Chavez, réélu!

Chavez, président du VenezuelaCe n’est pas très commun de savoir avec autant d’assurance qu’un président va être réélu. Ce dimanche au Venezuela auront lieu les élections présidentielles et même si l’opposition croit encore qu’elle peut gagner, la réélection de Chavez ne fait aucun doute.

Chavez s’est senti en telle confiance qu’il a préféré faire campagne contre G.W. Bush et l’impérialisme des États-Unis que contre un candidat d’opposition même pas capable de faire un discours de plus de 20 minutes. L’unique réussite de Rosales, est d’avoir unifié l’opposition contre Chavez. Il a du « ratisser » tellement large qu’en fin de compte il ne peut rien dire. Son électorat supposé est situé autant au centre gauche qu’à  l’extrême droite. Pouvoir plaire à  une telle diversité implique des propositions aussi large qu’inutile. Cependant en unifiant l’opposition il a réussi tout de même à  obtenir un bon 30% dans les sondages. On peut croire qu’il les obtiendra. On peut douter plus facilement de sa capacité à  rester leader d’une opposition constructive.

Chavez est donc seul, seul mais face à  un grand défi: l’abstentionnisme. Il a lui-même annoncé qu’il voulait obtenir 10 millions de voix et que ce serait sa victoire. Il risque bien fort d’être le premier président élu mais perdant, car le soutient que lui apporte la population est en forte diminution. Il faut dire que les problèmes ne manquent pas, par exemple les deux thèmes abordés par l’opposition, c’est à  dire le logement et la sécurité. Chavez avait promis la construction de plus de 100’000 logements pendant l’année. à€ peine 15’000 ont été réellement construit. Le thème de la sécurité n’est pas non plus très joyeux, le taux de criminalité atteint le top 3 de l’Amérique latine. Ce sont des thèmes repris par l’opposition c’est pourquoi Chavez n’a pas voulu en parler. S’il veut vraiment imaginer rester au pouvoir jusqu’en 2030 il va falloir qu’il traite le problème sérieusement.

 

En excluant l’idée que l’opposition trouve un leader, la chute de Chavez sera provoquée par sa base, revendiquant ses droits. La plus grande réussite de ce président hors du commun, a été d’enseigner au peuple qu’il a des droits et que la constitution du Venezuela est pour tous. Chavez a réussit à  inverser la tendance politique et pour le remplacer cela implique de faire un minimum de social. Le dépasser signifie rendre efficace les politiques sociales.


19 réflexions au sujet de « Chavez, réélu! »

  1. C’est vrai…
    Mais il faut dire que la droite a tout essayé sans succès, ce qui me fait penser que l’assise populaire de Chavez est exceptionnelle en rapport avec ses résultats… En plus on peut dire que les droites dominées par la vieille caste auraient intérêt à réviser quelque peu leur positionnement politique (rôle de l’état; relations avec les USA); économique (recentrage , relance nécessaire) et social (redistribution plus équitable des richesses)…

  2. Et qu’en est-il des relations entre Uribe et Chávez, et d’une manière plus large entre la Colombie et le Venezuela ?

  3. Uribe/Chavez … officiellement il ne sont pas du tout copain. Mais on remarquera que ni l’un ni l’autre se risque un commentaire déplacé. D’ailleur certain disent qu’il ne s’entendent pas si mal, et j’avoue que moi cela ne m’étonnerai pas tant. Finalement si on y pense un peu il ne sont pas si éloigné dans leur manière de procéder. Mais bon sur les grandes questions que se soit économique, militaire ou les relations avec les États-Unis il n’existe pas de point commun.
    De plus, plusieurs militaires colombiens (pour ne pas dire tous) se soucient de l’armement que Chavez est en train d’acquérir. Ce qui est sûr c’est que l’armée venezuelienne ne ferait qu’une bouchée des militaires colombiens … mais bon il y a les US pas loin alors ils se rassurent.

    Personnellement je vois très mal les relations entre les deux pays dégénérer, il y a trop d’intérêt économique de part et d’autre, mais j’imagine pas non plus un changement radical, Uribe n’est pas un As des relations internationales et la Colombie n’a pas du tout une histoire très axée sur les relations extérieures à l’exception faite de sa participations au règlement pacifique du conflit centra-américain….
    Donc officiellement ils ne sont pas copains, et il ne le seront sûrement jamais.

