Laissez travailler les Européens qui se lèvent tôt ! Tant que le soleil se lève, du moins.

Les débats autour de la fiscalité reprennent en Europe, après une bonne décennie de (relative) tranquillité. Tristement, à une décade d’écart, ce sont les mêmes rengaines autour de l’imposition. Car harmoniser la fiscalité, en Europe, c’est au moins aussi compliqué que d’avoir un embryon de constitution. Les droites veulent baisser les impôts directs, les gauches les stabiliser, voir les augmenter. Pourquoi ? Parce que les droites sont libérales : c’est à dire qu’elles espèrent qu’en diminuant les impôts directs (taxe sur le revenu), l’incitation à travailler se fera plus vive. En effet, lorsqu’on voit le résultat en espèces sonnantes et…

Continuer la lecture

Une fois n’est pas coutume

C’est pas dans l’habitude de ce blog, mais j’ai reçu coup sur coup deux démonstrations scientifiques que Bush et Berlusconi n’ont ni les bonnes manières, ni l’intelligence de l’espèce humaine. Il me siérait d’avoir quelque chose sur Blair l’Anglais. Ou sur Barkozy le Français. Je sais, je sais, tout cela ne vole pas très haut, mais le club des B(etas) agace la planète depuis quelques temps déjà, et si certains ont déjà tiré leur révérences, et que d’autres feraient bien de le faire, n’oublions pas ceux qui n’arrivent pas à quitter le pouvoir et ceux qui vont bientôt le prendre….

Continuer la lecture

L’assurance maladie en Suisse : vers une caisse unique ?

Le 11 mars prochain, le peuple suisse se prononcera sur l’avenir de l’assurance-maladie, puisque le pays connaît depuis 1996 le régime légal LAMal (pour Loi fédérale sur l’assurance-maladie). A l’époque, le système introduit avec pour double objectif plus d’égalité, mais aussi plus de rentabilité dans la sécurité sociale suisse. Cette schizophrénie, dénoncée par les gens sérieux, va peut-être prendre fin. Alors que les accusations contre le nouveau modèle, soumis au peuple, dépassent rarement les attaques idéologiques (les épithètes et quolibets prenant invariablement source auprès de l’histoire de l’Union soviétique ou de la Chine de Mao), il est peut-être nécessaire de…

Continuer la lecture

Dis, papa, c’est quoi un raciste ?

Mon fils, ne cède pas à la croyance populaire : un raciste des temps moderne n’a rien en commun avec les partisans nazi. Au contraire, il s’en sert pour se convaincre que lui, il n’a rien en commun avec ces barbares d’une époque révolue; les formes les plus extrêmes de racismes permettent à d’autres formes, aujourd’hui, de s’épanouir totalement décomplexées. Ainsi, de nombreux comportements racistes peuvent être quotidiennement observés dans nos sociétés démocratiques, sans que personne ne s’émeuve. Car mêmes les partis d’extrême-droite trouvent gênants les liens occasionnels entre leurs cadres et les nostalgiques du IIIème Reich; la mue, observée…

Continuer la lecture