J.O. chinois : médaille d’or de répression, lot de consolation pour la censure

Le battage médiatique, à quatre mois du rendez-vous olympique, est quotidien. Dans une autre situation, l’organisateur des J.O. aurait donc eu de quoi se réjouir; difficile pourtant de croire que cette publicité, très négative, est une aubaine. Difficile de croire aussi qu’elle pourra se renverser et que, au mois d’août prochain, tout ne sera que sourire et bonne humeur. Non, l’évènement est déjà entâché, et il le restera. Tout au plus pourra-t-on éclaircir la couleur de la salissure, mais le mal est déjà fait. Partant de cette hypothèse, il est très instructif d’observer comment la Chine, pays qui n’est plus…

Continuer la lecture

La Chine tombe dans le piège des droits de l’homme

Les Etats-Unis viennent, bien malgré eux, de tendre un piège magistral à la Chine. Condolezza Rice, en abaissant d’un niveau la catégorie de violeur des droits de l’homme de l’Empire du Milieu, a provoqué une réaction de ce dernier en deux temps : ce fut d’abord sur la défensive que la Chine rétorqua ne pas commettre de violations, puis il fit place à l’attaque : les USA seraient eux-mêmes des violeurs de ces mêmes droits. Alors que la naissance du conflit portait sur une rétrogradation, portant à croire que la Chine viole moins les droits de l’homme (ce dont Rice…

Continuer la lecture

La Chine n’est officiellement plus communiste

Bien que restant autoritaire, liberticide et pollueuse, la Chine a abandonné officiellement ses restes de communisme; l’Empire du Milieu a adopté à une majorité écrasante dans la journée du 16 mars 2007 une loi sur la propriété privé, mettant celle-ci à égalité avec la propriété publique. En d’autres termes, les biens privés sont aujourd’hui aussi importants que les biens publics dans un pays qui n’a décidément plus grand chose à voir avec le pays du Grand Timonier. Les propos que tiennent les hauts responsables politiques auraient été impensables il n’y a ne serait-ce qu’une décennie : « [les gens] réclament de…

Continuer la lecture

Recherche caricature chinoise désespérément

J’ai récemment tenté une comparaison – limitée, il est vrai – entre les libertés d’expressions telles qu’exercées par la Chine et l’Iran. Dans le contexte d’emballement autour de la défense du droit à la liberté d’expression, en Occident, il me paraît opportun d’essayer de profiter de la force de cette vague de libéralisme pour faire avancer le libéralisme ailleurs qu’en Occident. Bien que profondément opposé à la lecture que de nombreux libéraux autoproclamés se font de la liberté d’expression (encore une fois, nombreux sont les mêmes qui hier s’asseyaient sur les libertés fondamentales telle la torture, au prétexte de la…

Continuer la lecture

Iran, Chine, des compréhensions de la liberté d’expression convergentes

La journée d’hier a été la démonstration de différentes compréhensions de ce qu’est la liberté d’expression. En Iran, on estime que les nouvelles de la BBC sont trop subversives pour être lâchées en pâture à la population. En Chine, c’est le moteur de recherche Google (www.google.cn) qui collabore avec le gouvernement de Beijing à l’auto-censure. Dans cette deuxième affaire, il convient de faire un rappel : l’article 35 de la Constitution chinoise1 stipule que Article 35 Les citoyens de la République populaire de Chine jouissent de la liberté d’expression, de la presse, de réunion, d’association, de défiler et de manifestation….

Continuer la lecture

Le prix de l’essence…

… et ses réactions stupides. Le prix de l’essence atteint des records, bien qu’en termes relatifs, il est encore bien en deçà des années 70, lors des crises pétrolières. Il devient cher de se déplacer, cher de se chauffer, et même si pour l’instant, cela ne s’est pas répercuté en inflation, ça ne devrait pas tarder avec le prix actuel. Le symptôme est visible, et les causes connues : entrée de l’Inde et de la Chine dans les pays massivement consommateurs de pétrole (pression de la demande), peur de la raréfaction de la matière première (toujours pression sur la demande),…

Continuer la lecture

Brother, l’exploitation et l’acceptation

On sait comment se fait le décollage éco de la Chine, et quel est le prix à payer pour ses habitants. Sous couvert des bonnes vieilles formules économiques, on nous explique que c’est « un passage obligatoire », que « nous aussi on est passé par là ». Et comme toujours, on accepte des explications d’une science économique qui ne cesse d’être prise en défaut, qui ne cesse de se planter; on l’accepte quand elle nous permet de fermer les yeux sur la réalité, l’exploitation inhumaine, la famine, l’insalubrité, la torture, et tant d’autres. L’entreprise Brother fait des imprimantes en Chine, et elle les…

Continuer la lecture