American tabloïd, ou comment mettre les USA à poil

A 100% un putain de bon bouquin Cent, c’est le nombre de coups de poignards assénés par autant de chapitres dans le livre de James Ellroy. Sang, c’est le liquide chaud et humide qui se répand tout le long de ce putain de bon bouquin, et qui passerait presque pour le personnage principal. Sans, c’est la préposition qu’il faut coller juste avant le mot « illusion », le tout ainsi construit caractérisant le mieux les personnages d’American Tabloid, des individus à la recherche d’un sens à leur vie. Après avoir avoir englouti le Dahlia noir, c’est avec ardeur que je souhaitais goûter…

Continuer la lecture