Ingrid Betancourt: une opération militaire parfaite ou vaste mascarade?

L’opération militaire de sauvetage d’Ingrid Betancourt, des trois mercenaires nord américains et de 11 militaires colombiens est présentée officiellement comme une opération parfaite, résultat d’un long travail de renseignement et d’une superbe planification. Nombreux experts admettent que ce type d’opération est absolument exceptionnel, et que jusqu’à  présent les seuls capables d’une telle prouesse étaient les israéliens, l’exemple le plus connu étant le sauvetage d’une centaine de passagers d’un avion kidnappé en Ouganda.
L’armée colombienne a, jusqu’au jour d’aujourd’hui, plus la réputation de violer les droits de l’homme que de réaliser des prouesses techniques. Pourtant ces dernières années la situation à  bien changée, et la coopération militaire autant avec les Etats Unis qu’avec Israà«l commence à  porter ces fruits.
Depuis 1999, la reforme militaire interne et la mise en place du Plan Colombie, paquet de coopération entre les Etats Unis et la Colombie pour lutter contre la production de drogue, a permis à  la police et aux militaires colombiens de reprendre l’initiative dans le conflit interne. L’échec des pourparlers de paix entre les FARC et le gouvernement en 2002 et l’arrivée au pouvoir d’Uribe va encore accentuer cette tendance militariste. Le ministère de la défense colombien, qui considère que le matériel US n’est pas suffisant demande à  l’entreprise israélienne Global CST de venir restructurer les services de renseignements colombiens.
Un groupe d’ex-généraux israélien commence donc leur labeur, officiellement début 2007, et modifie le fonctionnement des différentes agences colombiennes. Les résultats se font rapidement sentir, à  la moitié de l’année 2007 les premiers coups durs sont portés aux FARC : l’attaque du campement du « Negro Acacio » initie une série d’attaques réussies en termes militaires. La culmination est le bombardement du campement de Raul Reyes en Équateur, qui donnera lieu à  une crise diplomatique qui n’en fini plus, mais qui permettra aux militaires colombiens de montrer que le secrétariat des FARC, l’organe suprême, n’est pas intouchable.
Suite à  cela vient la mort d’un autre membre du secrétariat, Ivan Rios, tué par son bras droit et enfin le décès du chef historique des FARC, Tirofijo. La confiance des militaires est au sommet et les FARC entrent en décadence. Dans un tel contexte il est donc possible d’imaginer une opération parfaite, une opération de sauvetage des otages les plus précieux du pays.
La version officielle prétend une infiltration au plus haut niveau chez les FARC, de faux ordres et un montage hollywoodien. En termes militaires, avec la technologie présente et les capacités actuelles des militaires colombiens l’opération est parfaite mais possible, même si plusieurs détails laissent à  penser qu’elle ne s’est pas exactement passée comme le prétend le gouvernement colombien.
Fin mai le président Uribe annonçait qu’un groupe de guérilleros des FARC qui détenait Ingrid Betancourt et les autres étaient prêt à  les relâcher contre leur immunité et une récompense. L’idée entre parfaitement dans la politique de « récompense contre démobilisation » mise en place par le gouvernement depuis quelques temps. Il est donc largement probable que l’opération ait été négociée avec un petit nombre de guérilleros. La Radio Suisse Romande confirme ce matin cette version, prétendant l’achat de cette libération pour la modique somme de 20 millions de dollars. Cette version est tout aussi probable que la première, chaque camp, détracteur ou admirateur du président Uribe, croira celle qu’il préfère. Mais contrairement à  ce que prétend la RSR, si Uribe l’a accepté c’est n’est surement pas pour « redorer son blason », sa popularité en Colombie est telle que la question est plus de savoir combien de temps il voudra rester, que de savoir s’il va être réélu ou non.
Si on préfère cette dernière version, l’opération de sauvetage militaire peut alors être considérée comme une mascarade, mais finalement c’est un montage tout aussi glorieux, car non seulement il a permis la libération des otages sans effusion de sang, mais en plus il sème le doute au sein de la guérilla.

