Fév 20 2008
Le monde selon Monsanto

Reportage d’une rare qualité, Le monde selon Monsanto est une réalisation de Marie-Monique Robin. Si de prime abord on n’est que peut intéressé par le fond (encore un reportage sur le grand satan ?) ou par la forme (des recherches sur google ?), le documentaire se révèle être d’une qualité rarement atteinte sur le sujet.

Tout d’abord, il est extrêmement factuel : loin d’une attaque idéologique seule (qui se justifie, mais dont on se lasse, à force), M.-M. Robin explore les conséquences des transfuges entre Monsanto et la Federal Drugs Administration (FDA), organe chargé de délivrer les autorisations de vendre un aliment. Ceux qui décident, explique-t-elle avec acuité, sont les mêmes qui « fabriquent » les produits. Conflit d’intérêt ? Non, rétorquent les décisionnaires ambivalents, il y a une étique à respecter. Effarant.

Le monde selon Monsanto, c’est aussi des interviews des personnes touchées par l’invasion des OGM en Amérique latine; mais au-delà de l’apitoiement, on y expose quelles sont les mesures concrètement mise en oeuvre pour se battre contre ce qui semble pire, car aux effets plus durables, qu’une nuée de sauterelles. Et de voire ainsi les paysans se réunir pour débattre, perdus au milieu de nulle part. David contre Goliath, on le savait déjà, mais David (essaie de) s’organise(r).

Le fléau que représente Monsanto est intelligemment amené. Oui, cette entreprise est dangereuse, mais ne sont-ce, après tout, que des peurs, auxquelles le « principe de précaution » est une réponse évasive ? Non, M.-M. Robin exploite avec brio les tests réalisés par les chercheurs, même si c’est le « fardeau de la preuve » inversé; à nous, consommateurs, de prouver que la dangerosité des produits de la multinationale, au lieu d’avoir des tests d’innocuité fournis par Monsanto par à se mettre sous la dent. Le maïs transgénique n’est pas qu’une peur de baba-cool en tongs, mais un problème de santé publique mondial qui nous pend au nez.

Vous pouvez visionner la bande annonce du documentaire, voir quantité d’interviews sur le site d’arte, consulter le blog de la réalisatrice. Et ne manquez sous aucun prétexte la diffusion le mardi 11 mars à 21h00, sur Arte.

Merci pour une telle démonstration, Mme Robin. Il ne m’avait pas été donné de voir une telle intelligence depuis le tout premier reportage que j’aie vu sur le sujet, il y a dix ans.



Votez pour ce message :

Loading...
Classé sous : Ecologie,Politique,Presse/livres   Tags :

| RSS 2.0 des commentaires

4 commentaires sur “Le monde selon Monsanto”



  1. le blog de
    Marie monique Robin sur arte.tv est inaccessible . Est ce récent et pourquoi tout le monde renvoie t’il toujours vers ce blog s il est fermé???




  2. superbe documentaire effectivement, je suis en train de le regarder… froid ds le dos….




  3. Sarko l’américain, tête de pont de Monsanto en Europe… attention danger




  4. Bravo à Arté, cette émission prouve que la vrai information peut encore passer ! Félicitations à Madame Robin pour sa pugnacité et son courage
    Merci

    Francis


Laisser une réponse