Voyager en Colombie

La question fréquente, autant par mail qu’à  travers des appels du copain du pote du cousin: peut-on voyager en Colombie de manière sûre? va-t-on mourir? se faire enlever?

Il est vrai qu’en lisant les recommandations des ambassades on peut prendre peur. La France par exemple nous dit:

Il est vivement déconseillé de visiter la Colombie, à  l’exception des îles de San Andres et Providencia. La plus grande prudence doit être observée à  Carthagène, où des délinquants de droit commun ont assassiné, début 2007, deux touristes européens et un ressortissant français. Les déplacements dans les plus grandes villes du pays (Bogota, Cali, Medellà­n, Barranquilla) sont envisageables, mais seulement pour des raisons professionnelles impératives. Une très forte recrudescence des enlèvements contre rançon a été enregistrée à  Bogotà¡ au cours des cinq premiers mois de l’année 2007 (23 cas, contre 5 entre le 1er janvier et le 13 mai 2006). Dans tous les cas, tout déplacement par la route est à  proscrire.

L’ambassade du Canada n’est guère plus sympathique, et il en est de même chez les suisses, les belges, les anglais etc etc.
Pourtant la Colombie regorge de richesses en tout genre, paysages paradisiaques, culture, nature, villes énormes… Les gens sont facilement très accueillants, vous aidant quand vous êtes perdu, etc… Le pays jouit d’une si mauvaise réputation que vous ne serez jamais ennuyé par une foule de touristes désagréables. Les infrastructures ne sont pas super développées mais plus que suffisantes. Les réseaux routiers sont en général bons, les bus sont tout confort, toutes les villes (même bien reculées) sont desservie par des avions.
Bref, ça ressemble plus au paradis du tourisme qu’à  autre chose. Simplement pour que cela ne se transforme pas en le pire cauchemar de votre vie il faut simplement savoir où vous mettez les pieds. Pour ça, il n’existe rien de meilleur que de suivre l’actualité. Ce qui en plus vous fera comprendre un peu le pays, et c’est jamais superflu si on veut pas être le touriste qui comprend rien à  rien. Ensuite poser la question aux locaux (qui connaissent) pour savoir comment est la route et le lieu de la visite est une excellente chose.
D’une manière générale les coins bien reculés et inaccessibles sont déconseillés, comme par exemple le Putumayo, Arauca, Meta, Caqueta… Mais la Colombie est suffisamment grande pour éviter ces endroits encore quelques années. Se croire un gros dur aventurier est très valorisant auprès des minettes, mais face à  quelques hommes en armes cela n’apporte en aucun cas le salut. Pour apprendre qu’on est tout petit il vaut mieux aller voir la jungle, la montagne ou la mer.

Lonely Planet, version 2006 qui trainait quelque part sur mon bureau ces derniers jours conseille une série de lieux à  visiter: San Agustin, Popayan, Pasto, Cali, Bogotà¡, Medellà­n, Leticia, Mompox, San Gil, Barichara, Villa de Leyva, Santa Marta (parque Tayrona), Cartagena, Providencia… Je ne connais pas Mompox mais cela ne saurait tarder, j’ajouterai, même si je ne connais pas encore, los llanos et el Chocà³ mais ce sont deux régions un peu moins sûres, le reste étant parfaitement sûr et vivement conseillé… de quoi vous occuper bien plus d’un mois.

Deux trois blog ou pages web francophones peuvent être vraiment utile: Colombia Tierra Querida est une source d’info sur les choses à  voir très complète, Astérix vient de se lancer dans quelques conseils pratique pour venir en Colombie. ColombiaWeb est aussi une excellente source avec un forum bien actif.

Parler un minimum l’espagnol, ou être avec quelqu’un qui le parle, est absolument nécessaire. Sans l’espagnol c’est comme si alliez dans la jungle avec un walkman… ça n’a pas trop de sens. Comme partout vous ne serez jamais à  l’abri de quelques inconvénients, mais ce n’est pas du tout propre à  la Colombie. Quant aux « touristes politiques » il ne faut pas trop vous attendre à  être bien reçu, les ONG trop gauchisante sont facilement bienveillante avec les FARC (pas toutes bien sûr, il ne faut pas généraliser), et ça c’est très très mal vu.

