La concurrence « sauvage » des cantons suisses

La concurrence fiscale bat son plein de la petite Helvétie : après les cantons – subdivision administrative suisse – de Schaffhouse, Schwytz et Nidwald lors de ces deux dernières années, Obwald au mois de janvier 2006 et peut-être prochainement Lucerne et Zoug, l’est suisse s’est lancé dans une concurrence effrénée dans la baisse d’imposition. Pourquoi choisir le terme « sauvage » pour décrire la concurrence fiscale que se livre les différents cantons suisses ? Parce qu’il reste toujours aussi étonnant qu’une majorité – fluctuante – de Suisses, fuyant toute idée d’adhésion à l’Union européenne, accepte et plébiscite même la concurrence fiscale que…

Continuer la lecture