Le droit de la haine

Partagez:

L’Etat hébreux a choisi de reprendre l’attaque (mal) ciblée du Liban. Après avoir retenu son souffle dans un fol espoir sous le dernier gouvernement Sharon, la communauté internationale a été ramenée à la raison avec la lutte fratricide, peut-être prémices de guerre civile, du Hamas et Fatah, les deux principaux partis palestiniens. Il a fallu rivaliser d’ingéniosité et trouver des plans pour ne pas passer par le nouveau gouvernement palestinien, accusé de terrorisme par les Occidentaux, mais reçu les bras ouverts par les Russes.

Incapable d’accepter le choix démocratique, l’Occident pourtant normalement persuadé que le « peuple a toujours raison » et que ses valeurs doivent parfois être imposées, a toutefois dénié ce droit aux Palestinien. Position difficile à tenir, il était impossible de totalement refuser le résultat de méthodes prétendument supérieures.

Cette difficulté à concrétiser les beaux principes moraux d’ordre supérieur semble être l’apanage de tout ce qui touche à la région. Ainsi, Israël, où les habitants ont tous l’un de leur parent assassiné dans la guerre la plus terrible de l’histoire humaine, reproduit des comportements tenant du barbarisme le plus primaire.

Incapable de comprendre que ces opérations de force en Palestine ou aujourd’hui au Liban n’ont pour résultat que de radicaliser les ennemis et de les souder, il bombarde sans sourciller des cibles civiles, en tuant une cinquantaine en deux jours, le tout pour récupérer 2 (ou 4 ?) soldats de Tsahal. Sharon aux frontières de la mort depuis le début de l’année, il s’agissait peut-être de montrer que la poigne de Jérusalem, pardon, Tel Aviv, n’a pas faiblit avec la disparition de son général.

La situation de la région est éminemment compliquée : et les discours sont plus éloignés encore des actions entreprises qu’ailleurs dans le monde. Aux aimables despotes arabo-musulmans prompts à saisir le verbe et le glaive pour défendre les « frères » palestiniens, on s’interroge sur les refus répétés à l’égard des réfugiés palestiniens, vivotant dans des camps sur leur territoire, de pouvoir mener une vie digne sur le territoire de leurs « frères » syriens, libanais ou jordaniens. Ainsi, le Hezbollah qui s’est investit de la mission kidnapper des soldats israéliens afin de les échanger contre des prisonniers détenus dans les geôles de l’ennemi, mène son action avec une synchronie suspecte à la suite des récents soucis rencontrés par les « frères » palestiniens ; on se surprend à rêver qu’ils investissent toute cette énergie à améliorer le sort des dizaines de milliers (des centaines ?) de réfugiés palestiniens au Liban.

Cependant, on est en droit d’attendre d’un Etat, lorsqu’il est démocratique, qu’il respecte un minimum les valeurs qui sont à l’origine de sa construction. Le fond commun étant l’Etat de droit, la justice, l’assurance légale. Sans ce socle minimum, quel intérêt y a-t-il à se prendre la forme politique d’une démocratie ? Voilà pourquoi les Européens sont si durs avec les dirigeants israéliens : on est en droit d’exiger plus d’une démocratie que d’une tyrannie.

Israël vient de bafouer, une énième fois, le droit international. Un droit international qui se dirigeait vers l’interdiction de la guerre avant le seconde guerre mondiale et qui, parce qu’il échoua à s’imposer, assista impuissant aux annexions et déclarations de guerre des années 30, d’un bout à l’autre du globe. Le droit international moderne est ainsi né du souci de mettre fin à la guerre comme continuation de la politique.

L’Etat hébreux n’en a cure : condamné à plusieurs reprises par les organes principaux de l’ONU, mais préservé de l’obligation de se conformer à leurs décisions grâce à une certain joker « droit de veto US », il commet ce qu’il est convenu de nommer des massacres, construit un Mur, accepte l’assassinat comme méthode valable pour mener sa politique, enlève les hommes politiques qui le dérangent, viole les conventions internationales, et aujourd’hui fait la guerre illégalement.

Illégalement, car il y a lieu de rappeler que tout recours à la force ne peut se faire qu’en cas de décision du Conseil de Sécurité de l’ONU, ou de légitime défense. On sait ce qu’il en est de la première possibilité, quant à la seconde on peut se demander si le kidnapping de 2 soldats israéliens justifiait l’offensive de ces 2 derniers jours. Précisions que la légitime défense implique une menace directe contre la survie de l’Etat.

