La philosophie mène à la gloire

Heureusement que j’ai mes rabatteurs, sans quoi la citation de mon site sur le journal « Le Matin » (dimanche) me serait restée inconnue. Je ne lis pas « le Matin », et Michel Jeanneret, auteur de la sympatique présentation, ne m’a pas averti de l’article à paraître. Il semble que ce qui l’a fait atterrir sur mon site soit la remise en question des raccourcis hasardeux de Ludovic Monnerat. Enfin, ce ne sont que des suppositions, à défaut de confirmation du principal intéressé.

La présentation me flatte – « un regard intelligent sur l’actualité » – me comprend – « un site qui mélange les genres, de l’anecdotique à la réflexion » – mais m’étonne : « réflexion d’ordre philosophique ». Catastrophe, j’utilise bien des mots pompeux et incompréhensibles, me lance dans des réflexions que je ne maîtrise pas toujours et qui souvent me dépassent, mais certains de mes amis qui sont vraiment philosophes me lisent (ou m’ont lu, en tout cas, t’es où Julien ?), je dois donc rectifier le tir. Je n’aurai jamais eu la prétention de vraiment faire de la philo, ici, c’est beaucoup trop intellectuel pour ma petite tête. Sans fausse modestie aucune, c’est simplement que la philo, pour m’y être frotté, c’est un truc trop rigoureux, trop opiniâtre, et demandant cohérance sur toute la ligne : qualités dont je suis insuffisament doté 🙂 Quoi que : « Le philosophe ». Je me demande si ça sera plus facile avec les filles, maintenant. Pas sûr, avec la photo qui a été choisie…

A ce sujet, mon site est entièrement libre de droits quant à l’usage des articles ou des photos, c’est mon choix lié à la licence Creative Commons, « pour autant qu’il soit fait mention de la source ». Ce qui est plus ou le moins le cas dans l’édition du Matin, bien que je m’interroge sur le « DR » sur ma photo (Droits réservés ?). Mais pour les autres sites, qui ne prévoient pas spécifiquement ces arrangements légaux ? Bon, après tout, écrire un blog et être outré d’avoir été cité, ce serait une contradiction plutôt cocasse.

Cocasse est clairement le mélange des médias : les journaux citent les blogs, les blogs citent les journaux qui citent les blogs, et demain les radios reprendront les blogs qui citent les journaux qui citent les blogs. Espéront que ces relations incestueuses ne nous donneront pas des articles définitivement stériles.

24/1/2006 L’intégralité de l’article peut être consultée sur le site du Matin.

A propos jcv

Admin du site, égocentrique, élitiste, gauchiste et humaniste. Un peu cacatiste aussi, dit-on de moi.

21 Commentaires

  1. Yves ??!!!! 😀 😉

  2. Bonjour monsieur Vignoli. Tout ces matins je me reveille pour aller travailler a 5 h to the airport.La seule pensee de vous lire me permets de tenir le coup.Merci a vous monsieur vignoli philosophe matinal.Je vous admire bcp enfin surtout votre blog.En effet la photo publiee dans le matin n est pas des plus representative de votre grande beaute (interieure…hum). Je t attendais au tournant concernant le blaspheme dessinatoire.Tres bien que dire de plus Vous eclairez notre lumiere a tous monsieur vignoli.Continuez ainsi je suis fier de vous….Non vraiment tu m as rarement habitue a une telle pertinence…hum..quoi faut bien que je te taquine un peu…A bon entendeur.

  3. Retour Pingle blog de davidtouvet.com » Blog Archive » Le Matin: Les Romands s’y mettent!

  4. Mon blog devient l’occasion d’une rencontre familliale : bonjour Papa 🙂

  5. bravo tu as compris que CH.B.etait ta mere

  6. Et Christof B c’est un peu facile, digne de kundera…pas plus pas moins

    J’ai un peu l’impression de me retrouver dans une telenovela colombienne, avec une révélation totalement incroyable à faire, du genre, « Non, il a réussi à sauter de la voiture avant l’explosion » : mais Christof B., c’était ma mère, qui ne trouve rien de mieux qu’à m’énerver en voulant se faire passer pour un certain conseiller fédéral que je n’aime pas beaucoup. Ahem.

