ode en do mineur, sans casque de travailleur

Ca ne va peut-être pas te plaire, Mais ch’uis fonctionnaire. Au gré des saisons, Ch’uis au service de la population. Toujours très occupé, Sans être affairé, Quand mes acquis déchaînent les passions, Mon combat est celui de la population. Des malotrus, Me déclarent obtus, Comment les considérer, Si moi-même ch’uis déconsidéré ? On me trouve hargneux, Alors que ch’fais de mon mieux. Je fonds, je fuis, je frappe, Le pouvoir, c’est moi ! Oh, j’ai bien essayé de changer, Mais un mitard est plus facile à gérer. Dans l’engrenage, je te le garantis, Moulé et formé, j’en suis ressorti. A…

Continuer la lecture