Résultats pour la recherche : 20060307-100827-1.jpg

Photos en direct live

Voilà où termine la part d’impôts du contribuable Suisse, destinée à l’armée : à payer des chaises vides, puisque ceux censés y poser leur derrière travaillent durant, au grand maximum, 15 heures par semaine. Une constatation étalée sur 4 ans maintenant. Comme si armée XXI avait changé quoi que ce soit. Hormis la rhétorique, l’argent continue à être versé à des fainéants incompétents. Et tout cela, dans la plus grande indiscrétion.

Continuer la lecture