Nouvelles concernant Révérien Rurangwa

Quelques lueurs d’espoir concernant Révérien. Si vous voulez donner un coup de main, c’est le moment ou jamais !

A propos jcv

Admin du site, égocentrique, élitiste, gauchiste et humaniste. Un peu cacatiste aussi, dit-on de moi.

6 Commentaires

  1. salut révérien, j´habite en allemagne, j´ai lu votre livre qui m´a énormément touché par votre courage et votre volonté, je suis trés peiné pas ce genre d´atrocité et mes mots sont trop faible pour manifester ma colère envers toutes les nations qui vous ont abandonnés. je voudrai vous adresser mon soutien en signant cette spédition (dont j´ignore les démarches) afin de vous faire rester en suisse. Réponder moi afin que je puisse faire le necessaire.je suis de tout coeur avec vous et votre peuple. PS je suis francais de parents antillais.

  2. Bonjour Révérien,

    Cela fait longtemps que j’hésite à vous écrire. Et là, maintenant que j’ai cette possibilité, les mots me manquent.

    Votre témoignage m’a bouleversée, tout comme les autres témoignages que j’ai eu l’occasion de lire. Ce génocide n’est malheureusement pas le seul et en ce moment même, on continu à vouloir exterminer des peuples entiers…mais au nom de quoi ? De qui ? Souvent je n’arrive à retenir mes larmes en pensant à toutes ces atrocités qui se perpétuent autour de nous…

    Cher Révérien, je ne sais que dire de plus, à part que je pense souvent à vous…je vais faire circuler la pétition tout autour de moi et espère sincèrement que vous puissiez rester ici parmi nous. Parmi des gens qui vous veulent du bien.

    Sincères salutations.
    Valérie

  3. Je viens aux nouvelles Révérien… j’éspère que tu te portes bien et que la lumière qui est en toi éclaire toujours tes proches. Je t’envoie du soleil de chez moi et un très doux vent d’amitié.

  4. lignorancetuelame

    Que dire de plus que ce qui n’a déjà été dit, trouver les mots justes, ceux qui réchauffent le coeur sans être maladroite, je ne m’en sens pas capable..
    Crier ma révolte face à cette injustice qui vous a touché au Rwanda, mais surtout plus que tout crier ma révolte contre cette injustice qui se passe actuellement ici, cette loi qui gouverne ce pays qui accepte des « pseudo réfugiés » et qui renvoie dans leur pays des personnes qui ont un vécu et une histoire aussi lourde et horrible que la vôtre..oui je suis révoltée !!!
    On lit un livre, un article, on sait qu’il se passe des choses atroces dans le monde,la guerre, la famine, les maladies etc.. oui on sait tout cela, on ferme le livre, on fini l’article et.. on sait, c’est tout, on aimerait peut-être faire quelque chose mais ça nous paraît loin tout ce qui se passe, si loin, tellement loin, on est touché c’est certain, on ne peut que l’être, mais avouons l’inavouable: « sans plus »..on ne bouge pas
    et puis, il y a ce jour où ON PEUT !!
    Il y a ce jour où je suis allée à la Vue des Alpes, où j’ai vu votre livre sur le comptoir,sans bien savoir pourquoi il était là (parce que je ne connaissais pas votre histoire plus que cela..)…ce livre que j’avais vu et dont j’avais lu le résumé qui m’avait touché quelques mois auparavant dans un catalogue de vente par correspondance..et puis il y a cette amie avec moi qui me dit : « je crois que c’est l’auteur du bouquin qui se trouve là, juste devant nous »..et voilà PAF, comme un grand coup en pleine face : LA REALITE !! Plus les écrits, plus l’encre sur le papier blanc,la réalité, vous êtes là.. à quelques pas de moi, ça fait mal, horriblement mal, je suis touchée au plus profond de mon coeur, je suis touchée dans ma vie..
    Depuis ce jour je me suis renseignée, tout le monde autour de moi est au courant, connait votre histoire, je suis honteuse et mal de mon ignorance, mais je suis encore plus mal face à notre « loi », face à nos « rond-de-cuir » qui, par une signature en bas d’une page, disent simplement : « On ne peut pas en faire plus, bon retour chez vous! »
    Alors oui, ma révolte est grande, ma révolte éclate aujourd’hui en vous priant de m’excuser d’avoir été si ignorante tout ce temps..Là, je réagis, je peux, je VEUX réagir, tout ça se passe dans le pays où je suis née, à deux pas de chez moi, je veux faire quelque chose pour vous, pour toutes ces personnes que vous représentez, j’écris de ce pas à notre service de migrations, j’imprime votre pétition et la fait circuler en espérant du fond du coeur qu’il n’est pas trop tard…
    De tout coeur

  5. De tout coeur avec vous, Révérien, en parler, en parler, en parler autour de moi et faire parler…

  6. Bonjour Révérien, je viens de lire votre livre et je suis bouleversée. Je fais partie d’un groupe gospel et les 16 et 17 juin aura lieu le festival Gospel Air à Neuchâtel. J’espère que vous serez des nôtres et que nos messages de fraternité vous aideront dans votre combat quotidien.

  7. Retour PingInfobulles.ch Genève - Blog-notes informatique et Syndication RSS - Bernex, Genève

Les commentaires sont clos.