En fin si j’avais un conseil à  donner, je le donnerai aux Colombiens: faites gaffe, le jour où le conflit deviendra vraiment marginal ça va être la ruée…

Pour conclure 4 photos, 4 lieux, 4 rêves:

San Andres:

San Andres

Bogotà¡

bogota

San Agustin

 

San Agustin

Amazonie:

amazonie

 

 

 

23 réflexions au sujet de « Voyager en Colombie »

  1. Oui, excellent post Toño, j’adhère(dore) !
    Néanmoins, la réponse aux questions des amis et autres cousins qui s’inquiètent avant de venir visiter la Colombie est peut-être un peu plus complexe que celle que tu donnes ici (normal, il faut faire court).
    D’abord, je pense que ces questions fréquentes (peut-on voyager en Colombie de manière sûre?) sont fondées, puisque, vu de l’extérieur, il n’y a pas de bonnes réponses, et que l’accés à l’information est difficile car noyée dans la profusion des articles et dépèches, le plus souvent de mauvaise facture et contradictoires.
    Ne blâmons donc pas ceux qui s’inquiètent, ils ont quelques circonstances atténuantes.
    Il est clair qu’ils ne peuvent pas non plus se fier aux conneries habituelles des recommandations débitées par les ambassades, ça, c’est sûr.
    Reste donc, pour avoir une idée, une lecture assidue de la presse Colombienne et pays voisins, et surtout, un vrai contact avec les gens sur place, les Colombiens, qui eux seuls savent vraiment ce qui se passe dans leur pays.
    D’où les questions fréquentes…
    Oui, comme tu écris, il faut vraiment toujours savoir où on met les pieds, et même très précisément (parfois à quelques centaines de mètres prés en zone urbaine).
    Et on met donc les pieds dans un très beau pays, magnifique et très très varié, peuplé de gens très accueillants et charmants. Oui.
    Mais c’est aussi un pays en guerre civile depuis presque 50 ans, un conflit ultra violent et ultra compliqué, ce qui rend difficile de répondre rapidement à la question posée.
    Un pays qui peut afficher jusqu’à 30.000 meurtres pour une seule année, jusqu’à 3000 kidnapping par mois avec des rançons aussi ridicules que 500 US$, un pays qui produit 80% de la cocaïne mondiale, un pays où même les flics et les militaires ont peur, un pays avec plein plein de gros gros problèmes, pas faciles à résoudre…
    Mais, oui, on peut se ballader tranquillos dans tout ce gros bordel, on peut aller faire de la plongée à Providencia ou même à Cartagena en toute sécurité, manger des langoustes…

    On peut suivre la « Gringo trail » (celle que tu cites, que ce soit celle du Lonely Planet ou autres guides, le parcours touristique suivie par la majorité des routards et touristes), sans grands risques.
    C’est un peu comme si on donnait un parcours touristique pour visiter la France: alors vous pouvez aller à Paris, Lyon, Marseille, Nice (+ le parc du Mercantour sans trop déborder), puis éventuellement Toulouse, Nantes, Reims et finalement Pau. Surtout, ne vous écartez pas du chemin, prenez le TGV pour joindre ces villes et ne descendez pas dans les villages, ni les montagnes, n’allez pas en Corse ni en Bretagne, y’a des terroristes, ni au pays Basque…
    Bof, c’est pas vraiment ce que je conseillerais à un ami qui voudrait visiter mon pays.

    Venez en Colombie, un très très beau pays, prenez la température, lisez les journaux, brûlez votre Lonely Planet ou votre Guide Du Routard, et parlez avec les gens, PARLEZ AVEC LES GENS : eux vous diront où vous pouvez aller précisément, et à quel moment.
    Ce n’est pas Toño qui vous le dira, car lui n’a pas encore brûlé son Lonely Planet !!!

    Hasta la vista

    Marco

  2. Tout d’abord je tiens à te féliciter pour ton super blog.

    Pour ce qui est du tourisme dans le fantastique pays qu’est la Colombie, je suis tout à fait d’accord avec les commentaires de Tonio, et en plus des lieux cités par l’auteur, j’ajouterais le Cabo de la Vela, au nord de la Guajira, et l’Eje Cafetero (valle del Cocora, Armenia, Pereira, Manizales et Parque de los Nevados).

    Il y a chaque année un excellent guide qui paraît: « Guía de rutas por Colombia » (disponible dans les libraires Panamericana, entre autres), et qui propose des lieux à visiter dans chaque département de la Colombie.

