La blague du jour

Les quelques promenades que j’ai le temps de faire pendant mon séjour à  Mexico City sont vraiment géniales. Je pourrais en raconter quelques unes, ça viendra sûrement, mais là  j’avais plus envie de partager la blague du jour…
Voyez plutôt la photo:

Oui, Mexico accueille en novembre un world forum blabla. Les deux invités de marque sont simplement Lance Amstrong -cycliste, septuple vainqueur du tour de France, avéré dopé, et déchu de ses titres – et Alvaro Uribe – ex président colombien, avéré corrompu, tout son gouvernement est en prison ou en fuite.
Bref des vrais champions, j’en ai presque eu la larme à  l’oeil!

Stand up Paddle Board

Les retours dans mes alpes sont toujours sources de quelques trucs bien drôles. A part les classiques, comme le chocolat, le fromage, la famille et le potes, il y a aussi d’autres petites surprises, comme le miel ou cette année le Stand up Paddle Board… Je tente même pas la traduction française, ça tiendrait pas debout. Le truc est une grande planche où on se pose dessus (enfin debout) et on rame. Ballade pépère ou course… c’est bien sympathique, et peut être assez physique. La cerise étant quand tu attrape gentiment l’aspiration du bateau qui passe… plus facile pour gagner les courses 🙂
Le grand avantage (j’avoue) est qu’un de mes ami importe les plus belles planches du marché français … Rogue, une marque ricaines. Donc, bien sûr, j’ai tout testé et fait plouf 50 fois. Après plusieurs tentatives, la version « course » m’a bien plu… mais je crois que je recommanderais quand même la verte, plus rando et plus accessible – ou en d’autres mots, moins casse-gueule.

Le miel et les abeilles

Ceux qui me connaissent, ou suivent ce blog depuis longtemps (cf ici), savent que le miel est une de mes drogues favorites. La récente disparition autant massive qu’inexpliquée des abeilles est un sujet qui me préoccupe beaucoup, et s’il s’avérait que des êtres humain en particulier seraient derrière tout ça je n’hésiterais pas à  militer pour que la Cour Pénale Internationale les poursuive en justice pour génocide et crime contre l’humanité.
Bref, j’aime les abeilles, et comme le hasard fait parfois bien les choses, je me suis retrouvé dans mes alpes au moment de la récolte du mois d’août dernier. Alors, voici quelques photos:


Les « indignés » de l’Institut Universitaire Européen


J’ai malheureusement peu de temps pour blogguer, mais je me devais un petit post pour raconter ce qui se passe sous ma fenêtre. La semaine dernière le président de l’Europe (celui qui est censé sauter en dernier du bateau lorsqu’il coule), Van Rompuy, est venu donner un petit discours néolibéral, vantant les bienfaits du marché et de la crise (enfin des mesures d’austérités). Il venait confiant, sûr de lui et de son public, il a du être un peu déçu, au sein même des institutions européennes il y a des gens pas content, qui demande plus de démocratie.
Le collectif prezzemolo (j’en parlais ici) a réalisé une action assez subtile à  l’intérieur (un peu moins à  l’extérieur) de l’institut, critiquant la construction peu démocratique de l’Europe.
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=z5f-CRlfIdM&feature=player_embedded[/youtube]
Je reproduis ici une partie du discours du collectif, trouvable en version complète ici:

Nous devrions nous assoir comme des sujets obéissants et écouter silencieusement et docilement un discours sur les défis économiques et politiques qui attendent l’Europe, prononcé par un des architectes mêmes de la crise politique, économique et sociale qui se déroule en ce moment même : l’élite politique et financière européenne.
Toutefois, la crise de la démocratie dans l’Union Européenne est bien plus insidieuse que la simple nomination d’une figure présidentielle. L’éthos antidémocratique a infiltré les structures mêmes de l’Union, comme le mépris constant pour l’expression de la volonté populaire des citoyens l’a montré à  plusieurs reprises. Une volonté populaire ignorée après les référendums français et hollandais, et à  deux reprises dans le cas de l’Irlande. La détérioration continue des standards démocratiques a été de nouveau récemment révélée par la réaction outrée de l’UE face à  l’effort du gouvernement grec de rechercher l’assentiment populaire face à  l’étau financier imposé à  son pays. On ne se contente plus d’ignorer les expressions de la volonté populaire. Il devient désormais inadmissible de consulter le corps électoral européen.

