L’Irak face à la guerre civile : « je vous l’avais bien dit »

A un enfant qui, malgré les mises en garde parentales, se serait renversé la casserole d’eau bouillante sur les genoux, on lancerait un « on vous l’avais bien dit ». Dans le cas de l’Irak libéré de Saddam Hussein par les USA et pourtant en pleine guerre civile, il serait malavisé de faire montre d’un tel paternalisme. Il n’empêche : les nombreuses mises en garde des intellectuels arabes réfugiés en France, des spécialistes moyen-orientaux, des politiciens opposés à l’invasion de l’Irak, avaient été superbement balayées et dédaignées par la ‘coalition’ étasunienne. Elles se sont toutes – ou presque – aujourd’hui produites :…

Continuer la lecture