Stand up Paddle Board

Les retours dans mes alpes sont toujours sources de quelques trucs bien drôles. A part les classiques, comme le chocolat, le fromage, la famille et le potes, il y a aussi d’autres petites surprises, comme le miel ou cette année le Stand up Paddle Board… Je tente même pas la traduction française, ça tiendrait pas debout. Le truc est une grande planche où on se pose dessus (enfin debout) et on rame. Ballade pépère ou course… c’est bien sympathique, et peut être assez physique. La cerise étant quand tu attrape gentiment l’aspiration du bateau qui passe… plus facile pour gagner les courses 🙂
Le grand avantage (j’avoue) est qu’un de mes ami importe les plus belles planches du marché français … Rogue, une marque ricaines. Donc, bien sûr, j’ai tout testé et fait plouf 50 fois. Après plusieurs tentatives, la version « course » m’a bien plu… mais je crois que je recommanderais quand même la verte, plus rando et plus accessible – ou en d’autres mots, moins casse-gueule.

Publications

ça bosse… dur … enfin presque:

Un chapitre (en anglais): « Colombia: Regulating Private Military and Security Companies in a ‘Host State' » dans un gros livre: « Multilevel Regulation of Military and Security Contractors: The Interplay between International, European and Domestic Norms » édité par Christine Bakker et Mirko Sossai et publié chez Hart Publishing, Oxford.

Et un truc beaucoup plus drôle publié chez Colombia Travel: « Gorgona: de l’enfer au paradis » … C’est une version un peu améliorée d’un post ici même.

Official Bloggers

Pour un blogueur plutôt politique, ça sonnerait presque: je me suis inscrit au PC et je vais faire de la propagande. Mais non!! L’aventure est tout autre: Proexport, l’entreprise chargée de la promotion de la Colombie a « embauché » une trentaine de blogueurs « étrangers » pour qu’ils parlent de « leur » Colombie. Et même si pour moi c’est loin d’être la meilleure année pour me lancer dans ce genre de projet je trouve l’idée vraiment sympathique, je ne pouvais donc que m’enthousiasmer quand j’ai reçu la proposition… de plus cela me donnait une nouvelle raison pour procrastiner un peu.
Je suis donc devenu blogueur officiel et le lancement a eu lieu à  Bogotà¡ la semaine dernière. Et bien logiquement je n’ai pas pu y assister: je suis « coincé » à  Florence jusqu’à  fin avril. Trop dure la vie…
Bref, je suis devenu un:

Les « indignés » de l’Institut Universitaire Européen


J’ai malheureusement peu de temps pour blogguer, mais je me devais un petit post pour raconter ce qui se passe sous ma fenêtre. La semaine dernière le président de l’Europe (celui qui est censé sauter en dernier du bateau lorsqu’il coule), Van Rompuy, est venu donner un petit discours néolibéral, vantant les bienfaits du marché et de la crise (enfin des mesures d’austérités). Il venait confiant, sûr de lui et de son public, il a du être un peu déçu, au sein même des institutions européennes il y a des gens pas content, qui demande plus de démocratie.
Le collectif prezzemolo (j’en parlais ici) a réalisé une action assez subtile à  l’intérieur (un peu moins à  l’extérieur) de l’institut, critiquant la construction peu démocratique de l’Europe.
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=z5f-CRlfIdM&feature=player_embedded[/youtube]
Je reproduis ici une partie du discours du collectif, trouvable en version complète ici:

Nous devrions nous assoir comme des sujets obéissants et écouter silencieusement et docilement un discours sur les défis économiques et politiques qui attendent l’Europe, prononcé par un des architectes mêmes de la crise politique, économique et sociale qui se déroule en ce moment même : l’élite politique et financière européenne.
Toutefois, la crise de la démocratie dans l’Union Européenne est bien plus insidieuse que la simple nomination d’une figure présidentielle. L’éthos antidémocratique a infiltré les structures mêmes de l’Union, comme le mépris constant pour l’expression de la volonté populaire des citoyens l’a montré à  plusieurs reprises. Une volonté populaire ignorée après les référendums français et hollandais, et à  deux reprises dans le cas de l’Irlande. La détérioration continue des standards démocratiques a été de nouveau récemment révélée par la réaction outrée de l’UE face à  l’effort du gouvernement grec de rechercher l’assentiment populaire face à  l’étau financier imposé à  son pays. On ne se contente plus d’ignorer les expressions de la volonté populaire. Il devient désormais inadmissible de consulter le corps électoral européen.

Et leur clin d’oeil luthérien: les 95 thèses

L’événement a été amplement couvert par la presse, voir la liste des articles ici. Et ici un que je trouve particulièrement bien.
Et la vidéo suivante est l’interview du camarade Pietro:
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=7FD6KNWg73s[/youtube]

Blog Suisse

J’aime bien suivre ce qui se passe en suisse, étant moit-moit (franco-suisse) et vivant à  l’étranger j’ai toujours lu les journaux des 2 pays et encore plus ces temps car je fais des aller-retour vers Genève assez souvent. Boulot oblige. Le truc est que des fois un peu de fraîcheur fait pas de mal, et même si je suis assez fidèle au journal Letemps et à  mon ami JC, l’intellectualisme réflextionisme philolosociopolitique rencontre parfois les limites de mon cerveau. Je suis donc parti à  la recherche d’une autre source de lecture et j’ai trouvé un blog: Fondue, La Suisse?. Une journaliste française installée au pays de Guillaume Tell. Elle aborde un peu tout ce qui lui passe par la tête, dans un ton de blog, j’aime bien le coté « étranger » qui regarde (l’inverse serait un comble venant de ma part) et j’aime encore plus voir les réactions des gens qui se définisse comme des « vrais suisses » et l’attaque sur ses analyses ou impressions. L’exemple le plus flagrant est lorsqu’elle défini – à  très juste titre – l’UDC de partis d’extrême droite et que certain lui « explique » l’origine paysanne du parti (par exemple ici). Je me marre, j’en pensais pas qu’ils niaient leur étiquette d’extrême droite. L’Europe ou la neutralité sont d’autres sujets polémiques… exemple.
J’y vais dix jours … respirer l’air de la montagne, et profiter du printemps depuis un joli bureau genevois… l’évitage de l’Utruc-machin est devenu un véritable art pour ne pas pourrir mon séjour!

Nouveauté

La Colombie est toujours sous représentée dans la blogoshère francophone, alors quand il y a du nouveau il faut le dire!
Destination Colombie est un nouveau venu, Carine raconte son instalation pas à  pas. Des infos clé qui peuvent intéresser des (futur(e)s) expats. En parlant d’expat un nouveau site tente de faire sa place, le slogan parle de lui même « be expat, be united ». A voir!
Et comme je suis dans les annonces… j’ai mis un peu à  jour ma page photo.

En route pour Nabusimaque
En route pour Nabusimaque
Sur la route!