    Personnellement, je suis plutôt nature, raison pour laquelle je vous conseille de partir avec des groupes comme « caminantes del retorno » ou « clorofila urbana », par exemple dans le parc national du Cocuy.

    Sinon, une excellente option pour découvrir les merveilles naturelles de Colombie, c’est de s’engager comme garde-parc volontaire durant un mois (ou plus). http://www.parquesnacionales.gov.co ou http://www.fundacionpuiqui.org La Colombie possède une quarantaine de parcs nationaux, et il est possible de travailler dans une dizaine d’entre eux, dont Chingaza (páramo à côté de Bogotá), Corales del Rosario (îles paradisiaques proche de Cartagena), Gorgona (LA grosse aventure, une île à plusieurs miles des côtes, qui faisait office de prison il y a de nombreuses années), Amacayacu (superbe parc de la forêt amazonienne, proche de Leticia). Les parcs dans lesquels on peut travailler se trouvent évidemment dans des zones sûres du pays, donc pas de soucis.

    Venez visiter la Colombie, vous en tomberez amoureux, comme j’en suis tombé amoureux.

  3. Merci pour vos commentaires…

    Marco, tout ce que tu dis est en grande partie vrai, mais ce post n’était pas dédié à ça. Je crois que je parle pas mal dans le reste de mes posts. Je ne nie jamais ni le conflit ni la violence ni la drogue… simplement ici j’ai voulu dire que voyager en Colombie, être un touriste et profité de la vie en grattant le bas ventre c’est aussi possible. Des milliers de gens voyage partout dans le monde sans se soucier ni pour un centavos de ce qui se passe à leur alentour .. chacun son trip. C’est pas le tien, c’est bien.
    Ensuite ta comparaison avec la corse et la Bretagne est pas mal absurde, et Lonely (que je n’ai jamais acheter mais que j’ai lu parce que certain de mes hôtes l’avaient) est critiquable mais peut servir pour les voyageurs qui n’ont qu’un mois.. ne leur jetons pas la pierre si facilement. Au moins ils s’ouvrent au monde, essaye de la connaitre et le découvre. D’autre reste chez eux et on peur de leur voisin.
    Ta comparaison avec la France je la trouve absurde, simplement parce que l’expérience de se retrouver face à des hommes en armes et qui ne sont pas des militaires fait peur, très peur même. Et je ne conseillerais pas mes lecteurs d’aller traverser le putumayo. Même si c’est incroyablement beau et les gens sont adorable, souvent émerveillé de voir un touriste arriver jusque là.
    Commencer par le gringo trail est déjà un bon truc. et même si oui, c’est beaucoup plus « in » et plus aventurier d’y aller sans rien, si être un aventurier solitaire c’est aussi magnifique et je le recommande, mais dans ce cas la Colombie ça peut être dangereux. Moi j’ai failli en chier dans mon froc, et pour cette bête raison, je n’y enverrai pas ma soeur. Après chacun est libre.

    Greg, merci pour tes compléments, j’ai fait court dans mon post, je le trouvais déjà long, mais tu as tout à fait raison. Pour quelqu’un qui a du temps il y a mille chose à voir à faire à écouter apprendre etc etc … Moi j’ai l’impression que c’est un puits sans fond. Ce qui me remplit de bonheur.

  4. Oui, ma comparaison avec la France, la Corse ou la Bretagne est évidemment absurde, tu as raison !
    (c’était un peu fait exprés…)
    Ceci dit, j’ai eu l’occasion de me retrouver face à des hommes en armes QUI ETAIENT des MILITAIRES Colombiens, et j’ai eu encore plus peur qu’avec les mecs des FARC du barrage quelques kilomètres en amont… (j’ai remarqué aussi que les militaires pourtant en arme avaient encore plus peur que moi !) va comprendre…

    La Colombie en tant que pays et situation n’est comparable avec rien (surtout pas avec la France), la Colombie est unique au monde et magnifique.
    Elle ne se résume surtout pas à la liste que peut en faire le Lonely Planet, et même (et c’est là bien plus grave), comment peuvent en parler les plus préstigieux journaux occidentaux et les plus sérieuses agences de presse.
    Ton post est très bon, parce qu’il essaye d’aborder ce problème. Et c’est pas si simple…
    Oui il faut aller en Colombie, oui il faut sortir des sentier battus, oui il faut toujours bien savoir où on met les pieds, tout le temps, à chaque moment, à chaque déplacement.
    Mais il faut y aller. C’est génial ! Il faut surtout y aller.
    Aussi, ne pas gommer la réalité crue qui existe. Parler, écouter…

    Alors, on peut découvrir la Colombie, toute la Colombie, un si beau pays.

    Ne nous mentons pas à nous-même, et ne mentons surtout pas à nos amis et nos cousins qui sont encore plus loin de tous ces problèmes parfois difficiles à appréhender.

    Marco

  5. [quote post= »625″]Ton post est très bon[/quote]
    je préfèrerais que tu dises que c’est de la merde cela me semblerai plus cohérent.

    Ensuite, quitte à me répéter, cela me semble injuste de jeter la pierre aux guides de voyage, il ont leur utilité et il ne faut pas oublier que tout le monde n’a pas la chance de pouvoir voyager plusieurs mois.

    [quote post= »625″]Ne nous mentons pas à nous-même, et ne mentons surtout pas à nos amis et nos cousins qui sont encore plus loin de tous ces problèmes parfois difficiles à appréhender.[/quote]

    oui, et c’est pour ça que j’insiste, si vous voulez venir en Colombie un mois, en vacances, c’est possible, agréable et relaxant. Cartagena, Providencia, Leticia etc … c’est le pied.

    Marco, j’espère pouvoir un jour discuter du thème, non à travers des commentaires, je crois que ça déforme forcément un peu la pensée. Mais je tiens à te dire que je comprends ta position, mais je vois aussi que le tourisme (bien géré) pourrait apporter des intérêts à certain qui ne voient pas l’intérêt d’une paix réelle. Et ça passe aussi grâce à Lonely et ses voyageurs.
    Une dernière anecdote, qui peut-être illustre un peu ma pensée. Dans l’Uni où je travaille, un groupe de chercheur a été embauché par le gouvernement pour préparer un document sur la stratégie futur à adopter pour la coopération du pays avec les pays du nord. C’est à dire quel thème sont à la mode pour amener du fric ici.
    Comme membre du groupe d’étude sur le conflit j’ai été avec plein d’autre invité à discuter du truc en question. Le débat a été bien plus chaud que ça aurait pu être prévisible. Il y a ceux qui voient et utilise le conflit, le malheur etc comme un bon moyen de se faire du fric et d’en soutirer au pays du Nord parce qu’après tout ils en on piquer tout plain.
    Ce raisonnement me tend, non pas pour soutirer du fric au nord, je me branle, mais ça ne cherche pas la sortie. En plus le nord en gagne 20 fois plus que n’en donne donc c’est débile.
    Au milieu de tout se brouhaha un gars à sorti un petit chiffre, une idée. On la pas écouter, parce les chercheurs en question voient le contrat juteux du gouvernement. « Juste avec la tune de la coopération d’une année on pourrait combler le déficit d’infrastructure touristique et promouvoir un tourisme sain et intéressant pour le pays, c’est investissement serait rapidement remboursé » … etc
    Mais tu pense bien que s’il répondent ça le contrat n’est pas renouvelé….
    Je ne dis pas qu’il ne faut pas aider les victimes, simplement des fois ce serait bien de penser un peu différemment, voir le bon non pas pour cacher le mauvais, mais pour le réduire.

  6. [quote comment= »14087″]je préfèrerais que tu dises que c’est de la merde cela me semblerai plus cohérent.
    [/quote]
    Eh ben dis donc, drôle de réaction ! Mais tant pis, j’insiste et je signe: je pense sincèrement que ton article est bon, pour plein de raisons, comme par exemple:

    – tu réponds aux questions fréquentes de nos amis qui souhaitent venir en Colombie et qui sont un peu inquiets (à juste titre à mon avis).

    – tu signale le décalage des avis offciels débiles et faux des ambassades.

    – tu informes sur le potentiel touristique extraordinaire de ce pays, ce qui est 150% vrai, même aujourd’hui.

    – tu signales l’importance de parler la langue, ce qui est aussi 150% vrai.

    – tu donnes des idées d’endroits « visitables ».

    – tu écris à juste titre (mais peut-être un peu vite): « …il faut simplement savoir où vous mettez les pieds »

    – enfin, tu invites les gens à venir visiter la Colombie, et je m’associe à ton initiative.

    Voilà pourquoi j’écris que ton article est bon. Est-ce que celà interdit les commentaires ?

