Jan 25 2006
Humour noir : on a perdu Dieudonné

Enfin, ce n’est pas comme si on avait un doute. Mais il arrive, si c’est possible encore, à être plus extrémiste encore. Ne serait-ce sa couleur de peau, cet homme-là aurait sa place chez les Hammerskins :

[…] Dieudonné prend la défense des autorités iraniennes, «très hostiles à l’Etat d’Israël et à sa politique coloniale et raciste», ce qui «ne signifie nullement qu’elles soient « antisémites »». Rappelons que le président iranien, Ahmadinejad, a qualifié la Shoah de «mythe». Et appelé à ce qu’Israël soit rayé de la carte. Selon Dieudonné, les juifs sont également puissants en France. «Je ne serai probablement pas invité au prochain dîner du Crif [Conseil représentatif des institutions juives de France, ndlr], cette organisation sioniste d’extrême droite, qui convoque chaque année nos dirigeants pour leur communiquer leur feuille de route», ironise le «comique». Bref, les juifs dicteraient la politique du gouvernement. Un bien vieux sketch.

Source : interview de Catherine Coroller, pour Libé

Ce type est une véritable usine à fabriquer de l’extrémiste. Les jeunes, parce qu’il a un ton humoristique, risquent de le trouver « cool » et de penser que c’est « tendance » de dire du mal d’Israël ou des juifs. Même si il ne faut pas prendre notre jeunesse pour plus idiote qu’elle n’est, une star qui s’oppose aussi frontalement au système doit attirer l’adolescent comme le m…iel attire la mouche.

On peut regretter aujourd’hui qu’un certain politiquement correct se soit installé chez les humoristes. Que l’on n’ose rire que sur la pointe des dents, de peur de froisser une quelconque communauté ou association. Je pense par exemple à Timsit condamné autrefois sur ses « crevettes » faisant références aux trisomiques. Ou de manière plus appropriée, je pense à un Coluche qui hier, comme Dieudonné aujourd’hui, était candidat au poste de président de la république française. Mais l’analogie s’arrête là : Coluche était un humaniste, qui ne rejetait aucune communauté, qui ne stigmatisait pas une population ou une religion donnée. Il dénonçait les absurdités contemporaines qu’il observait, mais n’aurait jamais accepté d’être le relais de l’extrémisme.

C’est dommage, Dieudonné arrive trop tard pour pouvoir se promener un crochet à la main et déambuler dans les ruelles londoniennes tel un Abu Hamza Al-Masri. La verve, le prosélytisme et le manichéisme d’Omar Bakri ne sont-elles pas déjà des « qualités » que possède Dieudo ?

Candidat donc déclaré à la prochaine élection présidentielle française, il faudra combattre avec la même rigueur, la même volonté et la même constance Dieudonné que les Le Pen et De Villier (s’il obtient ses signatures). Si autrefois je pouvais encore estimer que le rôle de Dieudonné était nécessaire – de par sa radicalité -, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il est allé beaucoup trop loin pour qu’on trouve un quelconque intérêt à ses propos. Sa fonction tribunitienne a vécu.



Votez pour ce message :
(5 vote(s), moyenne : 3,20 )
Loading...
Classé sous : Politique   Tags :

| RSS 2.0 des commentaires

18 commentaires sur “Humour noir : on a perdu Dieudonné”



  1. La liberté de penser n’a pas de prix, et c’est l’un des derniers à être libre !!!!

    Merci Dieudonné pour ton humour et tant pis pour ceux qui ne comprennent décidement rien à rien… Fanatisme quand tu nous tiens




  2. Entre le sida des israeliens, et la porno memorielle de la shoah, on aura tout entendu. Aucun interet à donner à ce mec!




  3. Je vais essayer d’y passer (même si timing un peu difficile), d’autant que mon éditeur est à l’origine du Salon, si je ne m’abuse… (PM Favre)
    Au plaisir de t’y croiser. 🙂




  4. Tu dois connaître, mais sait-on jamais… le site du Salon du Livre.

    Le programme est vraiment sympa, si je suis en Suisse à ce moment-là j’y ferais un tour. Et y chercherai un Tristan Mendès France, avec espoir 😀




  5. Merci pour ces infos.
    Présenté comme ça, c’est tentant 😉




  6. Paris- Genève 3h … en cas de non grève!
    70€ aller retour en première si tu prend ton billet à l’avance (même prix en 2e) …
    8)




  7. J’ai un éditeur qui m’a envoyé une invitation, et j’hésite à y aller. Mais c’est loin. 🙂
    Et un peu hors sujet, désolé. 😆




  8. Si doute il y aurait quant à l’extrémisme de Dieudonné : liens entre site de campagne de Dieudo, avis sur Milosevic et négationnisme ici (obrigado Tristao 😉 )

    Il n’y aurait pas un Salon du Livre bientôt de par chez vous ?

    Si, du 27/4 au 1/5… pourquoi ?


Laisser une réponse