8 février 2008 dans lequel Ivan Marquez explique qu’Hugo Chavez jouerait le rôle d’intermédiaire avec les autorités biélorusses. « L’ami de Biélorussie a suggérer de faire passer le paquet par le marché noir (…) Le 17 de ce mois, un haut responsable proche de notre ami de Biélorussie arrive à  Caracas pour finaliser l’affaire. Angel nous a demandé d’être présents pour s’accorder directement avec lui », indiquerait le mail. Angel serait le pseudonyme de M. Chavez et « l’ami de Bielorussie » serait Và­ctor Sheiman, secrétaire du Conseil de sécurité biélorusse et proche du président Lukachenko.

Pour le reste le problème est que, bien souvent, le gouvernement colombien n’est pas très crédible, sans parler de ses liens avec les paramilitaires, parce que dès le moment où on veut bien écouter ce que disent les guérilléros il faut aussi écouter les paramilitaires… Si le gouvernement colombien n’est pas crédible c’est simplement parce qu’il veut on faire trop. Le coup de l’armement nucléaire était trop gros, trop faux, trop tout ce qu’on veut. On l’a d’ailleurs vite oublié.

Ensuite l’attaque contre Correa a été aussi très mal menée… et au niveau international c’est pas passé.

La réponse du premier concerné est claire: (interview de Marie Delcas pour Le monde)

Les documents de Raul Reyes semblent indiquer que le gouvernement équatorien entretenait des liens avec les FARC…

Je me moque de ces documents et de ce qu’en pensent les Etats-Unis, Interpol et la Colombie.

Et le problème est que les preuves sont plus qu’insuffisante, mélangées une intervention remplie de mensonges. L’attaque ne s’est pas du tout réalisée comme le gouvernement colombien l’annonce. (sans parler des nombreux changement dans leur version, par exemple ici)… même les militaires colombiens l’acceptent en messe basse, et l’ambassadeur des US refuse donner des détails…

Le résultat est que Correa bénéficie du soutient de presque toute l’Amérique Latine et de l’Espagne sur la question. Ce qui amène à  des conclusions qui ne plaisent guère en Colombie… pourtant (j’en parlais déjà  là  tiens..).

Vous avez évoqué la possibilité de reconnaître aux FARC le statut de belligérant…

Si les FARC, qui ont une armée organisée et qui contrôlent une partie du territoire, cessent leurs actions terroristes, s’ils cessent les prises d’otages, s’ils respectent le droit humanitaire, nous pourrons les reconnaître comme un interlocuteur afin de négocier la paix. La France a exactement la même position que l’Equateur. (Le ministre français des affaires étrangères) Bernard Kouchner me l’a confirmé (à  Quito fin avril). Si c’est pour négocier la libération des otages ou, mieux encore, la paix en Colombie, l’Equateur est prêt à  tout. Ne comptez jamais sur nous pour la guerre.

Alors au jour d’aujourd’hui, si on a probablement suffisamment d’info pour croire que Chavez a soutenu (et soutient?) les FARC, la possibilité que telles affirmations soit valide pour le cas de Correa est chaque jour un peu plus réduite. La crédibilité international du gouvernement d’Uribe ne devrait donc pas s’améliorer.

Le Venezuela de Chavez

le-venezuela-de-chavez1.JPG

On m’a rapporté un petit cadeau du Venezuela. J’ai beaucoup apprécié le détail…

Accords de Paix à la réunion du Groupe de Rio

Correa Chavez et Uribeà‡a y est tout le monde est content. Uribe, Ortega, Chavez et Correa se sont serré la main et on signé un pacte de paix.

Uribe a accepté en public son erreur d’avoir violer la souveraineté d’Equateur et a demandé pardon. Correa a accepté ses excuses. Tout le monde a dit qu’il ne fallait pas collaborer avec les FARC que c’était pas bien. Uribe a dit qu’il retirait ses bateaux de guerre de la frontière avec le Nicaragua et Ortega, tout content a dit qu’il rétablissait ses relations avec la Colombie. Et enfin, Uribe a dit qu’il n’irait pas à  la Cour Pénal International et Chavez lui a serré la pince.

Tout le monde est content, pendant une semaine on s’est bien marré, on a entendu de tout et de n’importe quoi, mais comme beaucoup le dise par ici, c’était une dispute de président, le peuple s’en fout et ne veut pas de guerre.

La conclusion est que quand les Etats Unis ne sont pas là  les décisions sont bien plus simple. La réunion de l’OEA n’avait rien donné… la réunion du groupe de Rio a réglé le problème en une journée. Maintenant on reprend là  où on en était il y a une semaine … c’est à  dire à  la libération des otages … et Chavez a annoncé qu’il avait des preuves de vie de 6 d’entre eux.

PS: l’autre grande nouvelle du jour est qu’un autre membre du secrétariat des FARC est mort, Yvan Rios, tué par ses propres hommes… apparemment il y a quelques tensions au sein même des FARC…. Le groupe de Rio ne voudrait pas intervenir???