Ubuntu, take 2 : la liberté à tout prix

Je n’ai aucune envie de transformer ce blog, à l’origine très politique et frôlant la métaphysique, en quelque chose de très technique, et tournant autour de l’informatique. N’empêche que. Après deux bons mois et demi que je suis sur GNU/Linux et que je baigne dans le monde du « libre », je commence à envisager sérieusement l’abandon de Windows. Non pas pour des raisons techniques, qui seraient très certainement nombreuses, non pas pour des raisons de stabilité (Ubuntu, ou plutôt les logiciels installés sur l’OS, plantent au moins aussi souvent que sous Windows, c’est à dire très rarement). Mais pour des raisons…

Continuer la lecture