17 réflexions au sujet de « Ingrid Betancourt: une opération militaire parfaite ou vaste mascarade? »

  1. Certains ont une mauvaise connaissance de ce qu’est une mission d’intelligence. Celle-ci a réussi. Et on ne peut que s’en réjouir.
    La version d’Uribe est-elle la bonne ?
    De toute façon non ! Cela fait aussi partie de la manière dont on doit relater aux médias ce qui s’est passé. Vous montrez vos cartes quand vous bluffez au poker ?
    Peut-être que tout s’est fait au niveau le plus bas de la hiérarchie, on capture la femme de l’un des chefs et par pressions successives, avec gains à l’appui on arrive à les convaincre de trahir.
    Mission réussie donc.
    La deuxième partie, quand on ne tombe pas sur des cons de journalistes suisses plus ou moins manipulés et à la recherche d’un scoop, c’est de faire croire aux autorités les plus hautes que la trahison vient de chez eux. Ils leur faudra trouver un coupable et ils vont se détruire de l’intérieur.
    Que ce soit la version Uribe ou celle que je viens de donner, la réalité est certainement une troisième version que nous ne connaissons pas, c’est un succès et Uribe, comme tu le dis justement, n’a pas besoin de ça pour redorer son blason.

  2. De toute façon on ne saura jamais réellement la vérité, mais ce qui est certain c’est que les FARC ont pris un sacré coup au moral, à l’organisation et ont l’air de rester parfaitement muet sur le sujet, je n’ai pas trouvé, l’ombre d’une fibre de feuille de coca à lire venant d’eux…

    Clair que perdre coup sur coup 3 piliers, et puis maintenant la « poule aux oeufs d’or » des otages, ça va être difficile de contre attaquer de manière importante ce qui me fait encore plus craindre pour les 700 derniers otages qui risqueraient fort bien d’être massacrés en guise de représailles 🙁

  3. [quote post= »1182″]ce qui me fait encore plus craindre pour les 700 derniers otages qui risqueraient fort bien d’être massacrés en guise de représailles [/quote]

    Espérons plutôt que ça ouvre la porte à des négociation pour de vrai….

  4. [quote post= »1182″]quand on ne tombe pas sur des cons de journalistes suisses plus ou moins manipulés et à la recherche d’un scoop,[/quote]
    je ne crois pas qu’ils soient con… ils font leur job et c’est normal. Le gouvernement aussi et c’est normal. Il faut accepter les deux.

    merci Dul. il est d’ailleurs publié sur rue89: http://www.rue89.com/2008/07/04/betancourt-operation-militaire-parfaite-ou-vaste-mascarade

    Quant aux représailless j’y crois moyen. Le monde entier est en tain de regarder ce qu’il se passe en Colombie. Si les FARC tue du monde plus personne ne sera là pour râler si uribe bombarde toute la jungle.

  5. Cet article m’a apporté une autre vision et pour cela je te remercie Tonio.
    Merci aussi à « Tonton » et à son point de vue toujours intéressant à lire.

  6. Oui mais Toño ne trouve tu pas étrange le mutisme de Cano pour le moment ??????????

  7. Vlad te poserais-tu aussi la question de savoir si l’infiltration n’a pas eu lieu à plu shaut niveau? infiltration ou négociation… après la frontière est vague…

  8. Oui aussi enfin des questions j’en ai toujours plusss que des réponses 😛 mais je suis toujours curieux de comprendre les rouages… 🙂

  9. [quote comment= » »]Oui aussi enfin des questions j’en ai toujours plusss que des réponses 😛 mais je suis toujours curieux de comprendre les rouages… :)[/quote]

    pareil 🙂

  10. Mais je sais comment freiner sur un vélo moi 😛 hihihihihihihi 😉

  11. [quote comment= » »]Mais je sais comment freiner sur un vélo moi 😛 hihihihihihihi ;)[/quote]
    ça c’est un coup bas, petit et mesquin je boude na! 🙂

  12. HO 🙁 Allez v’la une razade de rhum malgache pour redonner le sourire 🙂 😛

  13. [quote comment= » »]HO 🙁 Allez v’la une razade de rhum malgache pour redonner le sourire 🙂 :P[/quote]

    putain je rêve comme si on pouvait m’acheter aussi facilement……

    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .

    bon ok allez vers
    🙂

  14. héhé bon déjà je vois que les négociations vont plus vite avec toi qu’avec certains mercenaires :P…

    Finalement c’est pas au Pérou que je devrais aller mais bel et bien en Colombie 😛

  15. [quote comment= » »]Finalement c’est pas au Pérou que je devrais aller mais bel et bien en Colombie :P[/quote]

    Moi j’suis en Argentine et quand on cause de picole les négos vont toujours vite avec moi :), mais gare s’il y a tromperie sur la marchandise.

  16. Oui toi je sais pour l’Argentine… Pour le rhum c’est du 100 % malgache y’a pas de souci 🙂 Testé et approuvé 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *