Poids des mots et mots pesants II – C’était pire que prévu

Le précédent article Poids des mots et mots pesants : commentaire à « Risque zéro pour les voleurs? » du Temps a surpris plus d’une personne de mon entourage. Que dire de celui-ci ? Je reproduis la réponse tout en finesse de M. Miauton : Monsieur, Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage… Mes mots que vous jugez blessants ne l’étaient guère en regard de la façon dont vos amis ont injurié la Suisse face à des médias complaisants. Mais sachez que je suis moi-même née au Maghreb et que le mot « smala » évoque une…

Continuer la lecture

Poids des mots et mots pesants : commentaire à « Risque zéro pour les voleurs? » du Temps

Un simple mot glissé dans une chronique, et voilà que tout s’effondre. Dans le Temps de ce jour, Marie-Hélène Miauton se fend d’une chronique au vitriol. La chronique, à dire vrai, commençait plutôt bien : remise en question (quelque peu gratuite, mais passons) de l’uniformité des médias, c’est toujours sain et ça de pris sur l’ennemi. Mais la conclusion, sortie de on ne sait où, éclaire sur sur l’origine de son questionnement. Et m’a poussé à lui demander des explications. L’article, tout d’abord : Cela fait bien longtemps que nous avons renoncé à administrer la mort aux malfaiteurs et aux…

Continuer la lecture

Lost Highway prend temporairement ses quartiers en Afrique

Je ne m’attendais pas à être ensorcelé par l’Afrique. Et je m’attendais encore moins à ce qu’un journal reprenne l’un des messages lâché sur ce blog, mon article sur le prince Asrafo. La vie réserve parfois des surprises. C’est donc un petit journal, comme il en existe des milliers au Togo, appelé « le Républicain » qui a eu la bonne idée de publier « Surprise à Togoville », ma rencontre avec l’héritier du trône. Il faut savoir qu’en Afrique de l’Ouest, presque chaque quartier a son propre journal. Les rues sont remplies de gamins qui vendent des légions de journaux, souvent très engagés….

Continuer la lecture

La philosophie mène à la gloire

Heureusement que j’ai mes rabatteurs, sans quoi la citation de mon site sur le journal « Le Matin » (dimanche) me serait restée inconnue. Je ne lis pas « le Matin », et Michel Jeanneret, auteur de la sympatique présentation, ne m’a pas averti de l’article à paraître. Il semble que ce qui l’a fait atterrir sur mon site soit la remise en question des raccourcis hasardeux de Ludovic Monnerat. Enfin, ce ne sont que des suppositions, à défaut de confirmation du principal intéressé. La présentation me flatte – « un regard intelligent sur l’actualité » – me comprend – « un site qui mélange les genres,…

Continuer la lecture