    [quote comment= »14087″]Marco, j’espère pouvoir un jour discuter du thème, non à travers des commentaires, je crois que ça déforme forcément un peu la pensée. [/quote]
    J’avoue que je ne te comprend pas du tout là. Je ne vois pas pourquoi celà déformerait la pensée.
    [quote comment= »14087″]
    mais je vois aussi que le tourisme (bien géré) pourrait apporter des intérêts à certain qui ne voient pas l’intérêt d’une paix réelle. [/quote]
    Je pense aussi que le tourisme peu apporter beaucoup à la Colombie, mais contrairement à toi, pas uniquement « à certain qui ne voient pas l’intérêt d’une paix réelle » (je pense d’ailleur qu’il s’agit d’une toute petite minorité, donc je ne comprend absolument pas ta réfléxion sur ce point). J’espère bien que les efforts de développement touristique ne sont pas destiné à servir les intérêts de ceux « qui ne voient pas l’intérêt du paix réelle ». Oublie-les ceux-là !

    [quote comment= »14087″]…voir le bon non pas pour cacher le mauvais, mais pour le réduire.[/quote]
    Oui, tout à fait d’accord.
    Tu remarqueras j’espère que je n’ai pas particulièrement insité sur la problématique éthique du tourisme des occidentaux pétés de tunes dans les pays en guerre (c’est un autre thème, toi t’as évoqué le tourisme « politique »), et que oui, tu as raison, on peut facilement et sans risque déguster des langoustes et se faire bronzer sur des plages magnifiques en Colombie, même aujourd’hui.
    Je n’ai pas non plus abordé le sujet du budget, très intéressant aussi, puisqu’en fontion du fric dont on dispose dépend ton espérance de vie en Colombie.
    Tu vois, ton article induit bien d’autres trucs super intéressants…

    J’aime bien ton article parce qu’il soulève plein plein de vraies questions (peut-être que tu ne t’en rend même pas compte vu ta réaction), mais si toi tu n’aimes pas qu’on réagisse et qu’on poste des commentaires sur ton blog, t’as qu’à le dire clairement, et je m’abstiendrais.

    A+

    Marco

  7. « J’aime bien ton article parce qu’il soulève plein plein de vraies questions (peut-être que tu ne t’en rend même pas compte vu ta réaction), mais si toi tu n’aimes pas qu’on réagisse et qu’on poste des commentaires sur ton blog, t’as qu’à le dire clairement, et je m’abstiendrais. »

    Pardon, t’as raison, je me suis emballé … mais j’ai la gueule de bois …
    Ce que je veux dire c’est que je crois qu’au fond on est bien d’accord… mais toi t’essaye de nuancé dans un sens et moi dans l’autre .. c’est tout voilà.

    « Je pense aussi que le tourisme peu apporter beaucoup à la Colombie, mais contrairement à toi, pas uniquement “à certain qui ne voient pas l’intérêt d’une paix réelle” (je pense d’ailleur qu’il s’agit d’une toute petite minorité, donc je ne comprend absolument pas ta réfléxion sur ce point). J’espère bien que les efforts de développement touristique ne sont pas destiné à servir les intérêts de ceux “qui ne voient pas l’intérêt du paix réelle”. Oublie-les ceux-là ! »

    pas tout à fait parce que c’est ceux là qui font chier tout le reste. Donc l’impact sur une minorité de plouc aurait un impact sur une majorité!
    Promis j’arrête de répondre aux commentaires le dimanche matin…

