Être la mer en 2020

 L’état naturel de la mer est de se laisser porter par la gravité. Elle s’infiltre, se faufile, reflète et émerveille. Mais lorsqu’on se met sur son chemin, elle se fait forte et lourde, elle cogne l’obstacle en criant de son ressac “tu ne gagneras pas”. A l’échelle géologique, c’est toujours elle qui gagne. Elle réduit en poussière ses ennemis et caresse ses contemplateurs. Je vous souhaite d’être la mer en 2020. Be the sea Naturally, the sea let gravity carry it. It seeps in, sneaks in, reflects and amazes. But when something get in its way, the sea becomes…

Continuer la lecture

La caisse c’est par là

Tu n’étais pas une canne, au contraire. Tu étais un bras courant pour aller plus vite et plus loin. Tu m’as été ôté, comme l’ablation d’un sens sans anesthésie. Heureusement j’ai profité de ce sens autant avec fougue et passion, pour le peu de temps qu’il m’a été donné de le posséder. Aveugle ou sourd, je ne sais pas très bien, j’ai gardé ta mémoire vivante, galopante dans les quatre coins du monde. J’ai parlé de toi à qui voulait écouter. Ils n’étaient pas nombreux, mais la quantité ne m’a jamais intéressé. Les doux murmures des volcans et les cris…

Continuer la lecture

Se découvrir raciste après avoir été au service des droits humains

Après 18 mois passés dans 5 pays très différents d’Afrique subsaharienne (Kenya, Ethiopie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Togo), il ne m’est plus possible de me voiler la face: je suis raciste. Ce constat horifiant est à la mesure de ma surprise. Soyons honnêtes, après 10 ans à oeuvrer à l’amélioriation des droits humains universels depuis sa capitale, Genève, avec des missions et collaborations régulières avec la société civile, les institutions et les gouvernements du monde entier, ce type de révélation détonne et étonne. J’ai longtemps combattu le racisme, mais j’ai réalisé que moi-même j’étais atteint de cette pathologie. Voici mon bref…

Continuer la lecture

Féminisme: #metoo, un énième signe du changement de régime égalitariste

Au degré de culture auquel est parvenu le genre humain, la guerre est un moyen indispensable pour la perfectionner encore ; et ce n’est qu’après l’achèvement (Dieu sait quand) de cette culture qu’une paix éternelle nous serait salutaire et deviendrait possible. Kant, Conjectures sur les débuts de l’histoire humaine L’émergence du féminisme dans les années 60 est le plus grand bouleversement intellectuel depuis la pensée rationnelle socratique. Sauf que Socrate n’a “que” changé la manière de penser d’une élite, alors que les féministes ont redéfinis les rapports de forces entre homme et femmes, ont renvoyé des traditions millénaires aux oubliettes,…

Continuer la lecture

C’est toi qui l’a voulu

C’est au milieu des souris qui dévorrent les miettes de pain rassi que j’ai eu la mauvaise idée de laisser traîner, et quelques fourmis qui parcourent l’écran comme de mauvais pixels, qu’une vague de nostalgie me prends. Les chiens de garde aboient au dehors, seule la pluie les interrompt. Quelques cafards se rappellent à mon bon souvenir de temps à autre, et mes habits séchés au soleil sentent la lessive bon marché. Est-ce qu’il s’agit là de lignes de plaintes, que je terminerai par un @SwissConfederation ? C’est en fait tout le contraire. Mes réflexions, mes voyages, mes discussion, et…

Continuer la lecture

La parole est d’or, le silence d’argent

C’est avec mes doigts que j’écris, avec mon cerveau que je réfléchis, mais la vrai révolution, elle est à chercher dans la langue. C’est avec elle que je communique avec l’autre, que je j’établis des ponts qui sont immédiatement empruntés par moi et par mes interlocuteurs. Mes doigts sont sourds. Mon cerveau est muet. Ma bouche, elle, a la chance d’être connectée avec mon oreille. C’est un travail d’équipe: action et réaction. Je comprends, et je réagis en fonction. J’adapte, je précise, je compatis. La parole révèle et crée. Le monde est non pas parce que la lumière fût, mais…

Continuer la lecture

Tchad: Daniel Deuzoumbé Passalet avertit le régime d’Idriss Deby

Daniel Deuzoumbé Passalet, leader de la société civile et président de l’association ” Droits de l’Homme Sans Frontière (DHSF)” au Tchad Suite à une déclaration faite sur Radio France Internationale (Rfi), dans l’affaire de Matta-Léré, M.Daniel Deuzoumbé, leader de la société civile, qui préside à la tête de l’Association tchadienne des Droits de l’Homme Sans Frontière (DHSF), a été interpellé le 19 décembre 2011 par M.Mahamat Saleh, procureur prés le Tribunal de première instance de Ndjaména. Il a été auditionné, arrêté à la police judiciaire avant d’être transféré puis détenu arbitrairement pendant deux semaines au tristement célèbre bagne de Moussoro…

Continuer la lecture

L’anti-sionisme : lorsque l’ennemi, c’est soi-même

Quel bonheur que de pouvoir rencontrer des juifs des 4 coins de la planète, à l’origine de divers mouvements anti-sionistes. Des juifs qui ne défendent pas la politique d’Israël, dans des fonctions de pouvoir, c’est peu courant. Voilà de quoi débattre, dépasser les clichés, aller au fond des choses. Refuser l’instrumentalisation de la Shoah telle que pratiquée par le gouvernement israélien, qui en use et abuse, et se l’entendre dire par un survivant des camps de la mort. Il y a pire, comme programme, que celui offert en ce jeudi : “Génocide, mémoire de génocide et racisme aujourd’hui“, avec pour…

Continuer la lecture