    @ Kristell 🙂
    Par contre j’avoue que l’instant je n’ai pas trop de projet de vacances en Équateur… mais si tu viens à Bogotá fais moi signe!

  4. OUaich, d’accord avec toi, tres bonne analyse.
    rosales est effectivement une grosse quiche.
    les beaux quartiers y croient, c’est toujours très mignon.
    d ou sors tu ton top 3 insécurité: la source m intéresse fortement.je croyais que le venez etait Number one devant le bresil desromais?

    Mais pas du tout d’accord sur les relations uribe/chavez: ils ont seulement scellé un pacte de non agression apres la capture de Granda, l’ex- « chancellier » des FARC a Caracas en 2005, et la rupture des relations diplomatiques;Ils se detestent foncièrement (grand proprietaire terrien aux liens troubles VS fils modeste d’instituteur rural rojo-rojito), mais ont établi des critères de non agression mutuelle, auxquelles ils se tiennent. au grand dam des colombiens du venezuela d’ailleurs.
    trop d’interets en jeu: 2200 km de frontière commune; les tres efficaces cooperatives et PME colombiennes, notamment agro-industrielles, ont besoin du marché énorme des consommateurs uni-activistes pétroliers décontractés du gland que sont les venez, qui ne produisent strictement rien.tandis que le venez souhaite intégrer la col aux projets d’intégration energetique.tout en se mefiant de la penetration paramilitaire sur cette frontière.

    mais surtout faut juste arreter de surestimer l’armée venezuelienne: elle n’a acheté que 100 000 kalash, 4 bateaux garde cote espagnols et qq hélicos russes.qq avions de moyenne gamme.
    la presse colombienne s’excite la dessus car on aime bien se faire peur chez les grands bourgeois editorialistes de bogota.
    mais voyez donc souscet angle: les militaires venez ne sortent plus des casernes depuis les annees 50;ils servent à des taches pseudos humanitaires improvisées, et ont peur des guerrillas et paracos présents sur leur territoire.quand je dis peur, je pèse mes mots…
    en face, 50 ans de tradition de conflit armé, avec l’équipement le plus sophistiqué du monde grace au plan colombia et plan patriota;
    les venez, contrairement à l’image que projette chavez, c est l armee des bisounours, face a la colombie..

  5. Sauf erreur le Venezuela arrive derrière la Colombie et devant le Brésil .. je dis top 3 car top 2 me semblait moche .. mais je recherche et je te donne mes sources (demain)

    Sinon sur l’armée Venezuelienne et colombienne je suis assez d’accord avec toi, simplement plusieurs de mes camarades militaires me garantissent le contraire.. j’avoue que je ne me suis pas assez plongé dans les archives militaires des deux pays pour être capable d’en dire quelque chose d’intelligent. Simplement ce que je sais c’est que le matériel « classique » de la colombie est très très vétuste… Le seul truc où ils sont très fort c’est … lutte contre terrorisme et la guérilla etc .. ils gagnent même des concours devant les USA.

    Pour ce qui est des relations entre le deux hommes, l’évidence voudrait qu’il ne s’entendent pas.. qu’ils se détestent même … mais là aussi il y a doute. On en reparlera.

  6. Ping : tonio reporter AgoraVox

  7. Voilà alors concernant les chiffres…
    Moi je me basais surtout sur le dernier livre de Camilo Echandía (Dos decadas de escalamiento del conflicto armado en Colombia) mais il est vrai que certain prétende que le Venezuela a prit la première place, et d’autres citent même l’UNESCO. Ce que je crois finalement est le Venezuela détient le plus haut taux d’homicide par armes à feu mais la Colombie le devance sur le nombre de mort violente. Par exemple la vice présidence colombienne nous donne ça. Mais il ne faut pas oublier les mines , les militaires et les policiers tout le reste ..

    En bref j’avais une donnée et c’était simple, maintenant j’en 25 et je suis perdu … finalement mon « top 3 » il est très bien car il est vague.
    En plus en 2003 le Venezuela n’était même pas cité et si on compare la colombie et le Venezuela on a encore d’autre chiffres qui n’ont rien à rien à voir. Et ce rapport nous dit en page 8 un autre truc qui n’a vraiment plus rien à voir …
    Alors ce qui est sûr c’est qu’on fait ce qu’on veut avec des chiffres, et ce qui me rassure pas c’est que moi j’ai fait pareil. Mais bon!
    En gros l’insécurité au Venezuela a augmenté … et en Colombie elle diminue, mais en Amérique Latine elle reste très forte.

