La blague culinaire

PapayeLes papayes sont des fruits tropicaux verts ou jaunes avec une taille qui varie entre 7 et 30 cm. Son arbre, le papayer a croissance très rapide et son bois est très tendre. Il produit des fruits dès l’âge de 10 mois, mais sa culture n’est pas une chose facile: il ne supporte pas l’eau stagnante ni le moindre coup de froid.

Le nom de papaye vient du nom indien papayana qui signifie donner des coups de marteau ce qui fait allusion aux propriétés attendrissantes du latex sur la viande.

Le fruit vert produit du latex qui se fige au contact de l’air, il s’utilise pour la production de chewing-gum. Mais lorsqu’elle est verte, la papaye peut aussi se préparer de la même manière qu’une courge… (plus d’info)

De plus la papaye possède un certains nombres de vertus, elle fait partie des fruits les plus riches en vitamine C, et contient énormément de provitamine A. On la recommande contre les points noirs, il suffirait d’étaler sa pulpe sur le visage en évitant le tour des yeux et de la bouche.

Fermentée on lui trouve aussi une série de bienfaits pour lutter contre des maladies en tout genre. Mais définitivement son don le plus divin est de permettre la protection du tube digestif contre les méfaits de l’alcool, chez les buveurs modérés ou les véritables alcooliques. Elle lutterait contre les dommages occasionnés à  l’estomac par les fortes doses d’alcool.
Je comprends maintenant pourquoi ma tante (par alliance) m’offre une salade de fruits à  90% composé de papaye tous les dimanches…

En Colombie une expression bien connue reprend son nom. « Dar papaya » représente l’image d’une personne qui provoque une action contre elle… par exemple traîner dans les rues du centre au milieu de la nuit c’est dar papaya, ou traverser le département de putumayo à  vélo tout seul c’est dar papaya … Bref vous aurez compris, l’expression est intraduisible mais remplie de sens.

Pour terminer et pour passer ce week-end, qui s’annonce magnifique, je vous laisse deviner avec quoi on ramasse la papaye? (pensez phonétique)
Celui/celle qui trouve je lui paye une bière à  Bogotà¡*.

 

 

*Billet d’avion NON inclus!

 

 

17 réflexions sur « La blague culinaire »

  1. Avec tes doidoigts!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Yahou fallait pas etre super malin non mais je reve, prendre les gens pour des demeures c est presque passible de la flagelation en Chine t es au courant enfoire:)
    Bon d accord meme l histoire de la foufourche cj ai pas compris, je crois que je fais une overdose d alimentation sur-amidonnee du faite de ma presence prolongee en Chine, saloperie de tongues (je plaisante j adore les tongues, c est une maniere affective de les denommer:)
    La bise le Toine, j espere a plus mon lapin

  2. con un garrincho? (c’est un colombien qui me l’a dit mais je vois pas le rapport avec la phonétique)
    sinon je connais aussi « a papaya ponida, papaya partida » , qui veut dire que si tu proposes une bière, ben voilà quoi…

  3. =( c’est pas de ma faute si je suis arrivée trop tard moi aussi je savais que c’était une foufourche….

  4. Bon, je vois que certains suivent bien … Effectivement la réponse est une foufourche. Navré Lunita, tu as été trop scientifique, mais au mois on aura appris comment on ramassait la papaye pour de vrai, par contre la papaille (d’où la phonétique) se ramasse avec une foufourche.
    Aldo sort vainqueur mais j’offre la bière à tous ceux qu’on répondu!
    Ben par contre je ne sais pas si tu la mérite, tu dois être bien le seul qui peut ramasser la papaille avec des doidoigt, à moins que tes mainmain ressemble à une foufourche. 8)

  5. je dirais une foufourche…
    À dans quelques mois à Bogota alors!!!

    MArie

  6. paille/fourche … papaille/foufourche …. là je ne peux pas faire plus…

  7. Ben si tu peux faire plus: …paille/fourche… papaille/foufourche… papapaille/foufoufourche… la suite devient papapapaille/…??  et moi je paye une bière à celui qui me prononce ça juste en ne postillant pas!

  8. TROP COOL..bien vu..papaye=papaille!….malin pour des francophones!…alors..bonne bière..! 😀

  9. Ce gag est vieuvieux comme le monmonde. Pfff.

    Par contre, je viens de demander autour de moi, puisqu’ici on mange aussi des papayes, si ils étalent ça sur le visage contre les points noirs. Me suis pris une baffe.

  10. Oui ce gag est vieux, d’ailleurs je l’ai appris avec mon maître gag (enregistré ici sous le nom de Spud), diplômé GMA, il a gagné de nombreux prix … et sa décence a fait qu’il n’a point voulu répondre… je lui rend donc hommage.

    Quand au point noir,… ta baffe est méritée. Si nous étions sur le même continent t’en aurais droit à une autre..

  11. – une paille (pour boire)
    – de la paille (pour le truc qui ressemble à du foin et qui se ramasse avec une fourche)
    – une papaye (le fruit tropical en question dans le post)
    Merci Adriano de nous remettre dans le droit chemin et arrêter nos divagations « francophonesque » 🙂

    J’en profite pour rappeler que la bière est au congélateur et que personne n’est venue la réclamer… donc c’est devenu un morceau de glace jaunit. 🙁

  12. Ping : Corto en Colombie ? » Concours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *