Le Matin, un journal qui tient le cap

Le Matin est le magazine de boulevard suisse : large, rectiligne, il fonce tête baissée en direction du populaire, du nauséabond, sortant de temps à autre presque par hasard une affaire digne d’intérêt, mais en règle générale s’intéressant à mettre en avant les seins d’Angelina Jolie plutôt que les avancées du processus de paix israélo-palestinien. Peter Rothenbuehler, le rédacteur en chef du quotidien, s’est enorgueillit à plusieurs reprises que son journal ne faisait pas dans le trash, ce qui avait prémuni l’Helvétie de toutes vélléités de presse ordurière. Des dérives constatées en France, en Espagne ou en Angleterre ; notre…

Continuer la lecture

La philosophie mène à la gloire

Heureusement que j’ai mes rabatteurs, sans quoi la citation de mon site sur le journal « Le Matin » (dimanche) me serait restée inconnue. Je ne lis pas « le Matin », et Michel Jeanneret, auteur de la sympatique présentation, ne m’a pas averti de l’article à paraître. Il semble que ce qui l’a fait atterrir sur mon site soit la remise en question des raccourcis hasardeux de Ludovic Monnerat. Enfin, ce ne sont que des suppositions, à défaut de confirmation du principal intéressé. La présentation me flatte – « un regard intelligent sur l’actualité » – me comprend – « un site qui mélange les genres,…

Continuer la lecture

Journal gratuit et matin bleu

En ce premier jour de démarrage du « Matin bleu », je ne pouvais faire autre chose que m’interroger sur l’impact des journaux gratuits dans le monde de la presse suisse. Parce qu’en Suisse le marché est microscopique (les mauvaises langues diront que c’est parce qu’en Suisse on est plus prudent qu’ailleurs), l’idée n’est transformée que bien des années après la France, l’Allemagne ou même l’Italie. Et après réflexion, je m’étonne moi-même, mais je trouve que c’est une bonne chose. Peut-être plus parce que l’information se doit d’être gratuite, que par souci « d’informer la population ». Il faut être réaliste, ces journaux gratuits…

Continuer la lecture