    Au moins, elle m’a fait rire 🙂

    Et pour l’amour du christ notre sauveur, Psykotik : ton lien est imbuvable. ^^

    Ecoute, tu vas pas te plaindre, j’ai préalablement fait une recherche sous « kitsch », et je n’ai rien trouvé. Et je crois qu’après tout, on a lu bien pire de lui sur frcd … non ? Quoi qu’il en soit, si tu as des réclamations à faire, je te prie de t’adresser à VinX, c’est à cause de lui que tu as souffert !

  7. Moi j’ai rien dit, j’essayais juste de replacer les choses dans leur contexte… 😉

    Et pour l’amour du christ notre sauveur, Psykotik : ton lien est imbuvable. ^^

  8. ouais ouais
    Kundera est un naze et merci s427 de t’en rendre compte ..
    Et Christof B c’est un peu facile, digne de kundera…pas plus pas moins
    S’il raconte des choses si bien expliquez moi, je crains de ne pas avoir compris…

  9. s427 : Ah tiens, tu oses t’allier à cette croisade anti-kundera ? Tu l’auras cherché, tiens ! (merci à toi, VinX 🙂

    Ju le philosophe (le vrai) : j’attendais de toi que tu expliques que mon approche n’était pas philosophique… 🙂 A défaut de pouvoir te reparler maintenant, je m’arme de patience pour le jour lointain où tu auras plus de temps.

  10. Haaaa, grand est mon bonheur d’enfin pouvoir laisser un message sur ton blog, très cher et néanmoins géographiquement lointain ami… Je n’ai malheureusement pas trop de temps, mais j’espère pouvoir à l’occasion en prendre un peu pour parcourir les pages de ce site… Je vois en tout cas que la presse commence à s’en mêler, tout vas donc pour le mieux!!! Je savais que tes talents de penseurs seraient reconnus à leur juste valeur un jour ou l’autre

    A bientôt l’ami….!

  11. Kundera… Attends, Kundera ça me dit quelque chose…

    C’est un bouquin de Rolandeau, non ?

  12. “Le Matinâ€?, wouha, mais c’est la consécration, pour un bourdieusien

    Je suis fier, comme tout bourdieusien, d’être proche du peuple ! (pfiou, comme je m’en sort…)

    Mais dans tous les cas, la personne photographiée doit donner son accord explicite à la parution de la photo. […] Ce qui n’est pas le cas pour le portrait (réussi??) de notre ami le psyko.

    Parfait. Je savais que le droit à l’image français fonctionnait de cette manière, et qu’il était formellement interdit par la presse de publier une photo sans l’accord de l’intéressé. Tu me confirmes que c’est identique en Suisse, merci.

    Il est étrange que l’auteur de l’article ne t’ai pas contacté: il me semble aller de soi, comme journaliste, de parler à la personne concernée au premier chef par un papier.

    Internet donne la fausse impression d’un « ça va de soit ». Les journalistes ont tendance, lorsqu’ils travaillent à partir de sources internet, à se permettre beaucoup plus, et être beaucoup moins regardant sur une déontologie qu’ils appliqueraient dans d’autres cas. Je pense que ça vient de l’impersonnalisation d’internet, mais je réserverai ça à l’un de mes billets « philosophiques » 🙂

    Néanmoins, je trouve d’autant plus dommage que l’auteur de l’article ne m’ait pas contacté bien que ce dernier ait dû effectuer une recherche sur mon site pour trouver mon nom et prénom (à moins qu’il soit passé par un service de whois.com ?). Bref, tant pis.

    Merci pour le lien sur le Conseil suisse de la presse, je vais aller jeter un coup d’oeil.

    Au-delà de cette perspctive juridique, le papier est flatteur et la fréquentation de ton site devrait exploser.

    Difficile de savoir, j’ai une partie de mon site (celle consacrée à Celestia) qui bat tous les records depuis deux semaines, et je ne peux pas discriminer par jour qui vient pour le blog ou pour Celestia.

  13. « Le Matin », wouha, mais c’est la consécration, pour un bourdieusien 🙂
    Bon, après les sarcasmes, quelques rappels sur le droit de la presse:

    je m’interroge sur le « DR » sur ma photo (Droits réservés ?).

    Cela signifie « droit de reproduction ». Donc soit la photo n’est pas protégée par un copyright, soit les droits ont été obtenus. Mais dans tous les cas, la personne photographiée doit donner son accord explicite à la parution de la photo. Sauf si le cliché est pris dans une manifestation publique et concerne beaucoup de monde (tribune d’un stade de foot, concert…). Ce qui n’est pas le cas pour le portrait (réussi??) de notre ami le psyko.

    Il est étrange que l’auteur de l’article ne t’ai pas contacté: il me semble aller de soi, comme journaliste, de parler à la personne concernée au premier chef par un papier. Je crois que cela est même une obligation (voir les avis du Conseil suisse de la presse). D’autant si on met sa tronche dans le journal…
    Au-delà de cette perspctive juridique, le papier est flatteur et la fréquentation de ton site devrait exploser.

    Espéront que ces relations incestueuses ne nous donneront pas des articles définitivement stériles.

    C’est tout le problème de la « circulation circulaire de l’information »…

  14. Toño : il ne suffit pas de posséder les bouquins, il faut les lire !

    Christof : merci pour ton intervention brève mais néanmoins aussi courageuse et qu’éclairante. N’hésite pas à ne pas intervenir pour ne pas écrire tout ce que tu ne penses pas.

  15. Christof B.

    Sottises !

  16. J’ai 100 pages de 5 de ses putains de bouquin … ce qui fait 500 .. cela me semble déjà beaucoup trop!!!
    imagine tout le temps perdu pour tenter de refaire une crise d’adolescence!!!
    Il y a bien mieux à faire que de lire Coehlo … euh Kundera pardon.

  17. Tssss, tssss… tu ne comprendras jamais Kundera en lisant les dix premières pages d’un de ses bouquins. Et je te devance, non, ça ne compte pas lorsque tu cumules les livres : tu as effectivement lu une centaine de pages, mais ça reste 10 x 10, ce qui ne te permet toujours pas de piger Kundera.

    Kundera rules !

  18. Le seul conseil que j’aurai à te donner, très cher, est de ne pas faire une critique philosophique de Kundera car là tu serais sûr que le matin de propose un poste!!!

  19. Ju : Meuh non, le Julien en question, ce n’est pas toi… j’utilisais ce terme au premier degré ! Et bienvenue sur ce blog… n’hésites pas à critiquer tout ce que tu trouves, hein. Quant au nom de domaine, j’en parlais : ça veut aussi dire vivre, en jap’.

    unsEEn : Bon, maintenant je suis obligé d’écrire un truc sur la torture, t’as lâché l’info… Je vais encore me faire des amis.

  20. Waaahh, félicitations mon philosophe ! 😉

    Je me demande si ça sera plus facile avec les filles, maintenant.

    Hum…

    Pas sûr, avec la photo qui a été choisie…

    … c’est moi qui ai aidé à choisir la photo !! 😀 Niark !!

    Henlala, quelle médiatisation… le Matin, puis ce soir Infrarouge…

  21. Bon, voila, je viens pour la premiere fois voir ton blog, et quest ce que je trouve, une reference à mon nom, en des termes bien élogieux (philosophe). je voudrais rectifier le tire en disant plutot qu’un philosophe seul, ca ne sert a rien, mais un philosophe face a toi, JC, a laide d’un petit panini aidant apres des cours de deuxieme annee a unimail, ca donne un feu d’artifices de pensée (explosion in the sky, cf. Martin).
    Pour ce qui est de ton blog, il est dans mes liens maintenant. Une question me trotte dans la tete quand meme: pourquoi « ikiru »? Cest le verbe « aller » en japonais. Aller où alors?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.