DRM, ces 3 lettres que tout le monde devrait connaître

Combien d’entre-vous connaissent l’acronyme DRM pour Digital Right Management ? Pas beaucoup je parie. Et pourtant, au même titre que le réchauffement planétaire, les délocalisations industrielles, ces 3 lettres font partie d’un enjeu mondial, et concernent plus particulièrement nos libertés individuelles. Rien que ça. C’est pourquoi ce qui suit est une tentative de vulgarisation et de simplification du sujet, car il a tendance à devenir rapidement très (trop) technique, mais n’en touche pas néanmoins le coeur de nos sociétés. Après cela suit une présentation de ce qui est l’alternative la plus crédible aujourd’hui aux DRM, l’open source et en particulier…

Continuer la lecture

Sarkozy : qui passe au premier coup n’aura pas droit à un second essai

Cette majorité est la plus jeune et la moins « conservatrice » de toutes celles que nous avons eues depuis 1958. Elle sera facile à mobiliser. Elle n’attend que cela. (…) Mais le volontarisme de M. Sarkozy (…) devra répondre aux attentes qu’il a lui-même suscitées et dont tant de garçons et de filles, interrogés dans la nuit de samedi à dimanche, ont montré combien elles étaient fortes (…) Certains jeunes, même, se laissaient emporter par une sorte de délire psychédélique, qui rappelait les utopies de leurs aînés au cours d’un autre joli mois de mai. C’est là le défi,…

Continuer la lecture

Idiocracy

Colisée de Rome

Lorsque le réalisateur de Beavis & Butt-head – série animée culte de MTV – se lance dans la réalisation de son deuxième film (après Office Space), on se demande si ce diable de Mike Judge va enfin s’affranchir définitivement du format court. On s’interroge sur les capacités à dépasser le pipi-caca du cinéaste. Le résultat est plutôt mitigé, à l’image de sa série phare qui, raillant la stupidité humaine et médiatique, n’en passait pas moins sur la chaîne teenager MTV. Inconsistant, emplit de contradiction, Idiocracy n’en colle pourtant pas moins de manière stupéfiante à l’évolution des moeurs et des médias,…

Continuer la lecture

Pourquoi la France va changer le 6 mai 2007

Les élections présidentielles françaises vont être une rupture pour l’Hexagone. Les deux candidats en lice, à gauche comme à droite, sont les représentants d’un nouveau discours, d’une nouvelle façon de faire la politique, et brisent des tabous qui, jusque-là, étaient la règle. Quitte à en perdre l’âme française. Pourquoi peut-on parler de rupture ? Tout d’abord, parce que la population le souhaite. Que ce soit en raison de la peur des immigrés, du chômage, des délocalisations, la France traverse sa plus grande crise existentielle depuis mai 68. Raison pour laquelle Bayrou a obtenu un score aussi important (plus de 18%…

Continuer la lecture

Wolfowitz, la Banque mondiale et les néo-conservateurs : le ménage à trois est impossible

Si il est bien quelque chose de noble au sein du néo-conservatisme étasunien, c’est le sens de l’amitié. Peu reluisant, plus repoussant, sont le mensonge, la vénalité et le manque total de scrupules des membres de ce courant politique appartenant à l’aile droite du parti républicain. Comment oublier que les attaques d’une rare violence émises par les néo-conservateurs à l’encontre des systèmes onusiens, taxés d’inutiles, gaspilleurs, lents, et surtout corrompus ? Si la ferveur anti-multilatéraliste atteint son apogée avec les refus conjoints sino-franco-russe d’entrer en guerre contre l’Irak aux côtés des USA, l’affaire pétrole contre nourriture qui éclaboussa Kofi Annan…

Continuer la lecture

Révérien Rurangwa reste en attente d’une décision

Révérien Rurangwa

Seul souvenir qu’il lui reste, une photo datant de 1977, une période bénie pour sa famille; à cette époque, il n’est pas encore venu au monde. Aujourd’hui, les rôles ont été inversés : il tient dans ses mains cette photo, et tous ceux qui y figurent qui ont disparus. Dans un triste retournement de situation, le bonheur familial ainsi que les personnages sur la photo ont été effacés en 1994, lors du génocide au Rwanda. En moins de 3 mois, entre 800’000 et un million d’hommes, de femmes, d’enfants et de vieillards mourront dans de terribles conditions, uniquement parce qu’ils…

Continuer la lecture

Rwanda, un génocide déjà oublié

Dans l’indifférence romande la plus totale, la 13ème commémoration du génocide rwandais a eu lieu en Suisse. Aucun des grands journaux de la partie francophone de l’Helvétie n’a à ma connaissance accordé la moindre ligne au terrible souvenir du massacre qui a vu 800’000 Tutsis et 200’000 Hutus périr dans un bain de sang au Rwanda, en 1994. Le soir du 6 avril de cette année, l’avion du président Juvénal Habyarimana était abattu, entraînant le pays dans le chaos. Dans les deux jours qui suivent, les tueries commencèrent à s’organiser pour devenir le plus grand génocide depuis la Seconde Guerre…

Continuer la lecture