  8. Salut, ca fait deux mois que je suis en colombie. J ai pas mal bouge même si je suis reste (un peu trop a mon gout) pas mal de temps a bogota. Je reviens d un trecking de 6 jours dans la jungle de santa marta pour aller a cuidad perdida (des ruines d une civilisation Tayrona construite vers 500 et disparue avt l arrivee des espagnol… Enfin c est vraiment a faire. Jtrouve l debat sur les guides touristiques un peu surfait, a moins que tu ne connaisses tres bien le pays, voyager a l aveugle peu se reveller assez dangereux, je en dis pas non plus arpenter suelemtn les sentiers batus avec deux flics a chauque croisement, mais de toutes facons il faut se rendre a l evidence que meme parfaitement bilingue, le touriste est vite repere.
    Sinon, je trouve le debat assez interessant, en particulier savoir si on peu comparer avec un pays comme la france. Exemple, je me suis fait voler mon portable a EL cartucho a bogota, ne me demandez pas ce que je faisait la bas, mais en tous cas, toutes porportions gardee, que me serait il arrive si j avais sorti une PSP dans le metro a la goutte d Or a 10h ? Enfin … la delinquance commune existe dans tous les pays, d autant plus si il y a de la drogue: PREMIER PROBLEME COLOMBIEN : LA DROGUE.Non seulement il cree toutes les inegalites et les creuse entre le paysan qui se voi oblige de pousser ses plantations toujours plus loin dans les terres des communites indigenes, et le ¨patron¨ qui vit bien loin de la et qui entrepose les vrais billets bien au chaud dans un paradis fiscal. Le came a la pire merde de drogue : le bazuko, residu de cocaine, pire que du crack dont les cames crament des pipes en plein jour devant les flics. Non seulement le peuple colombien ne touche pas un centime de ce traffic mais il en patis. Escobar avait propose de combler la totalite de la dete exterieure colombienne en echange de son amnisitie. Bizarement si il beneficiait deja d une certaine amnistie, ca n a pas ete suivi par des faits. Enfin le debat est bien plus long et j y reviendrai sur mon blog. En tous cas, qu arriverai t il si fox news et le sun venaient a parler du conflit corse comme celui du conflit colombien. Qu est il passe pendant le CPE qund fox news Titrai PARIS IS BURNING, MUSLIMS RIOTS ? LEs touristes ont foutu le camp… la verite est aussi je si les medias offraient une vision differente de la colombie pour parler d autre chose que la drogue ou la violence, la colombie recevrai peut etre plus de touristes. DEUXIEME PB COLOMBIEN, les medias et ceux qui veulent que la vision du conflit et le conflit lui meme se prolonge, comment justifier tous les problemes internes,la corruption, la parapolitique, les gosses qui crevent de faim
    si on n a plus le probleme de la guerilla sur qui rejetter la culpabilite.
    Pour moi un troisieme colombie est les armes… tout le monde est arme, et du militaire, du paramilitaire, du guerillero, tout le monde porte le trellis que seuls differencient des brassards qu ils mettent rarement. Enfin …si tu dis que tu as vraimnent traverse un double checkpoint guerilla – militaires, t as du bien baliser qund mm. Rien que voir des convoyeurs de fonds braquer la foule avec un fusil a pompe en plein centre commercial c est pas rassurant… Jpense aussi que la religion, ou l Eglise, comme vous voulez, est un enorme probleme ici comment elle asservit les gens dans leur position d inferieurs mondiaux, acceptant leur position sociale, politique, familiale … cette putin de religion pourrit le pays, le tueur benis ses balles et le riche fait benir son vitrage blinde. Cette putin de religion de pretendue tolerance qui n impose que l intolerance a ceux qui n ont ni la bonne face ni le bon profil detruit ce pays depuis 500 ans.
    Enfin je douis quitter le cafe intrnet, je rentre a bogota demain et a paris dans deux jours, je mettrai a jour mon blog, bonne continuation a tous les 2

  9. Ping : Adopter en Colombie sur Corto en Colombie ?

  10. Merci beaucoup pour ton petit résumé sur a Colombie!
    c’est concis et clair, et de bons liens!!!!!! tres cool!
    c’est exactement ce que je recherchais plutot que de me mettre sur des milliards de page web!
    une question qd meme, moins d’un mois ce ne vaut pas trop le coup?
    merci!
    a plus

  11. 6 mois c’est l’idéal bien sûr … mais en 3 semaines tu pourras déjà entrevoir quelques très belles choses. 😉
    par contre en avion … sinon tu vas voir que le bus.