La démocratie implique une assise légale. La justice permet de s’assurer que ce qui est vrai pour l’un l’est également pour l’autre. Elle élimine l’arbitraire. Et tant qu’Israël refusera de comprendre les enseignements de la 2ème Guerre Mondiale, l’Etat hébreu soudera contre lui des ennemis pourtant naturellement divisés (les Palestiniens, les Libanais, les Moyen-Orientaux dans leur ensemble), des alliés potentiels (les Européens) et continuera à promouvoir sa si désastreuse image dans tout le monde arabo-musulman.


Partagez:

A propos jcv

Admin du site, égocentrique, élitiste, gauchiste et humaniste. Un peu cacatiste aussi, dit-on de moi.

5 Commentaires

  1. Attali a un blog ? Tiens, merci du tuyau, Yannis, dès que j’ai un peu de temps, je vais aller y traîner mes guêtres.

    J’ai parcouru sa position sur les attaques israéliennes, et la trouvant très mesurée et pondérérée, j’ai apprécié.

    Cependant, pas une fois il ne se demande si l’action israélienne est vraiment la plus efficace. Un peu comme lorsque les USA, souhaitant chasser un dictateur, instaurent une guerre civile au Moyen-Orient, destinée à mon avis à devenir une guerre civile musulmane qui embrasera la région.

    Quand a-ton mis fin aux revendications territoriales par la force ? J’ai beau chercher, je n’en trouve pas trace dans l’ère moderne. Et ça, on a tendance à le passer sous silence, sous prétexte qu’il faut « choisir son camp », comme le dis très naïvement Attali.

  2. Tenez, justement au sujet du mur des lamentations, je connais un site pour le voir en direct : http://www.kotel.fr

  3. « …mini-spam… » —> Séparatisme Déjà !!!

    —> Ne soient pas des IDIOTS:
    -> NUMÉRO 1: Existent des Peuples(Races) qui sont dans une ‘Course Démographique’ par le contrôle de l’Europe ; exemples : les Métis, les Arabes, etc…
    -> NUMÉRO 2: Vous devez mépriser les ‘Clowns-Éthiques’ européens !!!
    La préoccupation devra être –> Mobiliser les Indigènes Européens intéressés en la Survie de SON Identité Ethnique… dans le dessein de… revendiquer le LÉGITIME Droit au Séparatisme :
    – La constitution d’Espaces Réserve Naturelle de Peuples Indigènes.
    [ Voir : http://separatism-50-50.blogspot.com/ ]

    ANNEXE:

    Les Nationalistes Européens sont, sans aucun doute, les ‘Ridicules de la Planète’.
    En effet, les Nationalistes Européens ne comprennent pas que l’Europe est dominé par ‘Clowns-Éthiques’.
    Capables de ‘défendre’ cela qui est indéfendable… les ‘Clowns-Éthiques’ européens possèdent un curriculum vitae vraiment ‘remarquable’:

    -1- Par le passé, les ‘Clowns-Éthiques’ ont promu la ‘Théorie’ dont existaient des races inférieures qui pouvaient être utilisées comme des esclaves… en conséquence… l’utilisation d’esclaves [remarque: et le conséquent rentabilité des investissements en bateaux (caravelles)… et la sauvegarde de l’industrie de construction de bateaux (caravelles) !!!] a été considérée quelque chose «parfaitement naturel»…

    -2- Par le passé, les ‘Clowns-Éthiques’ ont promu la ‘Théorie’ dont existaient des sauvages ‘infidèles-du-christianisme’… en conséquence… l’extermination de Tribus Indigènes ‘infidèles’ dans les Amériques… [remarque : et la conséquente SUBSTITUTION de la population autochtone par des Peuples (Races) économiquement plus rentables !!!] a été considérée quelque chose «parfaitement naturel»…

    -3- Actuellement, les ‘Clowns-Éthiques’:
    i) prétendent jouir main d’oeuvre servile immigrée à ‘prix de la pluie’;
    ii) prétendent jouir l’existence de personnes qui payent les Pension de Retraite [ malgré… ils ne constituer pas une Société où se procède au Renouvellement Démographique !!!]
    ——–> En conséquence, aujourd’hui les ‘Clowns-Éthiques promeuvent la ‘Théorie ‘de qu’est inacceptable l’existence de Réserves Naturelles de Peuples Indigènes… vu que ainsi… l’Occupation da Europe par autres Peuples – SUBSTITUTION de la population autochtone – devra être considérée quelque chose «parfaitement naturel»…

  4. Retour PingInfobulles.ch - Syndication de flux RSS » Lost Highway

  5. Salut Jean-Claude. « Droit DE la haine » – la haine personnifiée, mais par qui donc? 😉 – ou « Droit A la haine »? La position de Jacques Attali (http://www.attaliblog.com/index.php/2006/07/29/29-35-62-06) est intéressante, aussi.

Répondre à pvnam_1 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.