    Merci patxi de m’avoir bien embrouillé, en plus maintenant j’ai pris bien du retard dans mon boulot.

    En plus je me suis aussi rendu compte que j’avais mal lu le commentaire de Glop .. je suis bien d’accord avec toi, je crois même que cette vieille droite aurait besoin de retourné sur les bans de l’école pour apprendre ce que c’est le monde actuel, et peut être que comme ça il pourraient être utile à la démocratie Venezuelienne. Je crois toujours qu’avec l’éducation on peut faire des miracle, .. je suis peut être optimiste, il existe sûrement des cas désespérés.

  8. oui je sais ce que tu penses :aie:
    Mais dommage pour tes idéaux, au Venezuela il n’existe pas un seul leader qui pourrait les représenter. Autant je ne suis pas un fan absolu de Chavez et je serait heureux pour les Venezueliens s’ils avaient d’autre choix autant cela me fait bien marrer de voir la haute bourgeoisie devenir hystérique quand on leur parle de Chavez. J’ai entendu, je ne sais plus où, un gars qui travaillait dans la campagne présidentielle de 1992 et il disait que Chavez avait amené la haine au Venezuela, qu’avant, les élections c’était comme un match de tennis, à la fin les deux camps se retrouvaient pour boire des bières … Il a sûrement raison, avant c’était une partie de riche… Chavez a invité le peuple. Quel manque de goût!!! :p

  9. Tu parles sans doute de la grande bourgeoisie du Venezuela, parce que moin, je n’en fais pas partie !
    Tu as raison, le venezuela est bien mal loti. A mon souvenir, le dernier dirigeant vraiment soucieux de faire progresser ce pays fut le dictateur Perez Jimenez, par ailleurs pas exempt de reproches. Quant à Chavez, il achète des Sukhoï russes à grands frais…

  10. Bien sûr, je parles des riches venezueliens … 🙂
    Mais à part ça je crois que Chavez s’est soucié de son peuple, il a quand même fait deux trois trucs bien.. simplement la limitation du temps au pouvoir n’a pas été inventé pour rien… et là un changement n’aurai pas fait de mal, du sang neuf dans les administrations, des nouvelles idées ..

  11. Tonio, il n’y a plus d’administration au Venezuela : il y a les potes de Chavez qui gèrent les programmes sociaux, le pétrole et la défense, et les ministères, qui sont des coquilles vides.

  12. mouais .. c’est pour ça qu’un peu de changement ne ferait pas de mal 8)
    Mais je ne sais pas trop, je crois qu’on exagère aussi un peu.. ce qui est sûr ce que cela ne marche pas, surtout si on pense à tout l’argent dépensé.

  13. Je demande quelques instants de silence pour le malheureux Bolivar, dont la réincarnation sacrilège va brailler demain soir pour célébrer sa victoire sans surprise contre Bush…

  14. Pa’morirse de la risa :

    « CONVENIO La marea negra que, a diario, Venezuela derrama sobre Cuba resultó insuficiente. La isla pasó factura, en dólares americanos. El gobierno de Hugo Chávez pagó.

    Cuba considera que los servicios ofrecidos valen más que los 92 mil barriles de petróleo que recibe a diario por el acuerdo de cooperación firmado entre ambos gobiernos, aunque de ellos sólo paga 25% en un plazo de 15 años, a 2% de interés y con tres años de gracia, así que solicitó la cancelación, en efectivo, de 215 millones de dólares por el período comprendido entre enero y junio y de 126 millones de dólares más por el tercer trimestre de este año.

    En el convenio bilateral no está previsto el pago en efectivo de los servicios prestados por los castristas. Sin embargo, Rafael Ramírez, presidente de Pdvsa y primer receptor de las exigencias cubanas, solicitó que se aprobara la solicitud, en punto de cuenta con el presidente Chávez, el cual fue autorizado con su firma »

  15. C’est bon, que Cuba ne se soucie pas, Chavez sera encore là six ans pour faire joujou avec son pétrole.
    Plus de 60% au premier tour..encore un point commun avec Uribe.

  16. la chutte de Chavez serais un choc puor tous
    il est le seul a pouvoir denoncer la dictature
    et l’imperialisme des fuckin usa.

  17. Peut être mais je ne suis pas sûr que ce soit très constructif sa manière de faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *