Un sous-marin pour la drogue

imagen-3654235-1.jpg

L’armée colombienne a intercepté hier un sous-marin destiné au transport de cocaïne. La fabrication de l’engin est bien artisanale, mais quand même c’est balèze!

15 réflexions sur « Un sous-marin pour la drogue »

  1. Ça doit être parce que c’est un demi-submersible… Apparemment la bête pouvait transporter entre 4 et 5 tonnes de coke.
    Un beau monstre qui pouvait naviguer 4 jours et du coup atteindre les cote des pays d’amérique centrale voir même celle des Etats Unis.

  2. Bin oui … selon les dire de l’armée. peut être que ça se dit semi-submersible. Je sais pas trop. Mais ces dernier temps on s’est tellement foutu de moi et de mon français espagnolisé que j’essaie de mettre des mots qui font francophone .. demi ça sonnait mieux que semi.
    Tout ça pour dire que l’engin ne peut pas descendre complètement sous l’eau, qu’il doit rester près de la surface.

  3. Ouais, ouais… enfin on dit un semi-remorque, pas un demi-remorque

    Pour moi, il est vrai que je suis Breton, pas Suisse 😉 , un demi-submersible c’est la moitié d’un submersible.

    Maintenant, comme c’est une histoire de demi-sels qui se sont fait pincer…

  4. Il y a des jours comme ça. le matin, de bonne heure, je suis spécialement chiant, et pas qu’à moitié !

  5. Je vois pas le rapport avec la suisse… j’ai été à l’école en france, si je l’avais fait en suisse j’aurais pas ce genre de problème… 😉
    Et si je veux je parle de demi

  6. Allons nous prendre un semi-pression et parler d’autre chose. Il est vrai que les écoles de la République n’ont été pensées que pour les bons élèves. 😉

  7. Régime ? Quel régime ? Regarde la photo des deux morceaux de bife de chorizo que Patrick nous a montré. Et rien ne prouve qu’il partagera avec sa petite chérie.

  8. UNe fois, a san juan de las galdonas, un mini village d amerique du sud, pour etre precis, il y a qq annees, la nuit, j ai vu partir du petit port un bateau de pecheurs transportant certainement des tonnes de cocaine et de beurre demi’sel.ou semi sel.
    et a l arriere, il avait 7 moteurs de hors bord, plein regime.
    c est l autre strategie. pas l invisibilite, mais le depassement en puissance de toute possibilite d arrestation.
    7 moteurs de 250 cc.

    bordel, ce sous marin est hallucinant.

    quant a patrick, j attendrai le midi pour faire sa connaissance, some day.quel cabeza dura de breton au reveil, bouducong…

  9. Roberto.. t’as raison, de toute façon c’était évident que son régime n’allait pas durer à l’infini

    Patxi, eh oui ils vont vite et bien souvent jusqu’à l’Afrique. Les douanes essaient bien de les choper, en suivant les appels de téléphone portable à travers l’atlantique. Parce que ces messieurs n’ont pas assez d’essence pour faire la traversée, ils se font donc ravitailler en chemin par des bateau de pêche. Une logistique impressionnante, et le grand problème c’est qu’ils sont tout aussi rapide pour larguer leur matos en cas de merde.
    J’en parlais avec un membre du service des douanes y’a pas long, eh oui même si personne le croit, je connais de ces bêtes là… et entre leur montagne de paperasse, parfois ils arrivent à monter des opérations, ça marche pas toujours… biens sûr!

  10. Ca fait plusieurs jours que cette photo m’obsède, je crois avoir la réponse, l’espèce de tuyau que l’on observe au dessus du semi demi submersible est en fait un leurre. En effet lorsque le semi submersible demi sous-marin navigue, il ne laisse apparaître que la partie supérieure du tuyau qui ressemble à un canard, et le tour est joué. Quoi de plus anodin qu’un canard qui nage au milieu de l’Atlantique. Ah ! Ils sont forts les bougres !

  11. Envoie leur ton CV, je suis sûr qu’ils t’embaucheront. Ils ont besoin de personnel avec imagination débordante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *