Contre-attaque polonaise

J’en avais entendu parler un peu partout, mais je voulais vérifier par moi-même. Alors je me suis rendu sur le site de l’office du tourisme polonais à Paris, pour découvrir que c’était vrai : Face aux accès de xénophobie française, au débordements tsunamiesques de plombierophobie, c’est agréable de voir que certains arrivent à garder le sourire 🙂

Continuer la lecture

Cerveau de la taille d’un poil

Les poils sous les bras. On peut classer selon le QI, la taille, le poids, les réalisations scientifiques, la femme, les enfants, le salaire, and so on. Mais selon les poils sous les bras ? Franchement, je n’y avais jamais pensé. Grâce à David (toujours à l’affût des bons plans), j’ai découvert avec stupeur qu’un groupe néo-marxiste féministe s’était lancé dans cette catégorisation un poil osée. Il faut le voir pour le croire : écologie libidinale. Toute la « théorie » sur le sujet se trouve là. C’est à crever de rire. C’est même tellement gros, que je me demande si c’est…

Continuer la lecture

Crème de néo-nazi

Je me demande encore comment, mais en recherchant un truc sur la coopération européenne je suis tombé sur un de mes nombreux combats contre l’ami facho, que j’avais décidé à l’époque de sauvegarder. Ceux qui me connaissent reconnaîtront dans cet échange tout mon goût égocentrique pour l’étalage de savoir. Mais comme j’ai trouvé mes arguments plutôt très bons, et ma réthorique pas mal du tout, je me suis décidé à le mettre ici, histoire de l’avoir sous la main (éventuellement) et faire marer une ou deux personnes 🙂 L’échange sur un forum défunt Images liées:

Continuer la lecture

Nouvelles règles bis

Je déteste les sites où il faut s’enregistrer pour dire quoi que ce soit. Mais je déteste tout autant le spam. J’ai enfin découvert un compromis : tout le monde peut poster sans s’enregistrer, sans que j’aie besoin d’approuver le message (hein Yann 🙂 ), et dans le même temps, je n’aurai plus de spam. Ah, me sens plus tranquille. Plus qu’à taffer, au lieu de m’occuper de choses aussi inutiles.

Continuer la lecture

De l’idéologie

Comment fonctionne le monde ? C’est peut-être la question la plus récurante à laquelle doit faire face l’être humain, à côté des plus philosophiques « qui suis-je, d’où viens-je, où vais-je ». Mais comme ces dernières questions, et à l’inverse de ce que prônent les philosophies orientales et occidentales, on ne cherche pas vraiment à leur trouver une solution. Non, car ici, ce n’est pas le chemin qui compte, c’est le but. L’idéologie peut être interprétée dans ce contexte comme un point lumineux, un phare dans la mer déchaînée de nos interrogations; elle nous éclaire, ou plutôt elle nous aveugle, parfois si…

Continuer la lecture