Et leur clin d’oeil luthérien: les 95 thèses

L’événement a été amplement couvert par la presse, voir la liste des articles ici. Et ici un que je trouve particulièrement bien.
Et la vidéo suivante est l’interview du camarade Pietro:
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=7FD6KNWg73s[/youtube]

Fight-club à Florence

A chacun sa coutume sauvage, Florence la magnifique et généralement très pacifique évacue sa rage une fois par année dans un tournoi barbare, grandiose et incroyablement violent. Mieux que tous commentaires, les images parlent d’elle même.
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QW-wxTW7OCI&feature=player_embedded[/youtube]

Blog Suisse

J’aime bien suivre ce qui se passe en suisse, étant moit-moit (franco-suisse) et vivant à  l’étranger j’ai toujours lu les journaux des 2 pays et encore plus ces temps car je fais des aller-retour vers Genève assez souvent. Boulot oblige. Le truc est que des fois un peu de fraîcheur fait pas de mal, et même si je suis assez fidèle au journal Letemps et à  mon ami JC, l’intellectualisme réflextionisme philolosociopolitique rencontre parfois les limites de mon cerveau. Je suis donc parti à  la recherche d’une autre source de lecture et j’ai trouvé un blog: Fondue, La Suisse?. Une journaliste française installée au pays de Guillaume Tell. Elle aborde un peu tout ce qui lui passe par la tête, dans un ton de blog, j’aime bien le coté « étranger » qui regarde (l’inverse serait un comble venant de ma part) et j’aime encore plus voir les réactions des gens qui se définisse comme des « vrais suisses » et l’attaque sur ses analyses ou impressions. L’exemple le plus flagrant est lorsqu’elle défini – à  très juste titre – l’UDC de partis d’extrême droite et que certain lui « explique » l’origine paysanne du parti (par exemple ici). Je me marre, j’en pensais pas qu’ils niaient leur étiquette d’extrême droite. L’Europe ou la neutralité sont d’autres sujets polémiques… exemple.
J’y vais dix jours … respirer l’air de la montagne, et profiter du printemps depuis un joli bureau genevois… l’évitage de l’Utruc-machin est devenu un véritable art pour ne pas pourrir mon séjour!

Uribe enseigne à Metz

Oui oui … c’est bien cela… L’ancien président colombien, le même qui est responsable de « falsos postivos », de mille et une corruption, d’avoir mis en pièce un grand nombre d’institution colombienne, etc (je ne vais pas faire la liste a chaque fois!). Je me demande si ce n’est pas un coup pour éviter le justice colombienne qui se rapproche de lui à  grand pas.
En tout cas la description faite sur le site de l’Université est plutôt fofolle:

Né le 4 juillet 1952 à  Medellin, àlvaro Uribe Vélez a assuré les fonctions de Président de la République de Colombie de 2002 à  2010.
Avocat de profession, àlvaro Uribe a étudié à  l’université d’Antioquia puis a suivi une spécialisation en administration et en gestion à  l’université de Harvard, puis à  l’université d’Oxford, où il sera nommé Senior Associate Member at the Saint Antony’s College en 1998.
Successivement maire de Medellà­n, sénateur puis gouverneur de la région d’Antioquia, il est élu président de la République le 26 mai 2002, au premier tour de cette élection à  laquelle il s’est présenté en tant que candidat indépendant.
Son crédo : le rétablissement de l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire, à  travers une politique de « sécurité démocratique », présentée comme un préalable indispensable à  une solution négociée du conflit avec les FARC. Il recrute ainsi 30 000 soldats professionnels, et met en place un réseau de surveillance citoyenne d’un million de personnes. Associé aux Etats-Unis dans leur guerre contre le terrorisme, àlvaro Uribe poursuit le « plan Colombie » contre le trafic de stupéfiants, avec notamment la destruction des champs de coca, mettant à  mal les revenus des FARC, parties prenantes de ce trafic.
En 8 ans, àlvaro Uribe a fait reculer l’insécurité de manière remarquable : ses succès contre les FARC et la réduction de la criminalité ont assis la popularité du président, qui était de 78% à  la fin de son dernier mandat.
àlvaro Uribe a également inscrit le développement quantitatif et qualitatif de la formation des jeunes comme une priorité nationale afin de lutter contre la marginalisation et la pauvreté. C’est ainsi que, via l’organisme national de formation (le SENA) dirigé par Dario Montoya Mejia, àlvaro Uribe a confié à  l’ENIM la modernisation des centres de formation colombiens afin de satisfaire les besoin en compétences des bassins industriels du pays.
En Octobre 2007, à  Carthagène des Indes, àlvaro Uribe est fait ingénieur Honoris Causa de l’ENIM. En 2010, il accepte la fonction de professeur des Universités à  l’ENIM.

j’adore surtout ce bout là : « Son crédo : le rétablissement de l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire » … ça a marché c’est sûr. On pourrait lui demander de de réformer le système universitaire français, il va mal, très mal même.

Yelkouan à Genève

Genève est souvent sous le feu des critiques pour son manque d’offres de sortie nocturne, les jeunes n’ont plus vraiment de lieu pour s’éclater. La belle époque des squats dégantés est passée et le calvinisme a repris le dessus. La gravité de la situation est tel que le New York Times (!!!) s’en inquiète.
Heureusement de temps à  autre un petit festival passe et cette semaine c’est Voix de Fête qui va animer les rues froides genevoises, et parmi le programme sympathique mon choix ne fait aucun doute je pars dans le festival off voir deux princesses: Yelkouan
Elles sont drôle, émouvante et magnifique… bref je les aime!!!

Yelkouan, c’est un oiseau marin de la Méditerranée… Ce soir, ce sera surtout deux drôles d’oiselles de Grenoble venus nous enivrer de leurs chansons tendres et pétillantes. Deux femmes aux voix qui s’entremêlent, accompagnées d’un piano et d’un violon, pour des mélodies envoûtantes qui s’envolent avec fougue ou se posent en douceur. Duo intimiste et insolite, Yelkouan s’inspire de musique traditionnelle, de chansons françaises ou de blues pour nous livrer des chansons qui mêlent l’espoir, l’humour et un regard mordant sur le monde.

Et ma chanson préférée … non une de mes préférée: [audio:L’attente.mp3]
Jeudi 3 mars· 21:00 – 23:00
Le Box
Place de l’octroi 15
Genève

www.myspace.com/yelkouan ou sur Facebook

L’échec de l’extrême droite en Suisse… enfin presque!

La Suisse voté hier, l’initiative d’extrême droite sur l’expulsion automatique de criminels étrangers a été acceptée. Journée triste pour
La réaction d’Amnesty International est assez « Des dispositions violant les droits humains n’ont rien à  faire dans notre Constitution. Les initiants ont une nouvelle fois abusé du droit d’initiative dans le but d’augmenter leur capital politique par des propos xénophobes »

Mais pour être franc je préfère l’analyse de mon ami JC:

Soyons cyniques : l’immigration n’est en rien stoppée. Pour des raisons structurelles et conjoncturelles, mais tel n’est pas l’objet du débat; le but avoué de l’extrême droite, c’est bel et bien de circonscrire l’immigration. L’immigration légale et illégale poursuit son bonhomme de chemin : l’extrême droite a échoué.

Soyons encore cyniques : qu’en est-il de la délinquance ? Aucun résultat, et c’est peut-être l’échec le plus visible de la politique de l’extrême droite. La délinquance progresse. Malgré le durcissement des lois pénales, les statistiques sont têtues. C’est à  se demander si faire preuve d’autant d’intransigeance était la bonne solution.

Soyons d’un cynisme sans bornes : l’Islam. L’extrême droite a-t-elle réussi à  « endiguer » le flot de croyants ? En rien. Des associations structurent les musulmans suisses et, même si aucun chiffre vérifiable sur le sujet n’existe, il est de coutume de parler de 300’000 musulmans habitant le territoire helvétique. Un petit 5%, mais qui semblerait plutôt en croissance. Issus de l’immigration, Suisses se convertissant au prophète Mahomet, il semble à  première vue que là  aussi, un échec de l’UDC se profile.

Image: © Chappatte . globecartoon.com

Hypnotiser les poulets

L’administration est un art, et bien sûr, l’administration militaire est un art dérivé du premier. Cette découverte, après tant d’années à  la voir et l’avoir sous le nez, m’est apparue aujourd’hui grâce à  deux documents:

Le premier à  fait le tour du monde: un malheureux powerpoint de l’armée US:

Le deuxième, une franche rigolade avec les auteurs de discours de certains dirigeants suisses:

COURS DE LANGUE DE BOIS
Commencez par la case en haut à  gauche, puis enchaînez avec n’importe quelle case en colonne 2, puis avec n’importe laquelle en 3, puis n’importe laquelle en 4 et revenez ensuite où bon vous semble en colonne 1 pour enchaîner au hasard… Mais surtout, n’oubliez pas d’y mettre l’intonation et la force de conviction…

1

2

3

4

Mesdames, messieurs,

la conjoncture actuelle

doit s’intégrer à  la finalisation globale

d’un processus allant vers plus d’égalité.

Je reste fondamentalement persuadé que

la situation d’exclusion que certains d’entre vous connaissent

oblige à  la prise en compte encore plus effective

d’un avenir s’orientant vers plus de progrès et plus de justice.

Dès lors, sachez que je me battrai pour faire admettre que

l’acuité des problèmes de la vie quotidienne

interpelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à  aller de l’avant dans la voie

d’une restructuration dans laquelle chacun pourra enfin retrouver sa dignité.

Par ailleurs, c’est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd’hui que

la volonté farouche de sortir notre pays de la crise

a pour conséquence obligatoire l’urgente nécessité

d’une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques.

Je tiens à  vous dire ici ma détermination sans faille pour clamer haut et fort que

l’effort prioritaire en faveur du statut précaire des exclus

conforte mon désir incontestable d’aller dans le sens

d’un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun.

J’ai depuis longtemps (ai-je besoin de vous le rappeler ?), défendu l’idée que

le particularisme dû à  notre histoire unique

doit nous amener au choix réellement impératif

de solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires.

Et c’est en toute conscience que je déclare avec conviction que

l’aspiration plus que légitime de chacun au progrès social

doit prendre en compte les préoccupations de la population de base dans l’élaboration

d’un programme plus humain, plus fraternel et plus juste.

Et ce n’est certainement pas vous, mes chers compatriotes, qui me contredirez si je vous dis que

la nécessité de répondre à  votre inquiétude journalière, que vous soyez jeunes ou âgés,

entraîne une mission somme toute des plus exaltantes pour moi : l’élaboration

d’un projet porteur de véritables espoirs, notamment pour les plus démunis.

Bref tout à  fait de quoi hypnotiser les poulets, pas ceux d’Evo, mais ceux des soldats.