Cerveau de la taille d’un poil

Les poils sous les bras. On peut classer selon le QI, la taille, le poids, les réalisations scientifiques, la femme, les enfants, le salaire, and so on. Mais selon les poils sous les bras ? Franchement, je n’y avais jamais pensé. Grâce à David (toujours à l’affût des bons plans), j’ai découvert avec stupeur qu’un groupe néo-marxiste féministe s’était lancé dans cette catégorisation un poil osée. Il faut le voir pour le croire : écologie libidinale. Toute la « théorie » sur le sujet se trouve là. C’est à crever de rire. C’est même tellement gros, que je me demande si c’est…

Continuer la lecture

Crème de néo-nazi

Je me demande encore comment, mais en recherchant un truc sur la coopération européenne je suis tombé sur un de mes nombreux combats contre l’ami facho, que j’avais décidé à l’époque de sauvegarder. Ceux qui me connaissent reconnaîtront dans cet échange tout mon goût égocentrique pour l’étalage de savoir. Mais comme j’ai trouvé mes arguments plutôt très bons, et ma réthorique pas mal du tout, je me suis décidé à le mettre ici, histoire de l’avoir sous la main (éventuellement) et faire marer une ou deux personnes 🙂 L’échange sur un forum défunt Images liées:

Continuer la lecture

Nouvelles règles bis

Je déteste les sites où il faut s’enregistrer pour dire quoi que ce soit. Mais je déteste tout autant le spam. J’ai enfin découvert un compromis : tout le monde peut poster sans s’enregistrer, sans que j’aie besoin d’approuver le message (hein Yann 🙂 ), et dans le même temps, je n’aurai plus de spam. Ah, me sens plus tranquille. Plus qu’à taffer, au lieu de m’occuper de choses aussi inutiles.

Continuer la lecture

De l’idéologie

Comment fonctionne le monde ? C’est peut-être la question la plus récurante à laquelle doit faire face l’être humain, à côté des plus philosophiques « qui suis-je, d’où viens-je, où vais-je ». Mais comme ces dernières questions, et à l’inverse de ce que prônent les philosophies orientales et occidentales, on ne cherche pas vraiment à leur trouver une solution. Non, car ici, ce n’est pas le chemin qui compte, c’est le but. L’idéologie peut être interprétée dans ce contexte comme un point lumineux, un phare dans la mer déchaînée de nos interrogations; elle nous éclaire, ou plutôt elle nous aveugle, parfois si…

Continuer la lecture

Nouvelles règles

Marre du spam. 5 fois par jour, j’ai des pubs pour des casinos qui viennent se coller à chaque sujet (heureusement, il n’y en a pas beaucoup 🙂 ) . Alors voilà : upgrade du blog, qui me permet de gérer un peu différemment tout ça. En fait, il me permet de ne plus rien gérer du tout; si auparavant, je devais accepter chaque commentaire avant qu’il soit visible, maintenant, il suffit d’être enregistré pour qu’il s’affiche. Eh oui, la terreur de chaque internaute : l’inscription obligatoire. C’est pourquoi je jure sur Deimis Roussos que jamais je ne vendrai les…

Continuer la lecture

Théorie d’Olson

La théorie d’Olson de l’action collective est l’une des première théorie politique à m’avoir profondément énervé. Selon celle-ci, à moi qu’il n’y ait une conjonction d’intérêts individuels, il est impossible de créer une association, un groupement d’individus pour défendre en idéal. Il n’y a pas d’émergence spontanée de la société civile, selon Mancur Olson; la pure rationalité économique, l’évalution des coûts-bénéfices est intrinsèque à l’individu; seuls les intérêts égoïstes font bouger l’individu. Et cette théorie ne se limite pas au champs économique, mais absolument à toutes les sphères de la société : Mère Thérèsa ne serait, par exemple, que poussée…

Continuer la lecture

Peine de mort

De toutes les sanctions légales existant depuis l’invention du droit, la peine de mort est certainement celle qui me fait le plus marrer. J’ai dû en comprendre inconsciamment la stupidité et la traîtrise (puisqu’il s’agit uniquement de vengeance) en voyant cette BD de mordillo (ou était-ce plutôt Franquin et ses « idées noires » ?) où un pauv’ type était conduit à l’échafaud : la loi, énoncée en lettres de feu, disait que « chaque personne qui tue une personne doit elle-même être exécutée ». On voyait ainsi des dizaines de bourreaux, à la queue-leu-leu, attendant que son prédécesseur ait passé à la guillotine…

Continuer la lecture

Liberté des médias

« Le métier de TF1, c’est d’aider Coca Cola, par exemple, à vendre son produit. Or, pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du spectateur soit disponible: c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible » Patrick Le Lay, PDG de TF1 Lorsque les dirigeants eux-mêmes savent qu’ils font de la merde, le déclarent ouvertement (même si Le Lay ne s’attendait pas à ce que cette phrase ait un retentissement aussi grand), je trouve incompréhensible que des *consommateurs* se…

Continuer la lecture