  12. ouh la la …qu est ce qu il nous a pas sorti comme conneries sur l Egise de Colombie….je sais pas combien de tps t es reste en Colombie, et surtout ou tu es alle, ms t as pas du faire les lieux sortant des sentiers battus, c est sur….Car figure toi qu on peut etre athé, meme anticlerical, tiens, ms garder de l objectivite….Car il se trouve que l Eglise de Colombie joue 1 role cle depuis de nbses annees pour soutenir la population, temoigner des atrocites endurees par les victimes, et denoncer aupres de qui de droit les atteintes aux Droits de l Homme….
    Ca me flingue, des commentaires gratuits comme ca, faits par des gens qui n ont rien vu de ce qui se passe vraiment en Colombie…pas a Bogota, bien sur…
    Je me permets d intervenir aussi vivement car je ne supporte pas les reproches infondes et menteurs, et aussi car je vis ds le fin fond du Meta, avc 1 ONG francaise de sante, apres avoir bosse ds le Choco pls mois ….Et j ai vu les petits cures tout seuls, dans la brousse, se demmerder avec ce qu il y a , consoler les familles apres que l abuelita se soit faite exploser sur la mine ds le terrain de foot….Et je les ai vu aller temoigner aupres des Defensores de la Paz, y tutti quanti…
    Alors, non, pas de critiques erronnees qui puent autant la mauvaise foi…

  13. [quote comment= » »][…] de lire la page “conseil aux voyageurs” de l’ambassade (moi je recommande plutôt mon post sur le sujet!). Ensuite il existe plusieurs blogs qui vous donnerons des tuyaux, celui-ci m’a l’air pas mal. […][/quote]
    Qu’est-ce que c’est qu’une « ONG »? Question de non initie…

    Toni

  14. salut à tous moi je suis comlombienne .Il faut que vous sachiez que la Colombie est un pay super !!! comme tu la si bien dis les gens las bas sont super sympas ils sont accueillant je peux vous le dire car j’ai vecu las bas quand jetai petite et la sa va faire 2 ans que je sui revenu voila si vous etes interrser mon pere organise des voyages pour aller las bas si vous etes interesser ecrivez moi voila
    bisous a tous !!!

  15. coucou Lina,

    J’ai vecu 1 an en Colombie à bogota. J’aimerais à présent faire découvrir ce merveilleux pays à tout le monde en essayant de travailler avec des agences de voyage. J’ai lu que ton père travaillait dans ce domaine, je me demandais si peut etre je pouvais avoir plus d’information à son sujet. Je fais au moins un voyage d’un mois par an à Bogota. Peut etre pourrait il m’aider à développer l’industrie touristique… ou peut etre cherche t il un assistant ou quelqu un de motivé comme moi qui puisse apporter queconque contribution…
    En tout cas si tu pouvais m apporter plus d infos sur la facon dont travail ton père, je t en serai tres reconnaissant…
    J attend une réponse de ta part…

    Un abrazo

    [quote comment= »22724″]salut à tous moi je suis comlombienne .Il faut que vous sachiez que la Colombie est un pay super !!! comme tu la si bien dis les gens las bas sont super sympas ils sont accueillant je peux vous le dire car j’ai vecu las bas quand jetai petite et la sa va faire 2 ans que je sui revenu voila si vous etes interrser mon pere organise des voyages pour aller las bas si vous etes interesser ecrivez moi voila
    bisous a tous !!![/quote]
    [quote comment= » »][…] de lire la page “conseil aux voyageurs” de l’ambassade (moi je recommande plutôt mon post sur le sujet!). Ensuite il existe plusieurs blogs qui vous donnerons des tuyaux, celui-ci m’a l’air pas mal. […][/quote]

  16. [quote comment= »22724″]salut à tous moi je suis comlombienne .Il faut que vous sachiez que la Colombie est un pay super !!! comme tu la si bien dis les gens las bas sont super sympas ils sont accueillant je peux vous le dire car j’ai vecu las bas quand jetai petite et la sa va faire 2 ans que je sui revenu voila si vous etes interrser mon pere organise des voyages pour aller las bas si vous etes interesser ecrivez moi voila
    bisous a tous !!![/quote]
    [quote comment= » »][…] de lire la page “conseil aux voyageurs” de l’ambassade (moi je recommande plutôt mon post sur le sujet!). Ensuite il existe plusieurs blogs qui vous donnerons des tuyaux, celui-ci m’a l’air pas mal. […][/quote]

  17. bonsoir,

    Je suis française et je pars en colombie en février. Je vais retrouver ma meilleure amie qui est colombienne dans la ville d’Armenia. Je m’informe sur les sites du gouvernement et du ministère de l’Intérieur français mais les informations données me font très peur. J’angoisse de partir maintenant. Est ce que quelqu’un pourrait me rassurer et me donner des informations importantes pour mon voyage. Aussi j’aimerais rencontrer des français lors de mon séjour, existe t il un site? Merci, Inès

  18. Ping : La Colombie: nouvelle destination à la mode | à la recherche de Corto...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *