Taxes universitaires : comment mentir en une leçon

http://www.unige.ch/presse/archives/unes/2004/20041213taxes.php J’aime beaucoup le : Dans les faits, ce sont donc encore des filles et fils d’universitaires qui forment le gros des effectifs des étudiants. Dès lors, argumentent les partisans d’une hausse des taxes, il serait normal que ces personnes participent davantage aux frais liés à leurs études, étant entendu qu’il faudrait recourir à des mesures sociales annexes (bourses ou prêts) pour ne pas barrer la route aux plus défavorisés. Quelle hypocrisie, mais comment est-ce que ce genre de type ne se font pas assassiner devant tant de mauvaise foi, je me le demande. Si réellement le côté social préoccupait…

Continuer la lecture