Le droit de la haine

L’Etat hébreux a choisi de reprendre l’attaque (mal) ciblée du Liban. Après avoir retenu son souffle dans un fol espoir sous le dernier gouvernement Sharon, la communauté internationale a été ramenée à la raison avec la lutte fratricide, peut-être prémices de guerre civile, du Hamas et Fatah, les deux principaux partis palestiniens. Il a fallu rivaliser d’ingéniosité et trouver des plans pour ne pas passer par le nouveau gouvernement palestinien, accusé de terrorisme par les Occidentaux, mais reçu les bras ouverts par les Russes. Incapable d’accepter le choix démocratique, l’Occident pourtant normalement persuadé que le « peuple a toujours raison » et…

Continuer la lecture

Les conséquences de la mort de Milosevic

Le 11 mars 2006 ne remplacera pas dans la mémoire espagnole le 11 mars 2004, date du sanglant attentat terroriste dont les Hispaniques ont été victimes : presque 200 morts, au « 9/11 » étasunien (désignant le 11 septembre 2001) est venu s’ajouter le « 11-M » madrilène. Pourtant, le 11 mars 2006, un événement d’importance, bien que n’ayant eu qu’une déflagration sourde, avec une seule victime – pour l’instant – à son actif : Slobodan Milosevic, président de la Serbie (et plus tard de la République fédérale de Yougoslavie) de mai 1989 à septembre 2000, est mort dans une cellule qu’il occupait depuis…

Continuer la lecture

Médecins sans frontières : l’humanitaire face à ses contradictions

Les Médecins Sans Frontières apportent leurs secours aux populations en détresse, aux victimes de catastrophes d’origine naturelle ou humaine, de situations de belligérance, sans aucune discrimination de race, religion, philosophie ou politique Perdu dans mes recherches sur l’humanitaire et les droits de l’homme, je suis tombé sur un travail de séminaire sur Médecin Sans Frontières que j’ai eu l’occasion de pondre l’année passée. Passant en revue l’histoire de l’association, je me suis efforcé de chercher comment des contradictions internes (que l’on pourrait qualifier de philosophiques) débordent sur l’organisation et la structuration d’une association, ainsi que sur son action proprement dite….

Continuer la lecture

Les espoirs officiels du Conseil des droits de l’homme

Le juge international, lorsqu’il se penche sur un texte légal, peut s’inspirer du préambule d’un texte, mais aussi des déclarations officielles entourant le document. Elles permettent d’interpréter un texte en cas de doute, elles permettent de saisir l’état d’esprit lors de son adoption. Je me suis intéressé à l’état d’esprit des ambassadeurs nationaux qui avant-hier, le 16 mars 2006 à New York, ont fait part de leur compréhension parfois très personnelle de la résolution instituant le Conseil. Car si tous les membres ayant voté le texte s’accordent à lui reconnaître une moindre politisation, des réunions plus nombreuses et la fin…

Continuer la lecture

Le Conseil des droits de l’homme est né

Un nouvel organe principal a vu le jour dans le système onusien : le Conseil des droits de l’homme, organe subsidiaire qui dépendra de l’Assemblée générale. Il est destiné à remplacer la Commission des droits de l’homme, qui dépendait jusque-là de l’ECOSOC. Il gagne en indépendance, avec son nouveau processus d’admission, et sera composé de 47 membres (53 pour la Commission). Il devrait enfin gagner en image, car la Commission a fait l’objet de polémiques à répétition, comme lors de l’accession de la Libye à la présidence en 2003. Améliorer l’efficacité, élargir l’indépendance et les pouvoirs, ainsi que redorer un…

Continuer la lecture

Prise trois : l’extrémisme à nouveau au pouvoir, rappel

Après avoir annoncé la « victoire confortable » du Fatah dans la journée du 25 janvier, les journaux ont dû tourner casaque : c’est le Hamas, parti prônant la lutte armée contre Israël, qui dans les faits a la majorité (mais non absolue) au parlement palestinien. Ma réaction à vif fût de faire un parallèle avec l’Algérie. L’Algérie est une sale histoire qui m’a fait beaucoup réfléchir sur le concept de démocratie, sur des propos démagogues au possible tels que « le peuple a toujours raison ». L’Algérie est à ma connaissance le premier fossoyeur de Rousseau : en décembre 1991, le FIS prédit…

Continuer la lecture

La torture rend sourd

Il existe deux types de personnes susceptibles de se rendre sur un plateau télé : les étudiants (et post-étudiants qui n’ont toujours pas trouvé de boulot) à la recherche de temps à tuer, et les retraités à la recherche d’une occupation. La première catégorie se trouve principalement sur les émissions nocturnes, alors que la seconde accompagne les programmes se levant avec les coqs. A chacun sa chasse gardée. Me rangeant moi-même dans la première catégorie (paragraphe b, même), j’ai chaussé mes lunettes à infrarouge pour assister nuitamment à « Les Etats-Unis ont-ils tous les droits? », présenté par Michel Zendali, et ayant…

Continuer la lecture

La peur de l’Occident se cristallise – murs de séparations

La Chambre des Représentants US a voté le jeudi 15 décembre au soir une loi autorisant la construction d’un mur – ou plutôt de cinq portions de murs – séparant les USA de leur voisin mexicain. Cela, officiellement pour des raisons de sécurité, mais l’interprétation du Figaro qui y verrait des raisons identitaires n’est pas à négliger. A ne pas négliger non plus : cette loi, à confirmer encore par le Sénat pour être définitivement adoptée, est la première à criminaliser l’immigration illégale. Dans un pays où mixité culturelle et terre d’accueil sont des mythes fondateurs, le changement de cap…

Continuer la lecture