Prague, capitale impériale

Il est presque aussi difficile d’entendre parler tchèque au centre ville de Prague, que d’obtenir un sourire d’un indigène. On ne saurait dire qui de l’héritage communiste ou de la mentalité slave est le plus responsable du manque de courtoisie en Bohème. Le résultat est assurément une absence de sens commercial et d’égards pour les touristes, qui malgré tout ne se privent pas de visiter une si ensorcelante cité. On est tenté de fuir les lieux touristiques, de se mettre à l’ombre d’une ruelle peu fréquentée, imaginant que l’absence de visiteurs étrangers rendra le Tchèque plus aimable, que loin des…

Continuer la lecture