Surprise à Togoville

Il m’aura fallut attendre le dernier jour sur le continent africain pour découvrir, ou plutôt entrevoir, le coeur de l’Afrique. Un coeur si vieux, qu’il bat depuis les premiers baobabs. Un coeur si sage, qu’il ne se gonfle qu’à valve mesurée. L’âge et la sagesse, qui sont associés si souvent dans l’inconscient collectif africain, je l’ai rencontré en la personne d’un jeune homme de 25 ans peut-être, héritier du trône de Togoville, descendant du roi Mlapa. Car comme je l’ai compris au cours de notre trop courte discussion, le fils hérite du savoir du père, le petit-fils de l’arrière-grand-père. La…

Continuer la lecture